Archives de catégorie : Annuaire

Fabien Archambault

Maître de conférences en histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Contact: Fabien.Archambault@univ-paris1.fr

Le fil directeur de mes recherches demeure celui défini dans ma thèse, puis élargi au fil du temps : l’étude de l’histoire du sport (I), dans ses dimensions européenne et transatlantique, de l’histoire culturelle et politique, notamment celle de l’Italie de l’après-guerre (II) et des enjeux mémoriels et historiographiques du temps présent (III).

Parcours

  • 1996-2001: École normale supérieure de Fontenay/Saint-Cloud
  • 2001-2005: AMN puis ATER à l’université Grenoble 2
  • 2005-2008: École française de Rome
  • 2008-2020: MCF à l’université de Limoges

Programmes de recherche en cours

Programme financé par l’ANR-FAPESP, piloté par Anaïs Fléchet (Université de Versailles/Saint-Quentin-en-Yvelines – Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines), en partenariat avec les universités de Paris 3 Sorbonne Nouvelle (Institut des Hautes Études d’Amérique latine) et de São Paulo. Membre du comité éditorial, en charge de la rubrique « Sport ».

Programme financé par l’École française de Rome et l’université de Lyon 2 (CIHAM UMR 5648), piloté par Julien Théry.

Programme financé par l’École française de Rome, en partenariat avec l’université de Lyon 2 (LARHRA UMR 5190) et l’Institut catholique de Paris.

  • Ruines. Les usages politiques et sociaux des ruines de guerre, entre résilience, commémoration et patrimoine

Programme financé par l’ANR, piloté par Stéphanne Michonneau (Université de Lille – IRHis), en partenariat avec les universités de Caen (HISTEME), de Grenoble (LARHRA) et de Poitiers-Limoges (CRIHAM).

Comités de rédaction

  • Storia dello Sport. Rivista di Studi Contemporanei (Bologne).
  • Revue d’histoire culturelle XVIIIe-XXIe siècles (Association pour le développement de l’histoire culturelle).

Publications

1. Histoire  du sport
Ouvrage
  • Le Contrôle du ballon. Les catholiques, les communistes et le football en Italie, de 1943 au tournant des années 1980, Rome, École française de Rome (Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, 349), 2012, 655 p.
Direction d’ouvrages
  • L’Aventure des « grands » hommes. Études sur l’histoire du basket-ball (avec Loïc Artiaga et Pierre-Yves Frey), Limoges, Pulim, 2003, 305 p.
  • Double jeu. Histoire du basket-ball entre France et Amériques (avec Loïc Artiaga et Gérard Bosc), préface de Steven Kaplan, Paris, Vuibert, 2007, 295 p.
  • Le Continent basket. L’Europe et le basket-ball au XXe siècle (avec Loïc Artiaga et Gérard Bosc), préface de José Simoniek et d’Éric Vial, Bruxelles, Peter Lang, 2015, 304 p.
  • Le Football des nations. Des terrains de jeu aux communautés imaginées (avec Stéphane Beaud et William Gasparini), préface de Gérard Noiriel, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, 272 p.
Direction de numéros de revue
  • « L’autre continent du football », Cahiers des Amériques latines, n° 74, 2014
  • « Sport et socialisme », Recherche Socialiste, n° 70-71, janvier-juin 2015 (avec Fabien Conord)
Articles
  • « Il controllo del pallone. Le associazioni calcistiche cattoliche nell’Italia del secondo dopoguerra », Zapruder. StorieInMovimento, 2004, n° 4, p. 90-94.
  • « Il calcio e l’oratorio : Football, Catholic Movement and Politics in Italian Post-War Society, 1944-1960 », Historische Sozialforschung, 2006, vol.31, n° 1, p. 134-150.
  • « Matchs de football et révoltes urbaines dans l’Italie de l’après-guerre », Histoire&Sociétés, 2006, n° 18-19, p. 190-205.
  • « Plus vite, plus haut, plus riche. La médiatisation de la culture sportive américaine au XXe siècle » (avec Loïc Artiaga), Le Temps des médias, 2007, n° 9, p. 137-148.
  • « Italie-Autriche. Un match socio-culturel de football (1890-1940) », Römische Historische Mitteilungen, 2009, 51e volume, p. 387-401.
  • « Le football à Trieste de 1945 à 1954. Une affaire d’États », Vingtième siècle. Revue d’histoire, juillet-septembre 2011, n° 111, p. 49-58.
  • « La politique des bloc(k)s. Basket-ball et Guerre froide », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 2/2012, n° 106, p. 33-39.
  • « Un autre football ? Catholiques et communistes italiens au tournant des années 1970 », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, janvier-mars 2013, n° 120, p. 61-75.
  • « Les passions sportives des dirigeants italiens », Histoire@politique. Politique, culture, société, n° 23, mai-août 2014 [en ligne, www.histoire-politique.fr]
  • « Le continent du football », Cahiers des Amériques latines, n° 74, 2014, p. 15-35. Mis en ligne le 5 mai 2014, consulté le 15 mai 2015. URL : http://cal.revues.org/2963
  • « « Stupide et aristocratique » ? La lente acclimatation des socialistes italiens au sport au XXe siècle », Recherche Socialiste, n° 70-71, janvier-juin 2015, p. 117-128.
  • « Les socialistes européens et le sport » (avec Fabien Conord), Recherche Socialiste, n° 70-71, janvier-juin 2015, p. 5-10.
  • « La violence des ultrà au tournant des années 1970 : une violence politique ? », Storicamente. Laboratorio di Storia, 10 (2014), n° 24. Mis en ligne le 20 novembre 2014, consulté le 15 mai 2015. URL : http://10.12977/stor572
  • « Un calcio senza frontiere. L’Italia nel calcio mondiale (1920-2000) », Memoria e Ricerca. Rivista di storia contemporanea, n° 52, mai-août 2016, p. 209-224.
  • « La catastrophe de Superga : une tragédie politique italienne », Parlement[s]. Revue d’histoire politique, n° 25, 2017-1, p. 81-100.
  • « Football and Fascism in Italy », Soccer & Society, vol. 21, n° 6, 2020, p. 639-647.
Contributions à des ouvrages collectifs
  • « Alger Basket, une communauté sportive en guerres (1939-1962) », dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga, Pierre-Yves Frey (dir.), L’Aventure des « grands » hommes. Études sur l’histoire du basket-ball, Limoges, Pulim, 2003, p. 161-186.
  • « Balle au panier et impérialisme boomerang » (avec Loïc Artiaga), dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga, Pierre-Yves Frey (dir.), L’Aventure des « grands » hommes. Études sur l’histoire du basket-ball, Limoges, Pulim, 2003, p. 13-19.
  • « Communisme et football : les possibilités d’un football populaire dans l’Italie républicaine », dans Paul Dietschy et alii (dir.), Sport et idéologie, t.II, Besançon, Université de Franche-Comté, 2004, p. 109-119.
  • « Modernité et culture du football dans l’Italie républicaine », dans Yvan Gastaut, Stéphane Mourlane (dir.), Le Football dans nos sociétés. Une culture populaire 1914-1998, Paris, Autrement, coll. Mémoires/Culture, 2006, p. 83-93.
  • « Le basket dans l’entre-deux : les avatars d’un sport de masse entre France et Amériques », dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga, Gérard Bosc (dir.), Double jeu. Histoire du basket-ball entre France et Amériques, Paris, Vuibert, 2007, p. 1-13.
  • « Une partie de campagne. La défaite de la Squadra Azzurra face à la Hongrie et l’échec de la Démocratie chrétienne aux élections législatives de 1953 », dans Fabienne Bock, Geneviève Bührer-Thierry, Stéphanie Alexandre (dir.), L’Échec en politique, objet d’histoire, Paris, L’Harmattan, 2008, p. 151-161.
  • « « È andata male« . Matchs de football et révoltes urbaines dans l’Italie de l’après-guerre », dans Gilles Bertrand, Ilaria Taddei (dir.), Le Destin des rituels. Faire corps dans l’espace urbain, Italie-France-Allemagne, Rome, École française de Rome (Collection de l’EFR 404), 2008, p. 427-443.
  • « Tifo et contestation politique en Italie au tournant des années 1970 », dans Justine Faure, Denis Rolland (dir.), 1968 hors de France. Histoire et constructions historiographiques, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 199-209.
  • « L’acculturation par corps. La dissémination des modèles sportifs anglais et américains et leurs adaptations européennes au XXe siècle » (avec Loïc Artiaga), dans Anne Dulphy, Robert Frank, Marie-Anne Matard-Bonucci, Pascal Ory (dir.), Les Relations culturelles internationales au XXe siècle. De la diplomatie culturelle à l’acculturation, Bruxelles, Peter Lang, 2010, p. 185-193.
  • « Le basket-ball et la question de l’hégémonie culturelle américaine » (avec Loïc Artiaga), dans Pierre Singaravélou, Julien Sorez (dir.), L’Empire des sports. Une histoire de la mondialisation culturelle, Paris, Belin, 2010, p. 169-181.
  • « Partidos de fútbol y revueltas urbanas en la Italia de posguerra », dans Julio Frydenberg, Rodrigo Daskal (dir.), Fútbol, historia y política, Buenos Aires, Aurelia rivera libros/estudio social, 2010, p. 127-145.
  • « Des continuités sans ruptures ? L’héritage du système sportif fasciste dans l’Italie libérée », dans Georges Bensoussan, Paul Dietschy, Caroline François, Hubert Strouk (dir.), Sport, corps et sociétés de masse. Le projet d’un homme nouveau, Paris, Armand Colin, 2012, p. 197-210.
  • « Per Dio, per il Popolo. Riflessioni sui legami tra calcio e politica nell’Italia del secondo Dopoguerra », dans Saverio Battente (dir.), Sport e società nell’Italia del Novecento, Naples, Edizioni Scientifiche Italiane, 2012, p. 187-200.
  • « La difficile gestation d’une Europe du football dans les années 1950 », dans Pamela Anastasio, Charles Bossu (dir.), Facciamo l’Europa. Aspetti dell’integrazione culturale europea (1957-2007), Rome, Unione Internazionale degli Istituti di Archeologia, Storia e Storia dell’Arte in Roma, 2012, p. 85-96. Consultable en ligne. URL : http://www.unioneinternazionale.it/facciamoleuropa/index.html
  • « Faire une histoire européenne du basket-ball » (avec Loïc Artiaga), dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga, Gérard Bosc (dir.), Le Continent basket. L’Europe et le basket-ball au XXe siècle, Bruxelles, Peter Lang, 2015, p. 267-274.
  • « Trois secondes de Guerre froide. La finale olympique de Munich en 1972 », dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga, Gérard Bosc (dir.), Le Continent basket. L’Europe et le basket-ball au XXe siècle, Bruxelles, Peter Lang, 2015, p. 159-190.
  • « Introduction. Le football, un creuset des nations ? » (avec Stéphane Beaud et William Gasparini), dans Fabien Archambault, Stéphane Beaud, William Gasparini (dir.), Le Football des nations. Des terrains de jeu aux communautés imaginées, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 21-34.
  • « Nous nous sommes tant aimés. Les Italiens et la Squadra Azzurra », dans Fabien Archambault, Stéphane Beaud, William Gasparini (dir.), Le Football des nations. Des terrains de jeu aux communautés imaginées, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 37-50.
  • « Interdire le calcio ? Les tourments footballistiques du clergé italien au tournant des années 1950 », dans Vincent Cousseau (dir.), Jeux interdits. La transgression ludique de l’Antiquité à nos jours, Limoges, Pulim, 2016, p. 147-161.
  • « Sport e politica », dans Massimo Baioni, Fulvio Conti (dir.), La politica nell’età contemporanea. I nuovi indirizzi della ricerca storica, Rome, Carocci, 2017, p. 169-193.
  • « 1982. Italia-Germania 3 a 1 », dans Andrea Giardina (dir.), Storia mondiale dell’Italia, Rome-Bari, Laterza, 2017, p. 764-767.
  • « Italy », dans Jean-Michel De Waele, Suzan Gibril, Ekaterina Gloriozova, Ramón Spaaij (dir.), The Palgrave International Handbook of Football and Politics, New York-Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2018, p. 105-124.
  • « La voce e le passioni sportive dei dirigenti politici del Novecento italiano », dans Riccardo Modestino (dir.), Lo Sport e la Storia. Educazione motoria e medicina sportiva in Italia, Ferrare, Faust Edizioni, 2018, p. 126-137.
  • « Homo Basketis Americanus », dans Claire Bourhis-Mariotti, François Pernot, Éric Vial (dir.), L’Homo americanus : des Amérindiens à Donald Trump, en passant par les pèlerins du Mayflower et John Wayne…, Montreuil/Château de La Roche-Guyon, Les Éditions de l’œil/La Bibliothèque fantôme, 2020, p. 180-199.
Notice d’encyclopédie
  • « Les tournées des Harlem Globetrotters en Europe dans la seconde moitié du XXe siècle », Encyclopédie pour une nouvelle histoire de l’Europe [en ligne], ISSN 2677-6588, 2016, mis en ligne le 18/10/2019, consulté le 25/10/2019. Permalien : https://ehne.fr/node/2469
Diffusion de la recherche

Expositions

  • « L’héritage du système sportif fasciste dans l’Italie libérée », dans Le Sport européen à l’épreuve du nazisme. Des J.O de Berlin aux J.O de Londres (1936-1948), Paris, Mémorial de la Shoah, 2011, p. 87.
  • « Le tourisme sportif », dans Sylvain Pattieu (dir.), Bons baisers de Paris. Trois cents ans de tourisme dans la capitale, Paris, Paris bibliothèques/Comité d’histoire de la Ville de Paris, 2015, p. 70-73.
  • Aux sports, citoyens ! L’armée française et les sports modernes, exposition organisée de janvier à juin 2014 au Musée de l’Armée aux Invalides.

Ouvrages pédagogiques

  • « L’Humanité et la promotion du sport populaire », dans 50 ans de cinéma de l’Huma. La Terre fleurira (1928-1981), Paris, Les mutins de Pangée/Ciné-Archives, 2015, p. 63-69.
  • Dans Laurent Martin (dir.), Culture, médias, pouvoirs. États-Unis et Europe occidentale 1945-1991, Paris, Atlande, 2019 : chapitre sur le sport (p. 598-615).

Revues

  • « Sport et identités nationales » (avec Loïc Artiaga), Cahiers français, 2004, n° 320, p. 38-42.
  • « Le sport, un catalyseur des identités nationales », Questions internationales, mai-juin 2010, n° 44, p. 74-82.
  • « Avanti popolo sportivo rosso ! », Sport et plein air. La revue du sport populaire et de la FSGT, janvier 2013, n° 566, p. 32-33.
  •  « Les soldats du stade : une armée de champions ? » (avec Loïc Artiaga), Revue de la Société des Amis du Musée de l’Armée, n° 145, juin 2014, p. 27-57.
  • « Les rois du ring », Historia, Hors-série « Londres, capitale du monde 1837-1901 », 2015, p. 78-79.
  • « Calcio e politica nel secondo dopoguerra », Le parole e le cose. Letteratura e realtà, 27 avril 2016 : http://www.leparoleelecose.it/?p=22758
  • « L’Europe des nations de foot », entretien avec Olivier Thomas, L’Histoire, juin 2016, p. 28-29.
  • « Football et politique dans l’Italie de l’après-guerre », Jurisport. La revue juridique et économique du sport, mai 2017, n° 175, p. 20-22.
  • « Comment le basket-ball a-t-il conquis la France ? », Contre Pied. EPS, Sports Cultures, Hors-série, n° 22, octobre 2018, p. 22-23.
  • « La révolte bolonaise de 1964 : massification de la culture du football et politisation du supportérisme dans l’Italie des années 1960 », Parlement[s]. Revue d’histoire politique, 2019, n° 29, p. 255-266.
2. Histoire culturelle et politique de l’Italie contemporaine
Article
  • « « On a tiré sur Togliatti ! » La difficile interprétation de l’attentat du 14 juillet 1948 », La Révolution française [En ligne], L’attentat, objet d’histoire, mis en ligne le 22 mars 2012, Consulté le 23 mars 2012. URL : http://lrf.revues.org/466
Contributions à des ouvrages collectifs
  • « I comunisti, la violenza e la questione dello Stato di diritto. Attorno all’attentato a Togliatti », dans Patrizia Dogliani, Marie-Anne Matard-Bonucci (dir.), Democrazia insicura. Violenze, repressioni e Stato di diritto nella storia della Repubblica (1945-1995), Rome, Donzelli, 2017, p. 73-86.
  • « La manifestazione di piazza in Francia e la violenza di Stato dal secondo dopoguerra agli anni Sessanta », dans Enrico Acciai, Guido Panvini, Camilla Poesio, Toni Rovatti (dir.), Oltre il 1945. Violenza, conflitto sociale, ordine pubblico nel dopoguerra europeo, Rome, Viella, 2017, p. 195-213.
Diffusion de la recherche
  • Dans Laurent Martin (dir.), Culture, médias, pouvoirs. États-Unis et Europe occidentale 1945-1991, Paris, Atlande, 2019 : textes sur l’Italie (« Arts plastiques, haute couture, design », p. 131-135 ; « Musique », p. 161-164 ; « Edition et presse écrite », p. 250-254 ; « Industrie du disque et du cinéma », p. 282-288 ; « Politiques symboliques », p. 410-413 ; « Engagement des intellectuels », p. 439-443 ; « L’âge des sciences humaines et sociales », p. 475-479 ; « Spiritualités », p. 590-593 ; « Civilisation des loisirs et société du spectacle », p. 637-641).
3. Histoire du temps présent: enjeux mémoriels et historiographiques
Direction de numéros de revue
  • « Autour d’Albert Dubout. Les représentations de la France des années 1920 à la fin des années 1950 », Tierce. Carnets de recherches interdisciplinaires en histoire, histoire de l’art et musicologie, 2017/2. En ligne : http://tierce.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=226
Article
Contributions à des ouvrages collectifs
  • « Το ξεχασμένο μνημείο. Το όρος Mouchet και η κατασκευή της μνήμης στη Γαλλία μετά τον β΄ Παγκόσμιο Πόλεμο (Le monument oublié. Le mont Mouchet et la construction de la mémoire de la Résistance en France après la Seconde Guerre mondiale) », dans Lampros Flitouris et al. (dir.), Κατοχική βία 1939-1945. Η ελληνική και ευρωπαϊκή εμπειρία (La Violence de l’Occupation 1939-1945. L’expérience grecque et européenne), Athènes, Assini, 2016, p. 249-274.
  • « Oradour, tra autenticità e artificialità », dans Giorgio Vecchio, Gabriella Gotti (dir.), Il paesaggio violentato. Le due guerre mondiali, le persone, la natura, Rome, Viella, 2020, p. 75-94.
Diffusion de la recherche
  • « Faire l’histoire sociale du Limousin : à propos de quelques fonds d’archives inédits », Archives en Limousin, 2017/1, n° 48, p. 29-30.

Benjamin Caraco

Associé, conservateur des bibliothèques

Qualifié aux fonctions de Maître de conférences en Histoire (section 22) et Sciences de l’information et de la communication (section 71) en 2018.

Contact : benjamin.caraco[at]gmail.com

Thèse

Renouvellement et montée en légitimité de la bande dessinée de 1990 à 2011 : histoire de L’Association et de ses auteurs, soutenue le 10 février 2017.
Directeur : Pascal ORY

Contributions à des ouvrages
  • Avec Simon Bréan, Léopold Dahan, Jessica Kohn, Sylvain Lesage et Côme Martin, « Faire genre », in Benoît Berthou et Jacques Dürrenmatt (dir.), Style(s) de (la) bande dessinée, Classiques Garnier, 2019, p. 295-343.
  • « Naissance de la bande dessinée », in Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie – Electre, 2018, p. 13-20.
  • « La bande dessinée “alternative” », in Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie – Electre, 2018, p. 29-38.
  • « La perception culturelle de la bande dessinée », in Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie – Electre, 2018, p. 47-62.
  • « L’Association en toute indépendance : distribuer, diffuser, distinguer la bande dessinée en France », in Oliver Alexandre, Sophie Noël et Aurélie Pinto (dir.), Culture et (in)dépendance. Les enjeux de l’indépendance dans les industries culturelles, 2017, Peter Lang, p. 69-85.
  • « L’Association, une aventure éditoriale en bande dessinée. De la majorité à la maturité d’un “art mineur”. », in Christophe Gauthier, Laurent Martin, Julie Verlaine, Dimitri Vezyroglou (dir.), Histoires d’O. Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 259-268.
Articles dans des revues à comité de lecture
Communications
  • « Renouvellement et montée en légitimité de la bande dessinée : histoire de L’Association et de ses auteurs de 1990 à 2011 », Demi-journée du Centre d’histoire sociale (CHS), Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, 5 décembre 2016, Paris.
  • « Les sources orales, quelles méthodologies pour quels témoignages ? », Journée des doctorants du Centre d’histoire sociale, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, 13 juin 2016, Paris.
  • « Ecrire l’histoire d’un éditeur de bande dessinée : une nécessaire approche plurielle », La bande dessinée : quelles recherches ?, Université Paris-Sorbonne et Université Paris-13, 10 juin 2016, Paris.
  • « L’influence des espaces de sociabilité sur la création en bande dessinée », Les lieux de sociabilités artistiques et littéraires (XVIIIe-XXIe siècles), Septièmes journées d’études du groupe COnTEXTES, 14 mai 2016, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles.
  • « Diffuser et distribuer en toute indépendance : un enjeu pour les éditeurs alternatifs de bande dessinée »,Culture et (in)dépendances.
  • « Marcel Schwob en bande dessinée : un hommage en forme de désacralisation », Styles et figures d’auteurs : quelle autorité pour la bande dessinée ?, GRENA, Université Paris-Sorbonne, 20 novembre 2014, Paris.
  • « L’étude socio-historique de la bande dessinée : de la convergence des problématiques à la collaboration méthodologique ? », La « Sociologie des arts et de la culture » et ses frontières. Esquisse pour une auto-analyse, Association Française de Sociologie (RT14), 7 novembre 2014, Paris.
Comptes rendus
  • « Thierry Groensteen, La bande dessinée au tournant », Le Temps des médias, 29, 2017, p. 234-236.
  • « Thierry Groensteen, Un art en expansion », Le Temps des médias, 26, 2016, p. 299-300.
  • « Christophe Dony, Tanguy Habrand et Gert Meesters (dir.), La bande dessinée en dissidence : alternative, indépendance, auto-édition / Comics in Dissent : Alternative, Independence, Self-Publishing », Belphégor, 13-1, 2015,
  • « Compte rendu de Berthou (Benoît) (dir.), La bande dessinée : quelle lecture, quelle culture ? », COnTEXTES, Notes de lecture, 2015,
  • « Thierry Groensteen, M. Töpffer invente la bande dessinée », Le Temps des médias, 22, 2014, p. 239-240.

Comptes rendus de livres en histoire culturelle pour le Bulletin des Bibliothèques de France, Esprit, Lectures et Nonfiction.

Responsabilités éditoriales
  • Co-responsable de la rédaction de Nonfiction.fr
  • Membre du comité de rédaction de la Revue d’histoire culturelle et responsable de la rubrique comptes rendus
  • Coordination avec Jessica Kohn de la thématique « Représenter l’auteur de bandes dessinées » pour la revue Comicalités
Valorisation de la recherche

Octobre 2018 21ème Rendez-vous de l’histoire de Blois. Participation à la table ronde « Histoire et Bande dessinée : perspectives de la jeune recherche ».

Emmanuel Bellanger

Chercheur CNRS habilité à diriger des recherches, je suis membre depuis 2008 du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS – UMR 8058) de l’Université Paris 1 que je dirige aux côtés d’Isabelle Lespinet-Moret. Mes travaux sont affiliés à l’histoire sociale des banlieues, des métropoles et des politiques urbaines. Ils s’inscrivent dans une approche pluridisciplinaire des études urbaines.

Les champs de recherche investis recoupent :

  • l’histoire municipale des villes,
  • l’histoire des banlieues populaires et de la banlieue rouge,
  • l’histoire des banlieues résidentielles et bourgeoises,
  • l’histoire des politiques publiques (pompes funèbres, assainissement, électricité, logement…) et des intercommunalités,
  • l’histoire du Grand Paris, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne,
  • l’histoire des maires et des « élites municipales »,
  • l’histoire des personnels des collectivités territoriales (secrétaires généraux de mairie et personnel communal).
  • l’histoire de la sociabilité en milieu urbain.

Le cadre chronologique de mes travaux s’étend des années 1880 au temps présent.

Mes contributions, pour la plupart d’entre elles, peuvent être consultées en libre accès sur le portail d’archives ouvertes HAL.

Biographical notes

As a researcher at the CNRS I am associated to the pole « Environnement, villes et sociétés urbaines » of the 20th century social history Center. My works relate to the political, social and urban history of metropolis in contemporary times. They more specifically focus onto local public policies, the history of Greater Paris, of working classes & residential suburbs (red belt & bourgeois cities) and the history of urban elites (mayors, civil servants…), the local power (municipal socialism and communism) and sociability in the city.

The chronological frame of my researches covers the 1880’s to present times. My recent publications and the conferences & seminars which I co-lead, deal with the history of local representatives, the history of red-belt suburbs, Greater Paris and local public services including the Municipal funeral service, the sanitation policies, social housing, the electricity supply, and the summer camps.

Collectifs de recherche et activités scientifiques

– Directeur du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS) – UMR 8058.

– Labex DynamiTe, membre du conseil des partenaires.

– « Pour un musée du logement populaire », Institut Convergences Migrations (ICM), porteur du projet avec Muriel Cohen et Charlotte Vorms.

– ANR POP-PART 2017 « Les quartiers populaires au prisme de la jeunesse : une recherche participative », responsable scientifique et technique sous la coordination de Marie-Hélène BACQUÉ.

Collectif Inventer le Grand Paris. Histoire croisée des métropoles, Labex Futurs urbains, équipe de coordination.

– Membre du projet de recherche international « Archival City. Bridging Urban Past and Future”, I-Site Steering Committee (COPIL), I-Site FUTURE, coordonné par Vincent LEMIRE.

– Membre de l’Institut Convergences Migrations (PIA).

– Membre du Labex Futurs urbains : Groupe de travail transversal Usages de l’histoire et devenirs urbains .

– Membre du Comité de pilotage de la démarche de prospective nationale de recherche urbaine (PNRU) engagée par le CNRS (2015-2018).

– Membre du projet PUCA « Vente de logements sociaux en Île-de-France :Les organismes Hlm et leurs locataires face au marché immobilier francilien », Pilotage : Matthieu Gimat (Université de Paris – Géographie-Cités).

– Membre du projet de recherche « Interroger l’ancrage local du Campus Condorcet », MSH Paris Nord, coordonné par Marie-Vic OZOUF-MARIGNIER et Beatriz FERNANDEZ.

– Programme émergence, « Bidonvilles, Favelas, Barache. The political and administrative origine of the informal city, 19-20th century », équipe de recherche dirigée par Charlotte VORMS, depuis 2016.

– Projet SAR-Dyn, « L’activité foncière et immobilière des gestionnaires d’infrastructure de transport : enjeux, processus et effets sur la production urbaine en Île-de-France », soutenu par trois GT du Labex DynamiTe : Réseaux et territoires, Produire la ville ordinaire et Mobilités, depuis 2018.

Activités rédactionnelles, associations et comités

– Rédacteur en chef de la revue interdisciplinaire Métropolitiques depuis 2011, directeur depuis 2019.

– Membre du comité éditorial de la revue interdisciplinaire Le Mouvement social depuis 2008

– Membre du comité de rédaction de la revue interdisciplinaire Métropoles depuis 2015

– Membre du comité de rédaction de la revue interdisciplinaire Flux cahiers scientifiques internationaux réseaux et territoires depuis 2018

– Associé au Laboratoire interdisciplinaire IDHES (UMR 8533).

– Membre du conseil de l’évaluation du Grand Paris Express (GPE) et du comité d’histoire de la Société du Grand Paris (SGP).

– Membre du Comité d’histoire de la ville de Paris.

– Membre du Conseil scientifique de la RATP « Etude historique et patrimoniale des sites industriels ».

– Membre du Comité consultatif muséographie de la visite publique des égouts de la Ville de Paris.

– Membre du comité scientifique de l’AHICF Rails et histoire.

– Membre de l’AFHMT, l’AHCESR, la SFHU, la FFHPo et l’association des Amis du Maitron.

– Membre de l’équipe AUC Paris de Djamel Klouche, « Le grand pari de l’agglomération parisienne », Consultation internationale pour l’avenir du Paris métropolitain, Ministère de la Culture, 2008-2009.

Enseignements

Membre de l’équipe enseignante du Master recherche “Histoire”, spécialité : “Histoire des sociétés occidentales contemporaines (XIXe-XXIe siècles)” de l’Université Paris 1.

Membre suppléant de l’École doctorale d’histoire (ED113) de l’Université Paris 1.

Chargé de cours d’histoire et de politiques urbaines :

  • dans le master Politique et Action publique (MAP) de l’UFR Droit, Sciences politiques et sociales de l’Université Paris 13 depuis 2009,
  • dans le master spécialisé URBEAUSEP de l’EIVP, de l’ENGEES et du SIAAP depuis 2014,
  • dans plusieurs formations (Ecole des Ponts ENPC, CNFPT, collectivités territoriales, Universités populaires…),
  • à l’Institut d’études politiques (IEP) Sciences Po Saint-Germain-en-Laye de 2015 à 2019.

Cours Mooc, « À la recherche du Grand Paris, Science Po« , École urbaine, 2017

Habilitation à diriger des recherches et qualifications

– Gouverner la « proximité » : jalons pour une histoire politique et sociale de la France des villes (1880-1980), 3 vol., Université Paris Est, 2016.

Manuscrit inédit : Ivry « capitale du communisme français » : sociabilité populaire, gouvernement urbain et modèle politique (1880-1980).

Qualifications dans les sections Histoire et civilisations (22) et Aménagement de l’espace et urbanisme (24) du Conseil national des Universités.

Thèse de doctorat et qualifications

Administrer la « banlieue municipale » : activité municipale, intercommunalité, pouvoir mayoral, personnel communal et tutelle préfectorale en Seine banlieue des années 1880 aux années 1950, thèse d’histoire contemporaine, Département d’histoire, Université Paris 8, 2004.

Qualifications dans les sections Histoire et civilisations (22), Science politique (04) et Aménagement de l’espace et urbanisme (24) du Conseil national des Universités.

Organisations de colloques et de journées d’études
  • Résister au Grand Paris ? Planification métropolitaine et stratégies locales, journée d’études organisée avec Cédric Fretel, Labex Futurs urbains, Groupe Transversal Inventer le Grand Paris, École nationale supérieure d’architecture Paris-Belleville, 3 novembre 2020.
  • En-quête d’Aubervilliers, atelier d’histoire sociale,  journée d’études organisée avec les étudiants du master Histoire des sociétés occidentales contemporaines (Université Paris 1) et Charlotte Vorms, Anne-Sophie Bruno, Isabelle Lespinet-Moret, Judith Rainhorn, École d’histoire de La Sorbonne, CHS, Ville d’Aubervilliers, Campus Condorcet, 22 janvier 2020.
  • Syndicalisme, pouvoirs et politiques dans les services publics territoriaux XXe-XXIe siècles, colloque organisé avec Sophie BEROUD (Triangle UMR 5206) et l’IHS Service public, CNFPT, 12-13 septembre 2019.
  •  Récits de villes, usages de l’histoire et changement urbain, colloque international, Instituto Universitario de Urbanística de l’Université de Valladolid (Espagne) et Groupe Transversal “Usages de l’histoire et devenirs urbains” du LABEX Futurs Urbains, Ivry-sur-Seine, 6-7 juin 2019.
  •  1919, les quatre saisons de l’urbanisme, Journée d’étude organisée avec Laurent Coudroy-de-Lille (Lab Urba, EUP), Groupe transversal « Inventer le Grand Paris » Labex Futurs Urbains, Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes, 18 avril 2019.
  •  Fractures territoriales : analyse, controverses et perspectives, journées d’études Métropolitiques/CNFPT, 26-28 septembre 2018.
  •  Les Préfets dans la modernisation de la France (1953-1972) : en mémoire de Stanley Hoffmann, colloque, 7 et 8 décembre 2017, IEP, Centre de sociologie des organisations de Sciences Po, Comité pour l’histoire préfectorale.
  •  Humanités numériques. Le digital au service de l’histoire des métropoles, journée d’études, 14 septembre 2017, organisée dans le cadre de la Labex Week par le Groupe transversal du Labex Futurs urbains « Usages de l’histoire et devenirs urbains ».
  •  Inventer le Grand Paris. Regards croisés sur Paris et les métropoles 1970-2000, colloque international, 1er et 2 décembre 2016 – École nationale supérieure d’architecture Paris-Belleville, organisé par l’Ipraus.ENSAPB, le CHS/Université Paris 1/Labex Dynamite, l’ACP/UPEM/Labex Futurs urbains, le CRHEC/UPEC, le Lab’Urba/EUP et le LATTS.
  •  Sociétés urbaines, journée d’études, oragnisée dans la cadre de la Prospective nationale de recherche urbaine (PNRU) avec quatre collègues des laboratoires LADYSS, LAVUE, CESSMA IRD et UR12 de l’INED, 20 juin 2016, Université Paris Diderot.
  •  Inventer le Grand Paris. Regards croisés sur Paris et les métropoles 1940-1960, colloque international, 1er et 2 décembre 2015 – Petit Palais (Paris), organisé par l’Ipraus.ENSAPB, le CHS/Université Paris 1/Labex Dynamite, l’ACP/UPEM/Labex Futurs urbains, le CRHEC/UPEC, le Lab’Urba/EUP et le LATTS.
  •  Inventer le Grand Paris. Regards croisés sur Paris et les métropoles 1919-1944, colloque international, 4 et 5 décembre 2014 – Petit Palais (Paris), organisé par l’ENSAPB/Ipraus, le CHS/Université Paris 1/Labex Dynamite, le CRHEC/U-pec et le Lab’Urba/U-pec, le LATTS et AUSSER.
  •  Construire les agglomérations : le Grand Bordeaux et les grandes métropoles françaises, journée d’études organisée avec Olivier Ratouis, 26 juin 2013, Amphithéâtre Maison des Suds, Campus universitaire de Bordeaux.
  •  Les territoires du communisme : élus locaux, politiques publiques et sociabilités militantes, journées d’études interdisciplinaires organisées avec Julian MISCHI, les 1er et 2 décembre 2009, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Organisation de séminaires

Ancrages politiques et territoires, séminaire de recherche interdisciplinaire, 2017-2018, 2018-2019, 2019-2020, organisé avec Jean-Louis BRIQUET (UMR CESSP) et Laurent GODMER (EA LIPHA), Université de Paris 1, département de Science politique.

Région parisienne, territoires et cultures, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014, 2014-2015, 2015-2016, 2016-2017, 2017-2018, 2018-2019, 2019-2020, organisé avec Rosine LHEUREUX (Archives départementales du Val-de-Marne), Emilie POTONET-STEC (service Ingénierie Culturelle et Patrimoine de la RATP), Guillaume NAHON (Archives de Paris), Christine LANGÉ (Archives départementales de la Seine-Saint-Denis) et Sylvie ZAIDMAN (Paris Musée).

Dynamiques des métropoles : gouvernement, aménagement et peuplement des agglomérations. Europe et Amérique du Nord XXe-XXIe siècles, organisé avec Sylvie FOL, professeur d’urbanisme et d’aménagement de l’espace (Géographie-Cités, Université Paris 1), Annie FOURCAUT, professeur d’histoire contemporaine (CHS, Université Paris 1), Renaud LE GOIX, professeur de géographie (Géographie-cités, Université Paris 7)et Olivier RATOUIS professeur d’urbanisme et d’aménagement de l’espace (ADESS, Université Bordeaux Montaigne). Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne, 2014-2015, 2015-2016.

 La Seine-Saint-Denis séminaire organisé au CEVIPOF avec Marie-Hélène BACQUÉ, sociologue, urbaniste (Université Paris Ouest Nanterre, laboratoire Mosaïques LAVUE) et Henri REY, directeur de recherche (Sciences Po/CEVIPOF), années 2010-2011, 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014 et 2014-2015.

 Ouvrages
  •  Ivry banlieue rouge. Capitale du communisme français – XXe siècle –, Grane Créaphis, 2017, 552 p. Présentation du livre : Ivry ou l’histoire de la Banlieue rouge Histoire du communisme municipal
  •  Histoire d’une banlieue résidentielle – XIXe-XXe siècles – Nogent-sur-Marne, cité modèle, avec Julia MORO, Paris, La Découverte, coll. Carré, 2016, 224 p. Présentation du livre Consultation de l’introduction
  •  Lumières sur la banlieue, histoire du Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication, avec François-Mathieu POUPEAU, Paris, Les Éditions de l’Atelier, 2013, 464 p. Présentation du livre
  •  Assainir l’agglomération parisienne. Histoire d’une politique interdépartementale de l’assainissement (XIXe-XXe siècles), avec la collaboration d’Éléonore PINEAU, Paris, Éditions de L’Atelier, 2010, 352 p. Voir la 4eme de couv.
  •  La mort une affaire publique. Histoire du syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne, Paris, Éditions de l’Atelier, 2008, 287 p.
  •  Paris/Banlieues. Conflits et solidarités, Historiographie, anthologie, chronologie, 1788-2006, avec Annie FOURCAUT et Mathieu FLONNEAU, Paris, Créaphis, 2007, 480 p.
  •  Naissance d’un département et d’une préfecture dans le « 9–3 ». De la Seine banlieue à la Seine-Saint-Denis : une histoire de l’État au XXe siècle, préfaces de Michel MARGAIRAZ et Marcel RONCAYOLO, Paris, La Documentation française, 2005, 192 p.
 Direction d’ouvrages

 Articles et directions de dossier de revues à comité de lecture
 Chapitres d’ouvrages
  • « Des ségrégations aux diversités urbaines ? Une question sociale, un enjeu de recherche » avec Félix Adisson, Leïla Frouillou, Stéphanie Vermeersch in Félix Adisson, Sabine Barles, Nathalie Blanc, Olivier Coutard, Leïla Frouillou, et Fanny Rassat (coord.), Pour la recherche urbaine, Paris, CNRS Éditions, 2020, p. 227-242.
  •  « Le maire urbain et sa charge municipale : une histoire de métier et d’affect (1880-1930) », in Emmanuel BELLANGER, Thibault TELLIER, Loïc VADELORGE, Danièle VOLDMAN et Charlotte VORMS (dir.), Genres urbains, Grane, Créaphis, 2019, p. 208-219.
  •  « Gérer la mort : une affaire intercommunale », in Régis BERTRAND, Guénola GROUD (dir.), Cimetières et tombeaux. Patrimoine funéraire français, Paris, Éditions du patrimoine, 2016, p. 116-119.
  •  « Aux origines de la coopération inter-municipale de la Belle Époque aux années 1930 », in Bernard Landau, Youssef Diab (dir.), Questions métropolitaines et génie urbain, Paris, EIVP/École supérieure du génie urbain, 2015, p. 23-35.
  •  « La diversité des sources funéraires : introduction », in Bruno BERTHELAT (dir.), Les sources du funéraire en France à l’époque contemporaine, Avignon, Éditions universitaires d’Avignon, 2015, p. 145-149.
  •  « Le ”communisme municipal” ou le réformisme officieux en banlieue rouge », in Emmanuel BELLANGER et Julian MISCHI (dir.), Les territoires du communisme. Elus locaux, politiques publiques et sociabilités militantes, Paris, Armand Colin-Recherches, 2013, p. 27-52.
  •  « Assainir le plus grand Paris au XXe siècle : un modèle d’intégration à grande échelle », en co-rédaction avec Éléonore PINEAU, in Jean-Claude DEUTSCH, Isabelle GAUTHERON (coord.), Eaux pour la ville, eaux des villes, Eugène Belgrand XIXe-XXIe siècle, Paris, Presses des Ponts, 2013, p. 128-141.
  •  « Une question éminemment urbaine : les mouvements sociaux de la ville », in Michel PIGENET, Danielle TARTAKOWSKY (dir.), Histoire des mouvements sociaux en France de 1814 à nos jours, Paris, La Découverte, 2012, pp. 543-554.
  •  « Les syndicats de communes d’une France en morceaux ou comment réformer sans supprimer (1890-1970) », in Rémy LE SAOUT (dir.), Réformer l’intercommunalité. Enjeux et controverses autour de la réforme des collectivités territoriales, Rennes, PUR, 2012, pp. 207-225.
  •  « La Seine-Saint-Denis ou la constitution d’une « citadelle communiste » sans union ? », in Alain BERGOUNIOUX, Danielle TARTAKOWSKI (dir.), L’union sans unité. Le programme commun de la gauche 1963-1978, Paris, Presses universitaires de Rennes, 2012, pp. 189-200.
  •  « Le maire de banlieue entre radicalités partisanes, logiques d’ententes et gestion intercommunale (années 1900-1960) », in Bruno BENOIT et Mathias BERNARD (dir.), Le maire et la ville dans la France contemporaine, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2012, p. 153-166.
  •  « Le Grand Paris bienfaiteur et les dynamiques de coopérations Paris-banlieues sous la Troisième République », in Florence BOURILLON, Annie FOURCAUT (dir.), Agrandir Paris 1860-1970, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, pp. 289-308. Texte intégral.
  •  « Le Grand Paris des défilés et des banlieusards en marche (des années 1880 à nos jours », avec la collaboration de Pierre LASCAR, in Danielle TARTAKOWSKY (dir), Paris manif’. Les manifestations de rue à Paris de 1880 à nos jours, Paris, CHVP/Presses universitaires de Rennes, 2011, pp. 72-86.
  •  « De de Gaulle à Pompidou, lorsque l’État s’opposait aux élus locaux : l’exemplarité du Grand Paris », in Philippe NIVET, Mathieu FLONNEAU, Pascal GENESTE, Emilie WILLAERT (dir.), Le Grand dessein parisien de Georges Pompidou. L’aménagement de Paris et de la région capitale, Paris, Somogy, 2010, pp. 43-53.
  •  « Les colonies municipales de banlieue : entre héritage paternaliste, empreinte communiste et diffusion d’un modèle (1880-1960) », in Samuel BOUSSION, Mathias GARDET (dir.), Les Châteaux du social XIXe-XXe siècle, Paris, Beauchesne/Presses universitaires de Vincennes, 2010, pp. 91-102.
  •  « Bobigny, du village communiste, pavillonnaire et maraîcher à la “nouvelle ville”, préfectorale, moderne et modèle du XXe siècle », in Jean-Claude LESCURE (dir.), Drôles de Gaulois autour d’Astérix, Paris, Berg international éditeurs, 2010, pp. 173-189.
  •  « Personnel communal et épurations ou l’improbable « chasse aux sorcières ». Entre dynamique professionnelle, continuité administrative et acquis statutaires : l’exemple de la banlieue parisienne (années 1880-1950) », in Marc BERGÈRE, Jean LE BIHAN (dir.), Fonctionnaires dans la tourmente. Épurations administratives et transitions politiques à l’époque contemporaine, Genève, L’Équinoxe Georg éditeur, 2009, pp. 179-220.
  •  « Le personnel communal ou l’empreinte du territoire : construction d’un groupe, politisation et sociabilité municipale en banlieue parisienne (1880-1950) », in Emmanuel BELLANGER, Jacques GIRAULT (dir.), Villes de banlieues. Personnel communal, élus locaux et politiques urbaines en banlieue parisienne au XXe siècle, Paris, Créaphis, 2008, pp. 151-189.
  •  « Des municipalités sur tous les fronts ou l’histoire d’une reconnaissance précoce », in Emmanuel BELLANGER, Jacques GIRAULT (dir.), Villes de banlieues. Personnel communal, élus locaux et politiques urbaines en banlieue parisienne au XXe siècle, Paris, Créaphis, 2008, pp. 7-18. Introduction du livre publié par Créaphis.
  •  « Aux origines du Grand Paris », en co-rédaction avec Annie FOURCAUT et Mathieu FLONNEAU, in Paris sous l’œil des chercheurs, Paris, Belin, 2008, pp. 153-173.
  •  « La mort laïcisée, neutralisée et rationalisée : municipalisation des pompes funèbres, syndicalisation des communes et magistère mayoral en banlieue parisienne au XXe siècle », in Patrick WEIL (dir.), Politiques de la laïcité au XXe siècle, Paris, PUF, 2007, pp. 417-439.
  •  « “Je t’aime contraint et forcé”. Des maires, des amicales, des syndicats et une préfecture en banlieue parisienne (1880-1950) », in Danielle TARTAKOWSKY, Françoise TETARD (dir.), Syndicats et Associations en France. Concurrence ou complémentarité ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006, pp. 129-137.
  •  « Le Pré : un siècle d’action municipale en terre socialiste », in Le Pré entre Paris et banlieue, histoire(s) du Pré-Saint-Gervais, Paris, Créaphis, 2005, pp. 165-189.
  •  « Les secrétaires généraux des communes de la Seine Banlieue. Contours d’une identité professionnelle (XIXe-XXe siècles) », in Bruno DUMONS, Gilles POLLET (dir.), Administrer la ville en Europe (XIXe-XXe siècles), Paris, L’Harmattan, 2003, pp. 17-46.
  •  « Town clerks of the Paris Region : the design of a professional identity in the late nineteenth and early twentieth centuries », in Michèle DAGENAIS, Irene MAVER, Pierre-Yves SAUNIER (ed.), Municipal Services and Employees in the Modern City, Ashgate Publishers, Historical urban studies, 2003, pp. 103-123.
  •  « Spécificité, continuité et uniformisation de la gestion communiste dans les mairies de la Seine banlieue », in Jacques GIRAULT (dir.), Communisme et mouvements sociaux en région parisienne et en France XIXe-XXe siècles, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, pp. 293-317.
Valorisation de la recherche
  • « Écrire pour le (grand) public sans renoncer aux pairs : trois expériences de revues en ligne », propos recueillis par Axelle Brodiez-Dolino et Emilien Ruiz, Le Mouvement social, 2019/4, n° 269-270, p. 149-164.
  • « How the Youth of the Banlieues See the Gilets Jaunes », Métropolitics, 24 avril 2020, entretiens réalisés avec des jeunes de quartiers populaires, organisées avec Marie-Hélène Bacqué, Jeanne Dufranc et Bénédicte Madelin, avril 2019.
  • Histoire du Grand Paris et de ses banlieues : approches bibliographiques, par Gilles Montigny et Annick Tanter-Toubon, publication numérique coordonnée par Emmanuel Bellanger, Florence Bourillon, Cédric Feriel et Alessandro Panzeri, Labex Futurs urbains / Inventer le Grand Paris, 2020.
  • « Gilets jaunes : regards de jeunes de banlieue », Métropolitiques, entretiens réalisés avec des jeunes de quartiers populaires, organisées avec Marie-Hélène Bacqué, Jeanne Dufranc et Bénédicte Madelin, mai 2019.
  •  « Rénovation urbaine et changement social. Entretien avec Henri Coing », entretien réalisé avec Pierre Gilbert, Métropolitiques, novembre 2017.
  •  Vivre à Ivry, films d’archives réalisés entre 1935 et 1976, DVD réalisé par Ciné-Archives, 2017, 3 heures.
  •  « Aux origines du gouvernement métropolitain, lorsque les “élites municipales” osaient », Les Cahiers de la métropole, n° 5, mars 2016, p. 23-35.
  •  « Une basilique en terre noire, rouge et cosmopolite », in Jean-Paul Deremble, Brigitte Lainé, Michaël Wyss (dir.), La Grâce d’une cathédrale, Strasbourg, La Nuée bleue/Éditions du quotidien, 2015, 448-553.
  •  Les HLM, une aventure collective, catalogue de l’exposition « 1912–2012, cent ans de logement social », dirigée avec Annie Fourcaut, Danièle Vodlman, Patrick Kamoun et Benoît Pouvreau, Saint-Denis, Éditions PSD, 2015.
  •  « Des “réformateurs” au chevet du Grand Paris », Études foncières, n°167, avril-mai-juin 2015, p. 10-13.
  •  « Les liens entre Paris et sa banlieue », entretien avec Annie Fourcaut, Pierre Mansat, adjoint de Pierre Delanoë et Philippe Laurent maire de Sceaux, réalisé par Françoise Blum et Antoine Perraud, Mediapart, Dailymotion, 2017.
  •  « Le “Grand Paris” : retour sur un siècle d’existence », Les Cahiers de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme Île-de-France, dossier : Gouvernance et ingénieries métropolitaines, n°160, octobre 2011, p. 16-18.
  •  « Légitimité et usages des mairies aux XIXe et XXe siècles », in Des hôtels de ville triomphants aux mairies fonctionnelles : légitimité, formes et usages, Parcours d’architecture, Archives patrimoine de Pantin, n° 17, décembre 2010, pp. 18-31.
  •  « Démembrer le Grand Paris pour mieux imposer le district de la région de Paris (1959-1964) : l’État contre ses territoires ? », dossier « L’invention du district parisien un demi-siècle avant le “Grand Paris” », sous la direction de Thibault TELLIER, Espoir, n° 160, printemps 2010, pp. 46-56.
  •  « Lectures métropolitaines », Extramuros, hors série, dossier « Vers Paris métropole, des histoires en vis-à-vis », 2010, p. 54.
  •  « Une gouvernance à inventer : entre héritage et rupture ? », in Catherine BRUANT et Djamel KLOUCHE (dir.), Le diagnostic prospectif de l’agglomération parisienne, Paris, « Le grand pari de l’agglomération parisienne », Consultation internationale pour l’avenir du Paris métropolitain, Ministère de la Culture, 2009, pp. 79-86.
  •  Sceaux et le « Grand Paris » du patriotisme municipal aux solidarités métropolitaines, Sceaux, Collection Regards sur Sceaux, 2009, 145 p.
  •  « Gouverner le Grand Paris : le poids de l’histoire », Mouvements, novembre 2008.
  •  Service public local, capacités et « paix sociale » : le cas du Grand Paris des années 1880 aux années 1930, en collaboration avec Michel MARGAIRAZ, rapport de recherche CAPRIGHT CNRS IDHE, Historical Projects : « Between Nations and Localities – co-ordinating Agencies and Policy Instruments », septembre 2008.
  •  « Le Grand Paris, sa banlieue rouge et ses solidarités intercommunales : les leçons de l’histoire », in Christian LE BART, Rémi LEFÈVRE, Emmanuel NÉGRIER, Hélène REIGNER, Compétition politique et politisation des enjeux de l’action publique locale. Où en est-on à la veille des Municipales 2008 ?, Groupe “Local et politique” de l’Association française de Science politique (AFSP), mars 2008.
  •  « Agrégation de la “banlieue municipale” et implantation des services publics : des logiques de repli communal aux logiques de cohésion urbaine des années 1850 à la Grande Guerre », La Région parisienne industrielle et ouvrière. Cultures et recherches, DRAC Ile-de-France, n° 9, 2005, pp. 45-79.
  •  Pantin, mémoire de ville, mémoires de “communaux” XIXe et XXe siècles, (avec la participation) Geneviève MICHEL, direction des archives municipales de la ville de Pantin, 2001, 264 p.
  •  « Activité municipale, emploi communal et besoins nouveaux en banlieue parisienne (XIXe et XXe siècles) », in Ville-employeur et personnel communal : élus et syndicalistes face à la question de l’emploi communal depuis 1919, Rapport dirigé par Claude PENNETIER, Programme de recherche “Ville et emploi”, Secrétariat permanent du Plan Urbain, Ministère de l’Équipement, mars 2000, pp. 95-247.
  •  « Sports de haut niveau et sports populaires : 1945-1998 », in Jean-Claude VIDAL (dir.), Saint-Denis, la croisée des chemins, données sociales, dynamiques locales et activités municipales, Saint-Denis, Éditions PSD, 1999, pp. 452-501.
 Comptes-rendus
Mots-clés

Banlieues, Grand Paris, Métropole, Gouvernance, Politiques publiques, réforme territoriale, décentralisation, Intercommunalité, Élus locaux, Fonctionnaires territoriaux, communes, départements, régions, Banlieue rouge

Françoise Blum

Ingénieure de recherches Hors classe

Associée à l’IMAF

Contact :fblum@univ-paris1.fr

Mes activités s’exercent dans plusieurs domaines selon deux axes principaux qui concernent l’un l’archive et le numérique, l’autre la recherche.

Recherche

Après une HDR sur le devenir des militant-e-s de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France, je travaille sur les socialismes africains, dans la continuation du colloque organisé en 2016 sur ce thème. La publication de ce colloque est d’ailleurs en cours. Ce travail s’effectue à travers deux programmes dont je suis responsable et co-responsable. Un programme dans le cadre de la Politique scientifique de Paris 1, en collaboration avec l’université Marien Ngouabi de Brazzaville, qui devrait permettre d’organiser en 2019 des « rencontres biographiques » à Brazzaville. Et un programme dans le cadre de l’Alliance Joint Projects and Trilateral Initiatives in Emerging Regions , en collaboration avec l’université Columbia et l’université Cheikh Anta Diop. Ce dernier programme donnera lieu à un colloque à Dakar les 30 et 31 octobre 2017, au cours duquel dialogueront philosophes et historiens.

Parallèlement à ces recherches, je travaille à une biographie de Gabriel d’Arboussier, en collaboration avec Ophélie Rillon. Nous avons le projet de publier ses mémoires (inédites) ainsi que des documents découverts dans les archives familiales, retrouvées chez sa fille et que nous faisons transférer à la BDIC.

Enfin, je participe à une série d’initiatives autour de Mai 68 et du cinquantenaire, en travaillant en particulier sur les années 68 en Afrique. Après le volume Etudiants africains en mouvements paru fin 2016, j’ai plusieurs publications à paraître sur ces thématiques.

Valorisation – Numérisation

C’est aussi à propos de 68 que je poursuis mes activités de numérisation-valorisation des archives du CHS. Après une exposition virtuelle sur les Brigades internationales, je m’attelle maintenant à une exposition sur les étudiants étrangers dans le Mai parisien. Cela implique des trains de numérisation , la mise en scène (et indexation ) des images et de rassembler une équipe de chercheurs susceptibles de commenter les documents qui seront exposés en ligne tout en élargissant les thématiques en direction des connexions transnationales des années 68.

J’ai organisé récemment un cycle sur les mouvements sociaux pour l’Université populaire du 14e. et j’en prépare un autre sur colonisation/décolonisation.

Je suis membre du Conseil de laboratoire du CHS.

Programme en cours
  • Co-pilotage : Alliance Joint Projects and Trilateral Initiatives in Emerging Regions (T.I.E.R) : The African Philosophy and Politics Project Corpora and Doctrines of African Socialisms : A Global Historical Framing
  • Pilotage : Socialismes africains/Socialismes en Afrique : Politique scientifique Paris1
  • ANR Global Youth
  • ANR Syndiquaf
  • Atelier Condorcet « Epistémologie de l’exil »
  • Co-pilotage : Projet Mai@Ar (Collex Persée)
Bibliographie sélective

HDR : Trajectoires militantes et (re)-conversions : à propos de la FEANF , 2016

Ouvrages

Révolutions africaines : Congo-Brazzaville, Sénégal, Madagascar, années 60s-70s, Presses universitaires de Rennes, 2014, 202 p.

Ouvrages (Dir.de)
  • Genre de l’archive : constitution et transmission des mémoires militantes, Paris, Codhos éditions, 2017.
  • (En collab. avec Pierre Guidi et Ophélie Rillon), Etudiants africains en mouvements : contribution à l’histoire des années 68, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016. Voir video à propos de l’ouvrage
  • Des radios de lutte à Internet : militantismes médiatiques et numériques, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, 267 p. Voir la video de présentation du livre
  • Les Vies de Pierre Naville, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2007, 440 p.
  • Congrès du monde ouvrier : France (1870-1940) : guide des sources, Paris, Ed. Codhos, 2002, 169p.
Numéros spéciaux de revues
  • Dir. en collab. , Les archives algériennes, africaines et asiatiques des syndicats et partis français, Migrance, n°44, 2014, 186 p.
  • Dir en collab avec B.Groppo, R.Vaccaro et F.Veyron , « Internet et mouvements sociaux : nouvelles pratiques militantes, nouvelles sources pour l’histoire », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°79, juillet-septembre 2005, 111 p.
  • En collab. avec J.-M. Robic, Sources de la documentation sociale, Vie sociale, 2 vol., n°3/2000 et 4/2000, 127-155 p.
  • En collab. avec Michel Dreyfus, Annie Fourcaut, Patrick Kamoun , Autour de l’année 1928 : le social et l’urbain, Vie sociale, n°364/99, 407 p.
  • En collab. avec Muriel Loosfelt, Figures d’intellectuelles, Mil neuf cent : revue d’histoire intellectuelle, n°16/1998, 197 p.
  • Accès à la nationalité française : à propos de la manifestation de volonté , Vie sociale, n°2/97, 99 p.
Contributions à ouvrages collectifs
  • Les enfants métis de Monseigneur Augouard à Brazzaville (1921-1954) dans Yves Denéchère (Dir.), Enjeux postcoloniaux de l’enfance et de la jeunesse : espace francophone (1945-1980), Bruxelles, Peter Lang, 2019
  • Marx en Afrique francophone dans : Jean-Numa Ducange et Antony Burlaud (Dir.), Marx une passion française, La Découverte, 2018, pp. 320-330.
  • 1968 : a postcolonial phenomenon ? The « Mays » of France and Africa, dans : The routledge handbook of the global sixties, Londres ; New-York, Rouledge, 2018, pp. 333-343
  • « Introduction » et « Les Femmes en archive de Pierre Naville » in Françoise Blum (dir.), Genre de l’archive : constitution et transmission des mémoires militantes, Paris, Codhos éditions, 2017, pp. 11-13 et pp. 125-135
  • « Introduction » et « Ce que les Indépendances firent à la FEANF : Etudiants en diasporas face à leurs Etats », in : Etudiants africains en mouvements : contribution à l’histoire des années 68, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, pp. 17-28 et pp. 265-278
  • « A propos de Person et du syndicalisme », in : Yves Person, un historien de l’Afrique engagé dans son temps, Karthala, 2015, pp. 425-433
  • « L’ennui à l’atelier et à l’usine : discours ouvriers sur « ces jours qui passent, immenses » (en collab.) in ( Christophe Granger, Pascale Goetschel et al…Dir) L’ennui : histoire d’un état d’âme, Publications de la Sorbonne, 2012, pp.19-34
  • « Avant-propos et conclusion. » « introduction en collab. à « Organisations et Associations », « introduction en collab à « Engagement dans la technique, réseaux numériques » in Françoise Blum (Dir.) Des radios de lutte à Internet : militantismes médiatiques et numériques, Publications de la Sorbonne, 2012
  • « A propos d’une commémoration : essai historiographique » in A chacun son Mai ? Le tour de France de mai-juin 1968, Presses universitaires de Rennes, 2011, pp. 13-20.
  • « Aline Ménard-Dorian, du salon à la scène politique » et « Lucie Dreyfus, de l’épouse à l’héroïne » in Gilles Manceron et Emmanuel Naquet, Etre dreyfusard hier et aujourd’hui, PUR, 2009, pp.139-142 et 79-82
  • « Les Vies parallèles de Pierre Naville » in F. Blum, Les Vies de Pierre Naville, pp.303-317
  • « Revues féminines, revues féministes », in La belle époque des revues, Paris, IMEC, 2002, pp. 211-221
  • « D’une guerre à l’autre : itinéraires d’intellectuelles pacifistes » in Nicole Racine, Michel Trebitsch (dir.), Intellectuelles : du genre en histoire des intellectuels, Paris, Editions Complexe, 2004, pp229-243.
  •  » Femmes et syndicats : le cas de la Fédération de l’habillement entre les deux guerres « , in : Les femmes et le syndicalisme, actes du colloque, 2-3 décembre 1999, Montreuil, Institut CGT d’histoire sociale, 2001, p. 41-55.
  •  » Le comte de Chambrun, catholique, mécène des protestants  » in Le Musée social en son temps, Presses de l’Ecole normale supérieure, 1998, pp.
  • « Itinéraires féministes à la lumière de l’Affaire », in La postérité de l’Affaire Dreyfus, Presses universitaires du Septentrion, 1998, pp.93-101.
Articles
  • En collab. avec Ophélie Rillon, Mémoires, correspondances, photographies, entretiens : à propos de Gabriel d’Arboussier, Encyclopédie historiographique : Afriques, Amériques, Asie , Presses de l’INALCO, https://books.openedition.org/pressesinalco/27204
  • En collab. avec Constantin Katsakioris, Léopold Sédar Senghor et l’Union soviétique : la confrontation, 1957-1966, Cahiers d’études africaines, n°235/2019, pp.839-865
  • « Mai » en Afrique, Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°127-128, 1er semestre 2018, pp. 67-71
  • (En collab. avec Ophélie Rillon), Mémoires sensibles, mémoires métisses de la colonisation : les réflexions intimes de Gabriel d’Arboussier, Socio-anthropologie, n°37, 1er semestre 2018, pp. 57-70.
  •  » Transfers of knowledge, multiple identities. The example of students from the FEANF (Fédération des étudiants d’Afrique Noire en France », African Identities, May 2018. DOI : 10.1080/14725843.2018.1449719
  • Années 68 postcoloniales : « Mai » de France et d’Afrique, French Historical Studies, 41(2), 2018, pp. 193-218
  • « Trajectoires militantes et reconversions : à propos de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF) et des années 68 », Genèses, n°107, juin 2017, pp. 106-130
  • « D’une révolte africaine à l’autre : passeurs et transferts », Monde(s), n°11, mai 2017, pp. 36-59
  • « Aux origines d’un cosmopolitisme contemporain : quand les étudiants africains pensaient avec l’Europe », De(s)générations, n°23, mai 2015 , pp. 29-35. – (Prévoir avec l’Afrique, agir dans le monde qui vient)
  • « L’indépendance sera révolutionnaire ou ne sera pas : étudiants africains en France contre l’ordre colonial », Cahiers d’histoire : revue d’histoire critique, n°126, janvier-mars 2015, pp. 119-138
  • « Une formation syndicale dans la Guinée de Sékou Touré : l’université ouvrière africaine, 1960-1965 », Revue historique, n°667, juillet 2013, pp.661-691
  • « Syndicalistes croyants et panafricains : Organisations et Réseaux des années 60 », Vingtième siècle : revue d’histoire, 3/2013, n°119, pp. 99-112
  • « Génocides et politiques mémorielles. Mémoriaux du Rwanda : exposition virtuelle », Plurielles, n°18, 2013, pp. 109-115
  • « Prostitution(s). Construction et déconstruction d’un objet historiographique », Actes de la Recherche en sciences sociales, n°198, juin 2013, pp. 105-108
  • « Christian Doctrines and Practices of Solidarity in the 1960s », in : Berthold Unfried und Eva Himmelstoss (Ed), Create one world : Practices of « International Solidarity » and « International Development », Wien, Akademische Verlagsanstalt, 2012 – (47. Linzer Konferenz 2011)
  • « Sénégal 1968 : révolte étudiante et grève générale », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2012, n°59-2, pp. 144-177
  • « Madagascar 1972 : l’autre indépendance. Une révolution contre les accords de coopération », Le Mouvement social, n°236, juillet-septembre 2011, pp. 61-88
  • (En collab.), Archives, événements et « Commune étudiante » : prolonger et valoriser plusieurs collectes immédiates du mouvement social de mai-juin 1968, La Gazette des archives, n°221, 2011/1. pp. 123-140
  • « Portrait de groupe avec dame », Cahiers Jaurès , n°spécial : Madeleine Rébérioux entre France et Italie, janvier-juin 2007, pp. 53-64
  • (En collab.), « Madeleine Rébérioux : de l’histoire ouvrière à l’histoire sociale », Cahiers Jaurès , n°spécial : Madeleine Rébérioux entre France et Italie, janvier-juin 2007, pp. 65-80
  • “ Les usages sexués de l’automobile : femmes au volant : figures de l’urbanité ? ”, Histoire urbaine, n° 11, 2004, p. 55-79.
  • Regards sur les mutations du travail social au XXème siècle, Le Mouvement social, n°199, avril-juin 2002, pp. 83-94
  •  » Le Musée social au carrefour ? », Vie sociale, n°3-4/1999, pp. 99-126.
  • « Cent ans de combat pour les droits des femmes », Après-demain : revue de la Ligue des droits de l’homme, n°s403-404,1998, pp. 44-48.
  •  » Histoire sociale, histoire des femmes et politiques féministes « , Liber, n°33, 1998, pp. 13-14
Entretiens publiés
  •  » L’Internet militant : entretien avec Fabien Granjon », Matériaux, juillet-septembre 2005, pp. 24-29
  •  » L’exemple des activités en ligne du syndicat national du Trésor-CGT : entretien avec Didier Marguery et Arnaud Le Roi « , Matériaux, juillet-septembre 2005, pp. 34-38
  • « Internet, Intranet : le web confédéral de la CFDT : entretien avec Philippe Antoine », Matériaux, juillet-septembre 2005, pp. 39-42
  • « Usage du Net et mémoire(s) électronique(s) : le point de vue confédéral de la CGT », Matériaux, juillet-septembre 2005, pp.43-46
  • « Un parti politique et le Net : l’exemple des Verts : entretien avec Aldo Battaglia », Matériaux, juillet-septembre 2005, pp.47-51
  • « Le RAS, Réseau associatif et syndical : entretien avec François Sauterey », Matériaux, juillet-septembre 2005, pp.52-56
  • « Samizdat.net, l’histoire d’un projet de medias alternatifs sur l’Internet : entretien avec Aris Papathéodorou, Matériaux, juillet-septembre 2005, pp.57-62
  • « Mémoire et restitution des Forums sociaux : entretien avec Nicolas Haeringer », Matériaux, juillet-septembre 2005, pp.63-67
  • Mémoires d’une assistante sociale coloniale : entretien avec Simonne Crapuchet, Vie sociale, n°1/98, pp.5-15.
  • Entretien avec Gérard Chemouil, CGT, secteur immigration et Bruno Quemada, CGT-FO, secteur immigration, Vie sociale, n°2/97, pp.63-74.
Débats organisés avec Mediapart
  • « Pour une approche dynamique des études décoloniales », avec Jules Falquet et Liliane Quiroz
  • « Géopolitique des réfugiés syriens » avec Hana Jaber et Henry Laurens
  • « Jusqu’où vont les mobilités étudiantes » avec Etienne Gérard, Lama Kabanji, et Guillaume Tronchet
  • Algérie : quand 2019 rattrape 1962, avec Malika Rahal
  • « Du bidonville à la jungle » avec Murielle Cohen et Charlotte Vorms,
  • « De la misogynie au féminicide », avec Françoise Thebaud et Emmanuelle Demartini, juin 2018
  • « Les animaux malades des humains », avec Florence Burgat et Corinne Pelluchon, 2018
  • « Viols de guerre », avec Julie Le Gac et Fabrice Virgili, juin 2015
  • « Peut-on rire de tout ? », avec Pascal Ory et Bertrand Tillier, mars 2015″
  • « Prostitutions : état des lieux » avec Marie-Elizabet Handman, Milena Jaksics, Lilian Mathieu.
  • « Crises sociales, crises politiques » avec Pascal Ory, Michel Pigenet.
  • « L’homosexualité au prisme de la loi » avec Caroline Mécary, Régis Revenin, Florence Tamagne, Louis-Georges Tin.
  • « Que sont les études post-coloniales ? » avec Jean-François Bayart, Souleymane Bachir Diagne, Mamadou Diouf et Emmanuelle Saada
  • « Eduquer » avec Eric Blum, Jean-Michel Chapoulie, Ugo Paletha et Antoine Prost
  • « Tout sur les études de genre » avec Eric Fassin, Laure Bereni, Danièle Voldman
  • « Le logement, baromètre de la question sociale ? »avec Hélène Frouard, Claire Lévy-Vroelant, Danièle Voldman
  • « L’eau vive de la mémoire au feu de l’histoire » avec Denis Peschanski et Yves Burnod (Inserm).
  • « Propos sur l’immigration » avec Patrick Weil
  • « Révolutions arabes » avec Burleigh Hendrickson, Sophie Bessis, Henry Laurens et Françoise Blum
  • « Le rapport au travail dans la société contemporaine » avec Antonella Corsani, Bernard Friot, Nicolas Jounin et Michel Pigenet.
  • « Islamophobie ? »avec Souleymane Bachir Diagne , Nonna Mayer et Philippe Rygiel.
  • « Histoire et Pouvoir : L’usage politique de l’Histoire », avec Alain Blum, Nicolas Offenstadt, Jean-Louis Robert et Sophie Wahnich
  • « La grève » avec Michel Pigenet, Danielle Tartakowsky et Jean-Marie Pernot
  • « A propos de Hors La Loi« , avec Raphaelle Branche, Muriel Cohen et Sylvie Thénault.
  • « Déchéance de la nationalité et politique à l’égard des roms » avec Alexis Spire, Danièle Lochak et Denis Peschanski
Publications électroniques
Interventions dans colloques internationaux :

  • Organisation de : Biographies socialistes, mode d’empoi, Brazzaville, décembre 2019
  • co-organisation de : A minor history? Western communism, anti-imperialism and decolonization in Africa, Rome, décembre 2019
  • Les gauches révolutionnaires en Afrique, Dakar, octobre 2019
  • Living after independence: experiences, conflicts and oppositions in the decolonized African societies, 1960–1990, Cap-Vert, septembre 2019
  • Le genre des indépendances, Paris, juin 2019
  • New-York/columbia university, avril 2018
  • Paris, février 2018
  • Dakar, décembre 2017
  • Dakar, Octobre 2017
  • Beyrouth, juin 2017
  • Genève, Septembre 2017
  • Duke University, Février 2017
  • Fribourg, Septembre 2016.
  • New-York University Abu Dhabi, septembre 2016
  • Panel ECAS, Paris, juillet 2015
  • Elias, Paris, juillet 2015
  • The Art of opposition, New-York, Université Columbia, mars 2015
  • Colloque Yves Person, Paris, juin 2013
  • Circulation des révolutions, Marne-La-Vallée, juin 2013
  • Conflits sociaux, Dijon, mai 2013
  • Congrès annuel de la Society for French Historical Studies, Boston, avril 2013
  • Colloque « 1962 : un monde », Oran, Octobre 2012
  • Congrès IALHI, Lisbonne, septembre 2012
  • Colloque « Archives de l’Afrique postcoloniale », Dakar, juin 2012
  • Congrès IALHI, New-York, 2014
  • Journée d’études : « The Art of Opposition « , Columbia University, février 2015
Séminaire
  • « Circulations des cultures d’opposition : mouvements politiques et sociaux dans l’Afrique des années 60s » : séminaire mensuel
  • « Atelier BiogrAfrique », séminaire mensuel (voir blog : http://www.biograf.hypotheses.org)
Journées d’études et colloques (organisation)
  • « Archives algériennes des syndicats et partis français », Octobre 2012
  • « Archives Africaines des syndicats et partis français », Octobre 2010
  • « Mouvements étudiants en Afrique francophone », Juillet 2014
  • « Le genre de l’archive », février 2016
  • « Socialismes africains/Socialismes en Afrique », avril 2016
  • Mai 68 vu des Suds, 2 mars-14 avril 2018 (Plénière et Ateliers)
Compte-rendus

Paul Boulland

Ingénieur de recherche CNRS

Co-directeur du Maitron

Thèmes de recherche
  •  Travail et emploi en contexte militant
  • Usages militants des disques vinyls (années 1930-années 1980)
  •  Sociobiographie des mondes militants au XXe siècle, notamment :
    • Professionnels et professionnalisation de l’activité militante en Europe (partis et syndicats)
    • Identités militantes et identités professionnelles au sein des industries électriques et gazières (1944-1990)
    • Sociobiographie des militants communistes français (1940-1968)
  •  Biographie et administration biographique, notamment :
    • Commissions des cadres et systèmes de gestion du personnel politique dans les partis communistes
    • Contrôle biographique et gestion administrative des expériences de la guerre en Europe
Parcours de recherche

2011 : Thèse de doctorat sous la direction de M. Jean-Louis Robert : Acteurs et pratiques de l’encadrement communiste à travers l’exemple des fédérations de banlieue parisienne (1944-1974). (Université Paris 1). Mention très honorable, avec les félicitations du jury à l’unanimité. En ligne sur HAL-SHS.

2009-2010 : Chargé de recherches IHOVAM

2006-2008 : ATER Université du Havre. TD d’Histoire contemporaine en L1 (« L’année 1917 dans le monde ») et L2 (« L’année 1945 dans le monde »), Informatique appliquée aux sciences sociales (L1) et Historiographie (L2). Interventions en Master 1 sur l’histoire sociale et sur les méthodes statistiques et prosopographiques.

Bibliographie

Page des publications sur HAL-SHS

Ouvrage

août 2016 : Des vies en rouge. Militants, cadres et dirigeants du PCF (1944-1981), Ivry-sur-Seine, Editions de l’Atelier.

Ouvrages collectifs
  • 2018 : membre du comité éditorial de Christophe Charle et Daniel Roche (dir.), en collaboration avec Christophe Duhamelle, Bruno Dumézil, Antoine Lilti, Brigitte Marin, Stéphane Van Damme et Blaise Wilfert-Portal, L’Europe. Encyclopédie historique, Paris, Actes Sud, 2 431 pages, octobre 2018.
  • 2013 : BOULLAND P., Dictionnaire biographique des militants des industries électriques et gazières. De la Libération aux années 2000, Paris, Editions de l’Atelier.
  • 2009 : PENNETIER C., Figures militantes en Val-de-Marne, Paris, Editions de l’Atelier. (rédaction de notices biographiques de militants communistes)
  • 2003-2016 : avec PENNETIER C., BELOUET E., BESSE J.-P., BOUJU M.-C., DREYFUS M., GIRAULT J., MORIN G., VIET-DEPAULE N., Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et du mouvement social, période 1945-1968, 12 tomes. (rédaction de notices biographiques de militants communistes, co-directeur)
  • 2005 : Avec PENNETIER C., VACCARO R. (dir), André Marty : l’homme, l’affaire, l’archive, CODHOS Editions, Paris, décembre 2005, 192 p. (Ouvrage disponible sur HAL)
Dossier de revue

Coordination avec Isabelle Gouarné du dossier « Communismes et circulations transnationales », Critique internationale, n°66, janvier-mars 2015.

Articles et chapitres d’ouvrage
  • « Des militants qui (se) comptent. Mesurer le parti et les pratiques militantes au sein du PCF (années 1920-années 1980) », Histoire & Mesure, EHESS, 2018, XXXIII (1), pp.31-60.
  • « Les Internationales », in Christophe Charle et Daniel Roche et alii, (dir.), L’Europe. Encyclopédie historique, Paris, Actes Sud, 2018.
  • « Devenir une militante locale « en pays étranger ». Andrée Moat, de Paris à Roscoff : une militante communiste dans l’année 1958 », in Erwan Le Gall et François Prigent (dir.), C’était 1958 en Bretagne. Pour une histoire locale de la France, Rennes, Editions Goater, 2018.
  • « S’engager, militer » in Ciné-Archives, Grands Soirs et Beaux Lendemains. 1945-1956, le cinéma militant de la Libération et de la Guerre froide, Livre-DVD, Ciné-Archives, 2017, p. 75-81.
  • « Les dirigeants du PCF en Bretagne, entre réseaux locaux et normes partisanes (1944-1968) », in C. BOUGEARD et F. PRIGENT (dir.), Des fiches aux fichiers. Les enjeux de la méthode prosopographique : élites politiques et sociales, notables, mondes militants en Bretagne (XVIIIe-XXe siècles), Rennes, PUR, 2016.
  • avec MISCHI J., « Promotion et domination des femmes dans les réseaux locaux du PCF », in Vingtième siècle, dossier thématique « Femmes et communismes » (M. CHRISTIAN et A. HEINIGER, dir.), n° 126, 2015/2.
  • « ‘Des hommes quelconques’ ? La politique des cadres au crible de la sociobiographie » in C. PENNETIER et B. PUDAL, Le sujet communiste. Identités militantes et laboratoires du « moi », Rennes, PUR, 2014. (Version auteur en ligne sur HAL-SHS)
  • « Autonomisation et contrôle des élus municipaux de banlieue parisienne (1945-1965) » in BELLANGER E., MISCHI J. (dir.), Les territoires du communisme, Armand Colin, avril 2013.
  • « Sortir du rang ? Rapports à l’usine des cadres communistes » in Actes de la recherches en sciences sociales, n°196-197 (2013/1) « Usines. Ouvriers, militants, intellectuels » (C. LOMBA, J. MISCHI, dir.), mars 2013 (p. 54-71). Disponible en ligne sur CAIRN
  • « Récolte et usage des données personnelles dans le cadre des enquêtes socio-biographiques du Maitron », La Gazette des Archives, AAF, n° 215. En ligne sur le site Persée.fr
  • Avec ETHUIN N. et MISCHI J., « Les disqualifications des gauchistes dans le PCF. Enjeux sociologiques et stratégiques. », Savoir/Agir, Le Croquant, n° 6, 2008 (p. 29-39).
  • « Les militants et la presse communiste : fabriquer, diffuser, lire l’Humanité et les journaux du PCF, de la Libération aux années 1970 », in C. DELPORTE, C. PENNETIER, JF SIRINELLI et S. WOLIKOW (dir), l’Humanité de Jaurès à nos jours, Paris, Nouveau Monde, 2004 (p 353-366). (Voir le résumé en ligne) ; (Version auteur en ligne sur HAL-SHS)
Comptes-rendus
Communications
  • « Le Maitron : quelle histoire du travail ? », journée d’étude « Les Cinquante ans du Maitron (1964-2014) », siège du CNRS, Paris, 3 décembre 2014.
  • « Joining the dots of Labour biographies », Worlds of Labour Conference (GT “Mundos do Trabalho” – Associação Nacional de História-ANPUH), Salvador de Bahia (Brésil), 26-30 novembre 2014 (B. SCHMIDT).
  • ENS Ulm/EHESS, Séminaire « Sociologie des partis politiques » du Master « Pratiques de l’interdisciplinarité », 18 novembre 2014 (M. OFFERLE).
  • « La sociobiographie des cadres communistes : enjeux méthodologiques et interprétatifs », 17 janvier 2014, ENS Ulm/EHESS, Séminaire « Archives et sources » du Master « Pratiques de l’interdisciplinarité ».
  • « L’encadrement communiste (France/Bretagne) : prosopographie et socio-biographie d’une élite partisane (1944-1968) », 16 mars 2013, Brest, Centre de Recherche Bretonne et Celtique (Université de Bretagne occidentale), journée d’étude « Des -fiches aux fi-chiers. Les enjeux de la méthode prosopographique : élites politiques et sociales, notables, mondes militants en Bretagne (XVIIIe-XXe siècles) »
  • « Politisations populaires et rapports au parti à travers la vie interne du PCF. Eléments pour une histoire infrapolitique du communisme français » , 3 novembre 2011, Paris, Séminaire « Histoire Histoire sociale et économique du politique, histoire politique du social et de l’économie ».
  • « Sociobiographie des cadres communistes : au croisement entre vies militantes et logiques partidaires (1944-1968) » , 7 décembre 2011, Paris, Bibliothèque nationale de France, colloque « La sociobiographie des militants : autour des chantiers du Maitron ».
  • « [Les élus municipaux de banlieue parisienne au prisme de l’encadrement communiste, de la Libération aux années 1960 » in E. Bellanger et J. Mischi, Les territoires du communisme, Journées d’études des 1er et 2 décembre 2009 Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • « Genre et identités militantes : l’apport d’une approche prosopographique et sociobiographique des militantes communistes (1945-1968) », 28 mai 2008, Le Havre, CIRTAI (Université du Havre), journée d’études « Femmes, prosopograhie et histoire ».
  • « Les Français à l’école de Moscou dans les années 1960-1970 », 5 mai 2007, Paris, CHS XXe siècle (Paris 1/CNRS), journée d’études « Ecoles, formation et itinéraires militants dans le monde communiste ».
  • « Le PCF et la ‘‘lutte pour l’Indépendance nationale’’. Pérennisation et usages d’une thématique nationale, de la Libération à la Guerre froide (1945-1962) », 5 mai 2006, Bruxelles, Centre d’Histoire et de sociologie des Gauches (ULB), journée d’études « Quelle Europe ? Les partis communistes entre patriotisme et internationalisme (1945-1965) ».
  • Discutant lors de la séance du séminaire de recherche «  Territoires et militants communistes » (Centre d’Histoire sociale du XXe siècle, Université Paris 1/CNRS) consacrée à « L’Eurocommunisme en France et en Belgique », le 11 décembre 2004.
  • « Politique des cadres et itinéraires militants : l’enjeu des écoles centrales du PCF, de la Libération aux années 1970 », 13 décembre 2003, Bruxelles, Centre d’Histoire et de sociologie des Gauches (ULB), journée d’études « Les écoles de formation dans le monde communiste ».

Anne-Sophie Bruno

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine.

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm.

Associée au Centre d’études de l’Emploi et du Travail.

Contact : annesophie.bruno@gmail.com

Thèmes de recherche

Histoire du marché du travail et des populations au travail.

Axes spécifiques de recherche : histoire de l’immigration ; trajectoires sociale et professionnelles ; mobilité sociale ; histoire du marché du travail ; histoire de la santé au travail ; indemnisation des accidents du travail.

Mes recherches portent sur l’histoire du travail en France, analysée notamment sous l’angle de l’immigration et de la santé. Dans mes travaux, je me suis attachée à mettre en lumière les effets sociaux de la construction du marché du travail et des catégories juridiques (catégories de populations et d’emplois et catégories médicolégales) sur les trajectoires des individus.

Mes recherches en cours s’organisent autour de deux principaux projets collectifs :

  • Recherche en cours, menée avec Eric Geerkens (Université de Liège), sur les pratiques et les règles d’indemnisation des accidents du travail en France et en Belgique depuis la fin du 19e siècle.
  • Membre de l’équipe CAGE (programme dirigé par N. Greenan, ANR) sur les pratiques de négociation relatives à l’égalité professionnelle : cette équipe pluridisciplinaire a pour objectif d’analyser le contenu des accords sur l’égalité professionnelle négociés au niveau des entreprises depuis le début des années 1980, au regard des pratiques de négociation de branche et des pratiques de gestion du personnel (en termes de salaires, de formation, de qualification…)
Publications
Ouvrages
  • A.-S. BRUNO, 2010, Les chemins de la mobilité. Migrants de Tunisie et marché du travail parisien depuis 1956, Paris, Éd. de l’EHESS, 288 p.
Codirection d’ouvrages collectifs et de numéro de revue
  • E. BARBIN et A.-S. BRUNO (dir.), 2014, « Éducation : Compter et décider », Histoire & Mesure, XXIX/1, juin, « avant-propos », p. 3-8.
  • A.-S. BRUNO, E. GEERKENS, N. HATZFELD et C. OMNES (dir.), 2011, La santé au travail, entre savoirs et pouvoirs (19e-20e s.), Rennes, PUR, 306 p.
  • A.-S. BRUNO et C. ZALC (dir.), 2006, Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (XIXe-XXe siècle), Paris, Ed. Publibook Université, 275 p.
  • C. OMNES et A.-S. BRUNO (dir.), 2004, Les mains inutiles. Inaptitude au travail et emploi en Europe, Paris, Belin, 477 p.
Articles dans revues à comité de lecture
  • A.-S. BRUNO et E. GEERKENS, 2016, « Le tarif des corps accidentés : genèse, mobilisations et pratiques judiciaires France-Belgique (premier 20e siècle) », Revue du Nord, « La réparation des accidents du travail. Pratiques et acteurs », p. 129-147.
  • A.-S. BRUNO, 2016, « Aux sources de la segmentation du marché du travail. Le rôle des réseaux dans l’intégration des migrants de Tunisie sur le marché du travail parisien dans la seconde moitié du 20e siècle », Cahiers d’histoire, « Partir, travailler, s’organiser (XVIIIe-XXe s.) », 132, p. 105-121.
  • A.-S. BRUNO, 2015, « Les racines de la retraite pour pénibilité. Les dispositifs de compensation de l’usure au travail en France (de la fin du XIXe siècle aux années 1980) », Retraite et société, 3/72, p. 19-38.
  • A.-S. BRUNO, 2014, « Analyser le marché du travail par les trajectoires individuelles. Le cas des migrants de Tunisie en région parisienne dans le second 20e siècle », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n° 121, janvier-mars, p. 35-47.
  • A.-S. BRUNO, 2010, « Analyser les écarts de salaires à l’aide des modèles de régression : vertus et limites d’une méthode. Le cas des migrants de Tunisie en région parisienne après 1956 », Histoire et Mesure, 25/2, décembre, p. 121-156.
  • A.-S. BRUNO, G. NOIRIEL, L. PITTI, P. RYGIEL, Y. SCIOLDO-ZÜRCHER, A. SPIRE et C. ZALC, 2008, « Histoire et mémoires des immigrations en régions aux XIXe et XXe siècles », Hommes et Migrations, n° 1273, mai-juin, p. 6-17.
  • A.-S. BRUNO, 2008, « Quelques perspectives sur les travaux récents en santé et travail. Les approches développées dans les revues de sciences sociales (2001-2007) », Revue française des Affaires Sociales, n° 2-3, juillet, p. 71-96.
  • A.-S. BRUNO, 2008, « Programme de recherche « Santé et Travail », 2004-2006 : acquis et limites », Revue française des Affaires Sociales, n° 2-3, juillet, p. 355-390.
  • A.-S. BRUNO, 2007, « Les identités nationales à l’épreuve de la décolonisation et de la migration. Identités administratives et identités perçues des migrants de Tunisie en France de 1956 à la fin des années 1960 », Revue française des Affaires Sociales, avril-juin, n° 2, p. 113-135.
  • A.-S. BRUNO, P. RYGIEL, A. SPIRE et C. ZALC, 2006, « Jugés sur pièces. Le traitement des dossiers de séjour et de travail des étrangers en France (1917-1984) », Population, vol. 61, n° 5-6, p. 737-762.
Articles dans ouvrages collectifs
  • A.-S. BRUNO, 2016, « Catégories de main-d’œuvre et catégories d’emploi en France au 20e siècle », in N. HATZFELD, M. PIGENET et X. VIGNA (dir.), Travail, travailleurs et ouvriers d’Europe au XXe siècle, Dijon, Presses universitaires de Dijon, p. 183-195.
  • A.-S. BRUNO et E. GEERKENS, 2016, « L’indemnisation des accidents du travail : justifications et contestations du forfait en France et en Belgique au 20e siècle » in Thomas Le Roux (dir.), Risques industriels, une histoire longue (fin XVIIe-fin XIXe siècle), PUR, Rennes, p. 132-152.
  • A.-S. BRUNO, 2014, « Retour sur un siècle de protection sociale des travailleurs indépendants – France, 20e s. », in S. CELERIER (dir.), Le travail indépendant. Statut, activités et santé, Paris, Liaisons sociales, p. 31-52.
  • A.-S. BRUNO et C. DE FROMENT, 2014, « Les usages cédétistes du droit face aux transformations des formes d’emploi (du début des années 1970 au début des années 1980) », in C. GUILLAUME (dir.), La Cfdt : sociologie d’une conversion réformiste, Rennes, PUR, p. 253-269.
  • A.-S. BRUNO et C. DE FROMENT, 2014, « La Cfdt et la précarité du contrat de travail du début des années 1970 à 1982 », in M. PIGENET et A. NARRITSENS (dir.), Les pratiques syndicales du droit. France XXe-XXIe s., Rennes, PUR, p. 133-144.
  • A.-S. BRUNO, 2014, « CFDT-immigrés : le rendez-vous manqué des années 1970 », in Mémoires des luttes de l’immigration en France, éd. Gisti, « Penser l’immigration autrement », p. 40-45 (réédition de « Solidarité avec les travailleurs immigrés ? », Plein Droit, n° 90, octobre 2011, p. 37-40).
  • A.-S. BRUNO, E. GEERKENS, N. HATZFELD et C. OMNES, 2012, « Une santé négociée ou les limites de la gestion assurantielle du risque professionnel. La France au regard d’autres pays industrialisés (XIXe-XXe s.) », in C. COURTET et M. GOLLAC (dir.), Risques au travail. La santé négociée, Paris, La Découverte, p. 35-49.
  • A.-S. BRUNO, E. GEERKENS, N. HATZFELD et C. OMNES, 2011, « La santé au travail. Regards comparatistes sur l’historiographie récente », in A.-S. BRUNO, E. GEERKENS, N. HATZFELD et C. OMNES (dir.), La santé au travail, entre savoirs et pouvoirs (19e-20e s.), Rennes, PUR, p. 13-40.
  • A.-S. BRUNO et C. OMNES, 2011, « Statut d’emploi, situation de travail et santé : histoires de femmes et d’étrangers », in A.-S. BRUNO, E. GEERKENS, N. HATZFELD et C. OMNES (dir.), La santé au travail, entre savoirs et pouvoirs (19e-20e s.), Rennes, PUR, p. 97-117.
  • A.-S. BRUNO, 2009, « Les migrants de Tunisie et la banque : nationalité et genre des emplois bancaires », in P. BAUBEAU, C. COSSALTER et C. OMNES (dir.), Le salariat bancaire : enjeux sociaux et pratiques de gestion, Nanterre, Presses universitaires de Paris-Ouest, p. 51-67.
  • A.-S. BRUNO, 2006, « L’attribution des cartes de commerçants étrangers. Le cas des indépendants tunisiens (1978-1982) », in A.- S. BRUNO et C. ZALC (dir.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (XIXe-XXe siècle) , Paris, Éd. Publibook Université, p. 63-82.
  • A.-S. BRUNO, 2005, « Le rôle de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris dans l’attribution des cartes de commerçant étranger. Le cas des indépendants tunisiens (1978-1982) », in M.-C. BLANC-CHALEARD, S. DUFOIX et P. WEIL (dir.), L’étranger en questions du Moyen Âge à l’an 2000, Paris, Le Manuscrit, p. 351-375.
  • A.-S. BRUNO, 2004, « Les acteurs de la sélection de la main-d’œuvre immigrée en France au XXe s. », in J.-P. LE CROM (dir.), Les acteurs dans l’histoire du droit du travail, Rennes, PUR, p. 399-409.
  • A.-S. BRUNO, 2004, « Inaptitude et immigration en France au XXe siècle », in C. OMNES et A.-S. BRUNO (dir.), Les mains inutiles. Inaptitude au travail et emploi en Europe, Paris, Belin, p. 125-145.
Document de travail
  • A.-S. BRUNO, S. CELERIER et N. HATZFELD, 2014, « Une fabrique française de transformation des conditions de travail. L’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail », Document de travail, Centre d’études de l’emploi, n° 175, novembre, 25 p.
Diffusion et valorisation de la recherche
  • A.-S. BRUNO, 2015, « 1898-1939. Le prix des corps accidentés », Santé & Travail, n° 92, octobre, p. 50-51.
  • A.-S. BRUNO, 2015, « 1910-2014. La laborieuse compensation de la pénibilité », Santé & Travail, n° 91, juillet, p. 50-51.
  • A.-S. BRUNO, S. CELERIER et N. HATZFELD, 2015, « L’Anact, une fabrique des conditions de travail », Santé & Travail, n° 90, avril, p. 50-51.
  • A.-S. BRUNO, 2012, « Le destin des migrants de Tunisie en France », Maghreb Magazine, n° 8, 30 avril, p. 81-83.
  • A.-S. BRUNO, 2004, « Une histoire de reconduite », Plein droit, n° 62, « Expulser », octobre, p. 21-22.

Camille Bourdiel

Responsable administrative de l’unité, je participe à la coordination des activités du Centre et en assure la gestion financière et comptable. Mes fonctions regroupent ainsi :

  • L’exécution des dépenses et le suivi du budget universitaire et CNRS sur dotation annuelle et sur contrats alloués à l’équipe, les opérations d’engagement et de liquidation des dépenses de missions, de fonctionnement et d’équipement.
  • Le montage et suivi des contrats de recherche.
  • Le suivi administratif des recrutements au sein de l’unité.
  • Le pilotage des projets d’évolution technique ou organisationnelle de la structure, le suivi des audits réalisés dans la structure et la mise en œuvre des recommandations.
  • La coordination des aspects logistiques du Centre et des manifestations scientifiques (colloques, journées d’études, séminaires, prix Jean Maitron).
  • La communication sur les réseaux sociaux du laboratoire et ponctuellement sur le site internet.
  • La proposition et la conception d’outils et processus pour améliorer le fonctionnement de la structure.
  • L’accueil des visiteurs, des nouveaux doctorants et chercheurs étrangers.

Contact : camille.bourdiel@univ-paris1.fr

Adresse : Campus Condorcet Bâtiment Recherche Sud, 4e étage aile Sud, bureau 4139 5, cours des Humanités 93322 Aubervilliers cedex 01 88 12 04 57