Archives par mot-clé : annuaire

Camille Paillet

Chercheuse associée
Docteure en arts du spectacle de l’Université Côte d’Azur, Qualifiée en 18e et 22e section, Ingénieure de recherche (CollEX-Persée), Chargée d’enseignement (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Université Bordeaux Montaigne)

Contact : paillet.camille@gmail.com

Continuer la lecture de Camille Paillet

Dunia Al Dahan

Dunia AL DAHAN appartient à l’équipe de recherche ERC DREAM.

Après des études aux Beaux-Arts et à l’Institut supérieur de théâtre de Damas en Syrie, elle entre à l’Institut national d’administration et commence une carrière de haut fonctionnaire auprès du conseil du gouvernement. C’est dans ce cadre qu’elle est amenée à superviser les événements de Damas, Ville culturelle du monde arabe, entre 2007 et 2008. Partie pour Beyrouth en 2013, elle s’installe en France en 2014. Depuis, elle collabore avec des associations humanitaires et, parallèlement, elle mène une recherche doctorale sur « Archives en conflit. La Syrie après 2011 » à l’université Gustave Eiffel.

Membre fondatrice de l’association Portes ouvertes sur l’art, Dunia AL DAHAN intervient comme co-commissaire de l’exposition « Où est la maison de mon ami ? » à la maison des arts – centre d’art contemporain de Malakoff, en 2019, et coauteur du livre Artistes syriens en exil, œuvres et récits, Médiapop Edition, 2020.

Arthur Gallois

Contact : arthur.gallois@etu.univ-paris1.fr

Doctorant en Histoire du sport

Linkedin

Thèse en préparation (depuis septembre 2021) :

Le Comité National des Sports et le Comité Olympique Français de 1918 à 1975
Sous la co-direction d’Emmanuel Bellanger (CNRS, CHS) et de Patrick Clastres (Université de Lausanne, ISSUL)

Parcours universitaire et professionnel :
  • 2019-2021 : Historien de la Fédération Française du Sport Universitaire (FF Sport U) et chargé de mission pour l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 auprès de la communauté étudiante
  • 2017-2019 : Maîtrise en Sociologie des mouvements du sport à l’Université de Lausanne (Unil) avec un mémoire de recherche sur l’insertion de Cuba au mouvement olympique (dir. P.Clastres)
  • 2014-2017 : Bi-licence Anglais-Science Politique à l’Université Lumière Lyon 2 avec une année d’échange à l’Université de Montréal (UdeM)
Engagements associatifs et citoyens :
  • 2020 : Membre de l’Académie Nationale Olympique Française (ANOF) pour la promotion et la diffusion des valeurs olympiques et paralympiques
  • 2015 : Membre du Parlement Européen des Jeunes
  • 2014 : Président fondateur de l’association Projet Jeune En Montagne (PJEM) pour la promotion des cimes alpines auprès de la jeunesse

Defne Özözer

Doctorante en Histoire Contemporaine

Contact: defne.ozozer@etu.univ-paris1.fr

Thèse en préparation

(depuis 2021) : Devenir grec : L’expérience des juifs de Salonique dans l l’acquisition de la citoyenneté grecque, entre 1912 et 1943.
Sous la direction de Laura Hobson-Faure

Parcours universitaire

  • Depuis 2022 : UNA Europa Joint Doctorate in Cultural Heritage
  • Depuis 2021 : Doctorante contractuelle à l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne (Paris, France)
  • 2021 : Master 2 recherche, Histoire, Université de Bogazici (Istanbul, Turquie)
    Titre de mémoire : Maintaining Order on Stage: Criminalizing Performing Arts in Late Hamidian Istanbul, 1879 – 1908 (Maintenir l’ordre sur scène: criminalisation d’arts performants à la fin de l’époque du Sultan Abdülhamid à Istanbul, 1879 – 1908)
  • 2019-2021 : Assistante de recherche et assistante d’enseignement à l’Université de Bogazici (Istanbul, Turquie)
  • 2020 : Assistante principale du cours HIST106, « Making of the Modern World »
  • 2018 : Diplome liscence d’Histoire, Université de Bogazici (Istanbul, Turquie)

Exposés

  • 2020 : Discussions on Founding the Jewish Secondary School in Greek Salonica, 1926-1927 (Discussions sur la fondement de l’école secondaire juive à Salonique grecque, 1926-1927) à Série de conférences de l’atelier des diplômés à la mémoire de Yavuz Selim Karakışla à l’Université de Bogazici, Département d’histoire (Istanbul, Turquie)
  • 2019 : On the Changing Senses of Belonging: Memory and Identity Among the Muslim Descendants from Greece (Sur l’évolution du sens de l’appartenance : mémoire et identité chez les Descendants musulmans de Grèce) à Institut d’été d’histoire orale à l’Université de Columbia (New York, États-Unis)
  • 2019 : The Show Must Not Go On: Reflections on Performing Arts, Coffeehouses and Censorship in Late Hamidian Istanbul (Le spectacle ne doit pas continuer : réflexions sur les arts de la scène, les cafés et La censure à la fin de à la fin de l’époque du Sultan Abdülhamid) à Série de conférences de l’atelier des diplômés à la mémoire de Yavuz Selim Karakışla à l’Université Boğaziçi, Département d’histoire (Istanbul, Turquie)
  • 2018 : La Censure sur les Arts de la Scène à Istanbul (1890-1908) Présentation et évaluation de matériaux sélectionnés des archives ottomanes. Ecole Thématique CNRS “Sources Ottomanes” à IREMAM (Aix-en-Provence, France)
  • 2018 : On the Changing Senses of Belonging: Memory and Identity Among the Muslim Descendants from Greece (Sur l’évolution du sens de l’appartenance : mémoire et identité chez les Descendants musulmans de Grèce) La XXe Conférence de l’Association internationale d’histoire orale (Jyvaskyla, Finlande)

Contributions aux projets

  • 2019 : Transcription (de lettres Arabes en caractères Latins) à Archive de Jale İnan, Centre d’archives et de documentation de l’Université de Bogazici
  • 2018 : Transcription à Projet d’histoire orale de Tarsus-Gözlükule par Prof. Arzu Öztürkmen, Université de Bogazici et Prof. Aslı Özyar, Université de Bogazici
  • 2018 : Traduction turc-anglais, L’histoire orale de la citoyenneté séfarade espagnole/portugaise Projet par Dr. Rina Benmayor, California State University Monterey Bay et Dr. Dalia Kandiyoti, City University of New York, College of Staten Island
  • 2016 – 2017 : Intervieweur, Projet d’histoire orale du cinéma turc à Centre de cinéma Mithat Alam, Université de Bogazici

Sébastien Radouan

Post-doctorant au CHS. Coordinateur scientifique du projet « Migrants dans le logement ordinaire: modes d’accès, appropriation des intérieurs, patrimonialisations », financé par l’Institut Convergence migrations.

Thèse

La rénovation du centre-ville de Saint-Denis aux abords de la basilique, de la Libération au Mondial 98 : une modernité à la française.
Dirigée par Jean-Yves Andrieux et soutenue le 28 avril 2016 au Centre André Chastel.

Philippe Jian

Enseignant (histoire-géographie) collège Michelet – Creil (académie d’Amiens)

Qualifié aux fonctions de maître de conférences section 22 : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l’art ; de la musique (2014-2019).

Domaines de recherche

  • Histoire de la presse et du journalisme au XXème siècle.
  • Histoire des droites
  • Histoire de la propagande française durant les deux guerres mondiales.
  • Histoire de la réintégration culturelle et politique de l’Alsace-Moselle 1914-1925.

Doctorat d’histoire contemporaine – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2012)

« D’un désordre l’autre, Le Temps et Le Figaro des années trente au régime de Vichy », thèse de doctorat soutenue par Philippe Jian le 20 mars 2012 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Mention très honorable avec félicitations du jury.

Le jury était composé de : Alain-Gérard Slama, professeur à l’Institut d’Études Politiques de Paris (président), François Chaubet, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (rapporteur), Christian Delporte, professeur à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (rapporteur), Pascal Ory, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (directeur) et Patrick Eveno, professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Contribution à des ouvrages collectifs (mélanges et publications de colloques)

Mélanges
  • « Le journal de la Corporation nationale de la presse », Histoires d’O : Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, Christophe Gauthier,  Laurent Martin, Julie Verlaine, Dimitri Vezyroglu (dir), Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 73-87.
Publications de colloque
  • « Des années trente au régime de Vichy, les considérations politiques d’un éditorialiste au Figaro, Lucien Romier »,  Le Figaro. Histoire d’un journal, Claire Blandin (dir.), Paris, Nouveau Monde Editions, 2010, p. 307-320.
  • « La chronique du sport de Lucien Dubech dans le journal L’Action française pendant les années trente »,  Sports et médias du XIXème siècle à nos jours, Michaël Attali (dir.), Paris, Atlantica, 2010, p. 691-703.
  • « Le projet d’organisation professionnelle des journalistes sous Vichy : une tentative de mise en ordre en zone libre », Les coulisses de l’histoire. La protection sociale de la presse et du spectacle face aux crises et aux mutations, Paris, Presses du Châtelet, 2015, p. 91-103.
  • « Les comités d’éducation populaire en Alsace au lendemain de la Grande Guerre : aspects d’une œuvre d’intégration culturelle et patriotique »,  Histoire de l’éducation populaire 1815-1945. Perspectives françaises et internationales, Carole Christen, Jean-Paul Besse (dir.), Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2017, p. 189-300.
  • « Solten wir die Ferien nicht einfach in Berlin verbringen ? » Die Berliner Luftbrücke 1948/1949 im Spiegel der fransösischen Presse“, Die Berliner Luftbrücke: Erinnerungsort des Kalten Krieges, Corine Defrance, Bettina Grenner, Ulrich Pfeil (dir.), Berlin, Ch.Links Verlag, 2018, p.74-95.
  • « Le contrôle postal ou l’opinion publique en Alsace-Moselle entre la guerre et la paix », Revue d’Alsace 2018 tome 148, p.141-161.
  • « Désannexion culturelle et intégration patriotique : la propagande française en Lorraine mosellane (1918-1924)». Organisateurs : Jean-Noël Grandhomme, Laurent Jalabert (Université de Lorraine) et Laurent Kleinhentz (Conseil départemental de la Moselle). Actes à paraître.
Articles dans des revues à comité de lecture
  • « ”L’Alsace-Lorraine française” : aspects et limites d’une propagande d’Etat pendant la Grande Guerre », Le Temps des médias, n°22, juin 2014, p.175-187.
  • « Des principes du gouvernement représentatif et de leur application selon les principes de Prosper Duvergier de Hauranne », Parlement(s), Revue d’histoire politique, n°21, octobre 2014, p.145-157.
  • « La Révolution nationale impossible, Le Temps et Le Figaro à l’épreuve du régime de Vichy », Histoire@Politique n°23, mai-août 2014.
  • « ‘’Apprendre la France aux Alsaciens et l’Alsace aux Français’’ : un gendarme alsacien en propagande dans le département des Vosges à la fin de la Grande Guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, n°258, avril-juin 2015, p. 91-103.
  • « L’école en Alsace occupée par l’armée française durant la Grande Guerre : « un des moyens les plus efficaces de propagande » », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 2015, n°117-118, p. 74-78.
  • « Le Figaro de Pierre Brisson sous Vichy, journal légaliste et libéral », Guerres mondiales et conflits contemporains, n°266, avril-juin 2017, p.99-114.
 Communications données lors de journées d’étude :
  • « La Picardie entre regroupement et éclatement territorial (2009 et 2014-2016) : l’humeur du Courrier picard » Journée d’étude organisée à l’Institut d’ Études Politiques de Rennes le 17 novembre 2016 : « 1986 -2016 : 30 ans de démocratie régionale. Des régions pourquoi faire ? » Organisateurs : Tudi Kernalegenn et Romain Pasquier (Centre de Recherche sur l’Action Publique en Europe – UMR 6051).
  • « La Nouvelle droite et Mai 68 »  Journée d’étude organisée par le Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne / CNRS – UMR 8058), le 10 septembre 2018 : « Le CHS prend la parole ! »

Derniers travaux :

En 2020 : « Le projet féminin de Georgette Varenne » communication donnée au colloque internationale « Les femmes contre le changement ? Engagements féminins entre conservatisme, réaction et extrémisme en Europe (fin XVIIIe-XXIe siècles) » organisé les 12 et 13 mars 2020 à l’université  (Rennes 2).

En 2021 : « Le journal L’Alsace française ou le devoir de la démocratie à se défendre dans les années 20 » communication proposée et acceptée en vue du colloque international « Enraciner, sélectionner, défendre. Comment faire survivre une démocratie (1918-1960) » prévu du 9 au 11 juin  à l’Université de Reims – Champagne-Ardenne.

Renaud Bécot

Mes travaux s’inscrivent au croisement de l’histoire  environnementale et de l’histoire sociale des mondes du travail, en  portant prioritairement sur la France dans la seconde moitié du  vingtième siècle.
Soutenue en 2015 à l’EHESS, ma thèse portait sur la mutation des préoccupations environnementales au sein des organisations syndicales ouvrières dans la France d’après-guerre et jusqu’aux années quatre-vingts.
Au cours d’un premier post-doctorat (au Centre d’Histoire de Sciences Po), j’ai participé à une recherche collective portant sur l’histoire des impacts écologiques des politiques d’aménagement du territoire au cours de la période contemporaine. En m’intéressant particulièrement à l’industrialisation et à l’équipement touristique des littoraux de l’Europe méditerranéenne, cette enquête permettait d’éclairer l’articulation entre les dynamiques d’anthropisation et de protection des écosystèmes, en inscrivant ainsi les politiques environnementales dans une longue durée. Un second post-doctorat (au LARHRA) m’a conduit à étudier l’évolution de l’action publique en matière de gestion des risques industriels en France, en particulier dans la foulée de l’invention d’une administration de l’environnement. Dans la continuité de ces travaux, je participe actuellement au chantier
Mes travaux récents se sont concentrés sur l’histoire de l’articulation des enjeux de santé au travail et de santé environnementale : depuis l’étude l’action publique relative à ces enjeux jusqu’à la politisation de ces causes à l’occasion de conflits sociaux, tout en s’intéressant à la manière dont ces dynamiques réinterrogent la construction de savoirs sur la santé des populations ou des écosystèmes. Avec le collectif « 350 tonnes et des poussières », nous étudions actuellement la mobilisation d’agents de la fonction publique d’Etat (FPE) qui furent exposés à l’amiante dans le cadre d’une exposition dite « passive » ou « environnementale ». Cette recherche collective permet d’éclairer la construction de réglementations relatives au risque amiante dans la FPE, par lesquelles l’Etat tend à contourner les normes qu’il applique au secteur privé.
Ma recherche actuelle s’oriente vers une histoire sociale et environnementale des mondes du travail pétrolier. Cette recherche vise à repenser l’histoire des activités pétrolières au prisme de leurs impacts sanitaires et écologiques, en s’intéressant autant aux dynamiques d’industrialisation que de désindustrialisation dans les territoires du raffinage de l’Europe occidentale.

Publications (février 2021)
Coordinations de dossiers de revues scientifiques
  • 2021 Avec Marie GHIS MALFILATRE et Anne MARCHAND, « Santé au travail et santé environnementale » (titre provisoire), dossier spécial dans la revue Sociétés contemporaines
  • 2019 Avec Stéphane FRIOUX et Anne MARCHAND, « Sur les traces de la santé environnementale », Ecologie & Politique, n° 58.
Articles dans des revues à comité de lecture
  • (2021) Avec Marie GHIS MALFILATRE et Anne MARCHAND, « Santé au travail et santé environnementale » (titre provisoire), Sociétés contemporaines (à paraître)
  • (2021) « Les valeurs de la santé. Une contestation syndicale de la monétarisation des maladies industrielles, 1966-1987 », Sociétés contemporaines (à paraître)
  • (2020) Avec Giacomo PARRINELLO, « Gouverner le désir de rivage. La fondation du Conservatoire du littoral, 1972-1978 », Le Mouvement Social, n°271, 2020, p. 65-82.
  • (2020) Avec Romain MULARCZYK, « Un catastrophisme au service de l’action publique ? », Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 52/1, 2020, p. 49-66.
  • (2020) Avec Giacomo PARRINELLO, Marco CALIGARI, Ismaël YRIGOY, “Shifting Shores of the Anthropocene : The Settlement and (Unstable) Stabilisation of the North-Western Mediterranean Littoral Over the Nineteenth and Twentieth Centuries”, Environment and History, 2020.
  • (2019) « L’environnementalisme ouvrier ou le syndicalisme émancipé du fordisme. Une approche transnationale dans les années 1968 », Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier, AEHMO (Suisse), n°35.
  • (2019) Avec Giacomo PARRINELLO, « Public Policy and the Ecological Impact of Coastal Tourism : The Planned Development of Languedoc-Roussillon’s Littoral », Humanities, 8, 13.
  • (2019) Avec Stéphane FRIOUX et Anne MARCHAND, « Santé et environnement : les traces d’une relation à haut risque », Ecologie & Politique, n° 58.
  • (2018) « Un principe de précaution ouvrière ? Retour sur l’expérience du Carnet d’exposition professionnelle dans la Fédération unifiée de la chimie (CFDT), 1977-1987 », Histoire @ Politique, n° 36, septembre 2018.
  • (2018) « La CFDT face à la mutation du système énergétique français (1973-1977) », Le Mouvement social, n° 262, 2018, p. 17-35.
  • (2018) Avec Stéphane FRIOUX, Romain MULARCZYK, « La transition environnementale, un objet pour l’historien », Cahiers d’histoire immédiate, n° 51, 2018, p. 7-26.
  • (2018) Avec Gwenola LE NAOUR, « Un récit ouvrier sur la violence environnementale. La communication syndicale dans l’affaire de l’acroléine à PCUK Pierre-Bénite (1975-1978) », Sciences de la Société, n° 100, p. 13-30.
  • (2015) « L’action environnementale du mouvement syndical québécois, 1960-1972 », Bulletin d’Histoire Politique, Association québécoise d’histoire politique (Montréal), 23/2, 2015, p. 48-65.
  • (2015) « Agir syndicalement sur un territoire chimique. Aux racines d’un environnementalisme ouvrier dans le Rhône, 1950-1980 », Écologie & Politique. Sciences, cultures, sociétés, Presses de Sciences Po (FNSP), n° 50, 2015, p. 57-70.
  • (2014) Avec Céline PESSIS, « Improbables mais fécondes : les rencontres entre scientifiques critiques et syndicalistes dans les  »années 1968 » », Mouvements, nº 80, 2014, p.51-66.
  • (2012) « L’invention syndicale de l’environnement dans la France des années 1960 », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, Presses de Sciences Po (FNSP), n° 113, 2012, p. 169-178.
Chapitres dans des ouvrages collectifs
  • 2021 « L’ombre toxique du moustique sur la ville. Hygiénisme municipal, reconstruction urbaine et accommodement aux risques », FRIOUX Stéphane (dir.), Une France en transition. Urbanisation, risques environnementaux et horizon écologique dans le second XXe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2021.
  • 2021 « La part industrielle des politiques de l’environnement », FRIOUX Stéphane (dir.), Une France en transition. Urbanisation, risques environnementaux et horizon écologique dans le second XXe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2021.
  • 2021 Avec Gwenola LE NAOUR et Stéphane FRIOUX, « Inflammation du verbe moderniser. La raffinerie de Feyzin et le coût écologique du tournant pétrolier de l’économie lyonnaise », FRIOUX Stéphane (dir.), Une France en transition. Urbanisation, risques environnementaux et horizon écologique dans le second XXe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2021.
  • 2021 Avec Gwenola LE NAOUR et Vincent PORHEL, « Environnementalisme ouvrier. Centralité ouvrière et mobilisations socio-écologiques dans les années 1968 », FRIOUX Stéphane (dir.), Une France en transition. Urbanisation, risques environnementaux et horizon écologique dans le second XXe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2021.
  • 2021 (à paraître) « Port-Cros, laboratoire de la protection de l’environnement en espace marin », MARIN Brigitte (dir.), Petites îles de la Méditerranée occidentale. Histoire, culture, patrimoine, Marseille, éditions Gaussen, parution prévue en 2021.
  • (2020) «  »A propos de ce mini-débat entre réalisme et utopie… ». L’invention de l’Agence française de maîtrise de l’énergie, 1977-1986 », JARRIGE François et VRIGNON Alexis (dir.), Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives, Paris, La Découverte.
  • (2019) « Lutte contre la pollution industrielle ou conflit d’usine ? La CGT et les nuisances chimiques à Pierre-Bénite (1975-1978) », BEROUD Sophie, BRESSOL Elyane, PELISSE Jérôme, PIGENET Michel (dir.), La CGT, 1975-1995. Un syndicalisme à l’épreuve des crises, Nancy, Arbre Bleu.
  • (2019) « La justice sociale par une  »politique coordonnée de l’énergie ». Le mouvement syndical français et la mutation du système énergétique, 1944-1963 », MATHIS Charles-François. et MASSARD-GUILBAUD Geneviève (dir.), Sous le soleil. Systèmes et transitions énergétiques du Moyen-Âge à nos jours, Paris, Ed. de la Sorbonne, 2019, p. 327-339.
  • (2018) « Mobiliser face aux violences environnementales. Le groupe  »Santé et pollution » du Syndicat lyonnais des industries chimiques, 1977-1986 », Yves Krumenacker et Jean-François Cullafroz (dir.), La CFDT dans le Rhône, 1968-2018 : transformer le travail, transformer la société ?, Lyon, éditions de la Chronique sociale, 2018, p. 133-140.
  • (2018) « Une influence chrétienne dans la formation d’un environnementalisme ouvrier. Autour de l’action de Frédo Krumnow (CFDT), 1966-1974 », HANSE Olivier, LENSING Annette, METZGER Birgit (dir.), L’écologie dans le clivage gauche-droite en France et en Allemagne depuis les années 1970, Berne, Peter Lang, 2018, p. 167-186.
  • (2018) «  »La politique de l’environnement s’est arrêtée à la porte des usines. » Le Haut comité de l’environnement et les mondes du travail, 1971-1986 », MORERA Raphaël, COUMEL Laurent, VRIGNON Alexis (dir.), Pouvoir(s) et environnement, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, p. 47-60
  • (2015) « Les murs de l’usine et le dilemme syndical face à la pollution industrielle, 1945-1980 », CLERVAL Anne, FLEURY Antoine, REBOTIER Julien, WEBER Serge (dir.), Espaces et rapports sociaux de domination, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 355-366.
  • (2015) « Penser la ville et son environnement malgré la crise ? Les syndicalistes CFDT du  »Pays de Fougères », 1965-1982 », MIANOWSKI Marie, NAIL Sylvie, CARBONI Pierre (dir.), La nature citadine en France et au Royaume-Uni. Concevoir, vivre, représenter, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 121-133.
  • (2013) « Des syndicats productivistes ? Les germes de la préoccupation environnementale à la CFTC-CFDT et à la CGT avant 1968 », BONNEUIL Christophe, PESSIS Céline, TOPCU Sezin (dir.), Une autre histoire des Trente Glorieuses. Modernisation, alertes environnementales et contestations du  »progrès » dans la France d’après-guerre, Paris, La Découverte, 2013, p. 231-248.
Rapports, articles dans des revues sans comité de lecture, valorisation de la recherche
  • 2020 Avec Gwenola LE NAOUR, Laurent GONON (dir.), Du travail au lieu de vie : quelles mobilisations contre les risques professionnels et les atteintes à l’environnement ? Actes du colloque de Givors (14-15 novembre 2019), Givors / Lyon, Sciences Po Lyon, 2020.
  • 2020 « Syndicats et environnement dans les années 1968 », Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe, février 2020 (ehne.fr)
  • 2020 « Un nouvel internationalisme ? Les gauches et la question écologique dans les années 1968 », Notes de la Fondation Jean Jaurès, février 2020.
  • 2019 « Lubrizol : la catastrophe n’a pas (encore) eu lieu », Les Terrestres, 4 octobre 2019.
  • 2019 « Syndicats et associations. De l’histoire d’un paradoxe à la construction de valeurs partagées ? », 80 ans d’histoire de la Fédération de l’enseignement privé CFDT, 2019.
  • 2019 « Un héritage environnemental cédétiste », Multiple (CFDT Santé Sociaux), 178, 2019.
  • 2018 « Une décennie d’offensive contre le risque industriel », Santé & Travail, n° 101, janvier 2018.
  • 2018 « L’environnementalisme syndical a une histoire », L’école émancipée, n° 74, 2018.
  • 2017 « Du district industriel, on voit la crise environnementale. Genèse d’un environnementalisme ouvrier, Rhône, 1966-1977 », Actes de la journée Les territoires face aux crises, Direction des affaires culturelles de la ville de Givors, Mai 2017.
  • 2017 « Aperçu de la thèse : Syndicalisme et environnement en France de 1944 aux années quatre-vingt », Bulletin du Centre d’histoire du travail de Nantes, 2017.
  • 2015 « Une histoire syndicale de l’environnement », Les utopiques. Cahiers de réflexion de l’Union syndicale Solidaires, n° 1, 2015, p. 100-107.
  • 2014 Syndicalisme et environnement. Genèse de l’action environnementale du mouvement syndical de 1944 aux années 1970, Rapport pour l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES).
  • 2012 « La CGT et l’environnement, 1945-1985 », Les Cahiers de l’institut CGT d’histoire sociale, nº 122, Juin 2012, p. 19-21.
  • 2011 « Le mouvement syndical et les usages des  »ressources naturelles » en France et au Québec, 1944-1970 », Bulletin du Regroupement des chercheurs-chercheures en histoire des travailleurs et travailleuses du Québec, n° 91, Vol.36/1, Printemps 2010.

Chantiers de recherches collectifs (en cours en février 2021)

Participation à des programmes de recherche
  • 2020- Participation au collectif « 350 tonnes et des poussières »
  • Projet de recherche autour des mobilisations des agents de la Fonction publique d’Etat exposés à l’amiante, et de la gestion du risque amiante au sein des administrations. Collectif de recherche pluridisciplinaire Clémentine Comer (Irisso, INRAE), Gabrielle Lecomte-Ménahès (CENS), Anne Marchand (CHS, Giscop93), Pierre Rouxel (CERAPS). Le projet se construit en coopération avec le Centre d’histoire du travail (CHT) de Nantes.
  • 2019- Participation à un programme en collaboration avec le Parc national de Port-Cros (PNPC
    « Tourisme, aménagement du territoire et environnement à Port-Cros depuis 1950 »
    Projet porté par le PNPC auprès de la Fondation de France. Convention de partenariat entre le PNPC et le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains, 2020-2021.
  • 2021- Participant à l’équipe élargie du programme « Archival City » (Université Gustave Eiffel)
  • 2018-2021 Campagne d’entretiens pour le Comité d’histoire du ministère de la Transition écologique
    « Les politiques de gestion des risques industriels dans l’histoire du ministère »
    Réalisation d’une campagne d’entretiens auprès d’anciens membres des services du Ministère de l’environnement en charge des politiques de gestion des risques.
    http://www.archives-orales.developpement-durable.gouv.fr/index.html
Co-organisation de séminaires annuels
  • 2019- Co-organisation d’un séminaire de recherche et d’enseignement à l’EHESS
    « Histoire environnementale de la France au XXe siècles »<
    Co-organisé avec Christophe Bonneuil (CRH) à l’EHESS, Paris
  • 2020- Co-organisation d’un séminaire de recherche à la MSH Paris Nord
    « Enjeux sanitaires et environnementaux des désindustrialisations »
    Co-organisé avec Anne Marchand (CHS, Giscop93) et Alexandre Elsig (Université de Lausanne)
    Suspendu suite au confinement, en attende d’une possible reprogrammation.

Participation à des instances collectives de recherche (février 2021)

Responsabilités ou fonctions dans des associations scientifiques
2013-
  • 2019- Membre du Conseil d’administration du Réseau Universitaire de Chercheurs en Histoire environnementale
  • Secrétaire du RUCHE.
  • 2009- Membre du Réseau Universitaire de Chercheurs en Histoire de l’Environnement
  • 2013- Membre de l’AFHMT (Association française pour l’Histoire des Mondes du Travail)
  • 2012- Membre de l’ESEH (European Society for Environmental History)
Participation aux activités éditoriales.
  • 2019- Co-responsable éditorial du bloc « Ecologies et environnements », avec Charles-François Mathis et Emilie-Anne Pépy dans le cadre de l’Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe (EHNE, ehne.fr)
  • 2015- Membre du Comité de rédaction de la revue Écologie & Politique
Participation aux Conseils scientifiques d’organisations et d’institutions
  • 2020- Membre du Conseil scientifique du Groupement d’intérêt scientifique sur les cancers d’origine professionnelle en Seine-Saint-Denis (Giscop93)
  • 2019- Membre du Conseil scientifique de l’IHS-CGT, Institut confédéral d’histoire sociale de la CGT