Séminaires de Master

Initiation aux méthodes de la recherche (IMR, M1)

IMR Histoire des représentations, 1800-1940
Éric Fournier.
Mercredi 8-10h, Sorbonne, s. Picard.
Lors du séminaire de suivi, les étudiant-e-s exposent l’avancement de leur mémoire de recherche.
Le S1 est consacré à la définition de l’objet et des sources. Les problèmes de rédaction sont abordés au S2 avec exposition et critique collective des plans de tous les étudiants.

IMR Histoire sociale et urbaine contemporaine
Laura Hobson-Faure, Isabelle Lespinet-Moret.
Mercredi 16-18h, Campus Condorcet, en quinzaine.
Les principaux outils méthodologiques de la recherche en histoire sociale sont abordés de façon théorique et pratique : définition d’un sujet de recherche, historiographie et bibliographie, usages des sources, élaboration du plan, etc. Le séminaire fait alterner des séances théoriques et des ateliers pratiques sur les mémoires en cours présentés par les étudiants. Le séminaire d’IMR fera également une place aux méthodes et pratiques de l’enquête collective menée dans le cadre des séminaires d’histoire sociale.

IMR Histoire culturelle et politique du contemporain
Fabien Archambault, Pascale Goetschel, Julie Verlaine.
S1-S2, Mercredi 9h-11 h, en quinzaine, Campus Condorcet, Bât. Sud, salle 00.33 (à partir du 30/09).
Ce séminaire a une vocation méthodologique. Outre qu’y sont explicités par les enseignants les attendus du mémoire préparatoire de master, les étudiants présentent leurs travaux sous forme d’exposé qui seront ensuite discutés. Le séminaire est conçu comme un lieu d’acquisition des savoir-faire nécessaires à la bonne réalisation du mémoire. Les étudiants de Fabien Théofilakis sont concernés par ce séminaire.

IMR Guerre et cinéma
Olivier Wieviorka.
S2, Lundi, 14-17h, ENS Cachan, bât. Cournot, 4e ét.
Le séminaire visera à réfléchir aux liens qu’entretiennent le cinéma et la guerre dans une optique double. D’une part, comprendre les représentations de la guerre au cinéma ; de l’autre, saisir le cinéma comme source, tant pour la recherche historique que pour la fabrication de documentaires. olivier.wieviorka[at]orange.fr

Approfondissement des méthodes de la recherche (AMR, M1)

AMR Histoire culturelle et politique du contemporain
Fabien Archambault, Pascale Goetschel, Julie Verlaine.
S1-S2, Mercredi 9h-11 h, en quinzaine, Campus Condorcet, Bât. Sud, salle 00.33 (à partir du 23.09.2020).
Ce séminaire a une vocation méthodologique. Outre qu’y sont explicités par les enseignants les attendus du mémoire préparatoire de master, les étudiants présentent leurs travaux sous forme d’exposé qui seront ensuite discutés. Le séminaire est conçu comme un lieu d’acquisition des savoir-faire nécessaires à la bonne réalisation du mémoire. Les étudiants de Fabien Théofilakis sont concernés par ce séminaire.

AMR Histoire sociale contemporaine
Laura Hobson-Faure, Isabelle Lespinet-Moret.
Mercredi 16-18h, Campus Condorcet, en quinzaine.
Le séminaire fait alterner des séances théoriques et des ateliers pratiques sur les mémoires en cours présentés par les étudiants.

AMR Histoire des représentations, 1800-1930
Éric Fournier.
Au S1, Mercredi 10-12h, Sorbonne, s. Picard 2, en quinzaine
(en alternance avec le séminaire de spécialité).

Séminaires de spécialité

Introduction à la recherche en histoire contemporaine (M1)
Fabien Archambault, Pascale Goetschel, Charlotte Vorms.
S1, Mercredi 11-13h, Campus Condorcet, Bât. Sud, salle 00.33 (à partir du 23/09).
Ce séminaire propose aux étudiants de M1 une introduction épistémologique, historiographique et méthodologique à la recherche en histoire. Il s’agit d’explorer comment l’étude de la société et des cultures s’inscrit dans diverses filiations historiennes. On abordera notamment la question des échelles spatiales et temporelles, certaines approches comme la biographie, ou encore les liens de l’histoire avec les autres sciences sociales. Séminaire réservé aux étudiant.e.s de M1 encadrés par les enseignants-chercheurs et chercheurs du CHS.

Histoire culturelle et politique du contemporain (M1)
Pascale Goetschel, Fabien Archambault.
S2, Mercredi 11-13 h, Campus Condorcet, Bât. Sud, salle 00.33 (à partir du 20 janvier 2021).
Ce séminaire alternera les séances prises en charge par les enseignants-chercheurs, les étudiant.e.s et les invité.e.s autour de thématiques, d’objets ou d’approches spécifiques à l’histoire culturelle et politique (ex. : politiques symboliques, triptyque production/médiation/déception, cultures visuelles et sonores, pratiques somatiques et ludiques, jeu des émotions, etc.).

Société, culture et politique, XXe-XXIe s. (M2)
Pascale Goetschel.
S1-S2, Mercredi, 16-18h, Campus Condorcet Bât. Sud, salle 00.33 (à partir du 23/09).
L’histoire du contemporain proposée ici, à l’articulation du social et du politique, interroge la fabrique des imaginaires sociaux en mettant l’accent sur le jeu des acteurs, les pratiques et les représentations symboliques. Au S1, par le biais de lectures d’articles et d’ouvrages récents, il s’agira de donner un aperçu de ses évolutions les plus récentes. Au S2, le séminaire portera sur l’articulation entre l’histoire des femmes, l’histoire du genre et l’histoire culturelle.

Histoire des sociétés urbaines, XIXe-XXIe siècles (M1/M2)
Judith Rainhorn, Charlotte Vorms. Séminaire fermé en 2020/2021.

Travail, mobilisations et politiques sociales (M1/M2)
Isabelle Lespinet-Moret.
Mercredi, 14-16h, Campus Condorcet, bât. Sud.
Le séminaire vise à réfléchir sur les mondes du travail et les relations sociales en Europe en s’appuyant sur des travaux de recherche classiques et plus récents dans ce domaine. On abordera l’histoire du salariat, les compositions et recompositions des mains d’oeuvre, les conditions de travail, la snaté au travail, l’emploi et le chômage, les migrations, les mobilisations, les politiques sociales. Une approche comparative des sociétés europénnes occidentales se doublera d’une approche transnationale. Une lecture par le genre guidera également ces analyses. Au S1, le séminaire est réservé aux M2. Au S2, il rassemblera les étudiant.e.s de M1 et M2.

Écrire l’histoire des mondes juifs contemporains : débats et sources (M1/M2)
Laura Hobson-Faure, Evelyne Oliel-Grausz.
Mercredi 14-16h, Campus Condorcet.
À travers les débats historiographiques et les sources pour l’écriture de l’histoire des mondes juifs contemporains, le séminaire envisage la façon dont les historien.ne.s ont abordé l’histoire des Juifs, en particulier en France (S1) et questionnera le rapport entre l’expérience juive contemporaine et les sources (S2) : dans quelle mesure l’émancipation, les migrations, la Shoah et la décolonisation influencent-elles notre façon d’écrire l’histoire ?

Radio, télévision, web : perspectives transnationales et transmédiatiques (M2)
Pascale Goetschel, Léonard Laborie.
Mardi 14h30-16h30, centre Panthéon, salle 15.
Séminaire du Master « Histoire et Audiovisuel » ouvert aux étudiants du Master HSOC en enseignement complémentaire.

Histoire et gestion du patrimoine culturel (M1)
Julie Verlaine, Bertrand Tillier, Anne Conchon.
Vendredi, 10-12h, Sorbonne, s. D634.
Ce séminaire de recherche et professionnalisant du Master « Patrimoine et musées » peut être choisi comme séminaire complémentaire par les étudiant.e.s du Master Histoire. Inscription requise avant le 23 septembre 2020 auprès de julie.verlaine[at]univ-paris1.fr

L’histoire par celles et ceux qui l’ont faite. Etude des acteurs et des réseaux en Histoire sociale et contemporaine (M1-M2)
Paul Boulland, Gabrielle Chomentoswki.
Vendredi 10h-12h30 (mensuel), S1-S2 (8 séances), Campus Condorcet.
Ce séminaire s’adresse aux étudiants du Master 1 et 2 Recherche HSOC désireux d’intégrer à leurs futurs travaux la question de la place et du rôle des femmes et des hommes – connus ou anonymes – dans leur objet de recherche. Afin de sensibiliser les étudiants aux dimensions tant épistémologiques que méthodologiques, ce séminaire s’articulera à la fois autour de lectures, d’exposés par des chercheurs et de travaux pratiques autour de différentes méthodes ou enjeux (entretiens, recherches dans les archives ou sur la presse, réalisation d’une base de données prosopographique, etc.) qui feront l’objet d’une présentation en séminaire.
Sur le plan historiographique, l’objectif sera de balayer un large panel d’approches ayant en commun d’accorder une place centrale à la question des acteurs et actrices, que ce soit comme objet, sous la forme de la biographie individuelle ou collective, ou comme outils méthodologiques et interprétatifs mobilisés par l’histoire sociale. Une place particulière sera notamment accordée aux enjeux propres aux acteurs et actrices “subalternes”, “dominés” ou “invisibilisés” sous le poids de multiples logiques.
Ce faisant, le séminaire aura aussi pour vocation de familiariser les étudiants avec le large panel des sources disponibles et mobilisables pour étudier les actrices et acteurs de l’Histoire : archives publiques et privées, presse, sources orales (entretiens, témoignages), autobiographies, biographies, productions artistiques (littéraires, picturales, musicales ou cinématographiques). Il a également pour objectif d’amener les étudiants à porter une réflexion sur les sociabilités formelles et informelles menant à la constitution de réseaux (familiaux, amicaux, professionnels, politiques), « à la manière dont le social est travaillé, approprié par l’intime », à s’interroger sur le rapport que le chercheur entretient aux acteurs liés à son objet de recherche tout autant qu’à élaborer un regard critique sur la mise en scène de soi des acteurs.
En accordant une grande attention aux aspects concrets de la recherche et aux « ficelles du métier », à travers le dialogue avec les intervenants ou lors de séances « d’analyses de pratiques », l’objectif pédagogique sera de créer un espace de dialogue entre les étudiants et avec les enseignants.

Syndicalisme et travail en Afrique. Histoire et anthropologie (M1-M2)
Françoise Blum, Alexis Roy, Elena Vezzadini.
Lundi 17h-20h (8 séances entre le 18/11 et le 21/06), Campus Condorcet, Centre des colloques, Salle 3.10.
Le séminaire, à la croisée de l’histoire, de l’anthropologie et de la science politique, porte sur la question centrale du travail en Afrique et sur les mobilisations qui lui sont liées, à travers l’appropriation de l’outil syndical sur le continent.

Région parisienne, territoires et cultures (M1-M2)
Emmanuel Bellanger (coordination).
S1-S2, Archives de Paris (18, bd Sérurier, Paris 20e).
Le séminaire met en perspective l’histoire de la région parisienne et croise les approches culturelles, sociales et politiques de ce territoire emblématique. Le séminaire 2020/21 aura pour thème central l’histoire des relations Paris/banlieues. Contact : emmanuel.bellanger[at]univ-paris1.fr

Archives Séminaires de Master