Archives de catégorie : Annuaire

Louise Bur Palmieri

Doctorante
louise.bur-palmieri[at]univ-paris1.fr

Recherche en cours

« Les femmes, le parti, et le syndicat. Une histoire de genre, de classe et de dominations des années 1920 à la Libération » sous la direction d’Emmanuel Bellanger et de Julian Mischi.

Travaux universitaires précédents

« Trajectoires militantes à la Gauche Prolétarienne. Une sociologie historique du genre de l’engagement révolutionnaire dans les années 1968 » sous la direction de Johanna Simeant-Germanos et de Julie Pagis, ENS-PSL, 2023.

« Représenter les femmes qui luttent. Militantisme féminin et engagement communiste dans l’entre-deux-guerres : l’exemple des militantes de région parisienne entre 1925 et 1934. » sous la direction de Julian Mischi et de Clyde Plumauzille, ENS-PSL, 2022.

Parcours académique

Depuis 2023 – Doctorante contractuelle à l’Université Paris 1 en histoire. Chargée de travaux dirigés à l’Université Paris 1. Pantheon-Sorbonne.

2021-2023- Master en sciences sociales, parcours Pratiques de l’Interdisciplinarité (PDI), co-habilité ENS-PSL et EHESS.

2019-2021 – CPES Histoire, PSL.

2018-2019 – Hypokhâgne (A/L) au Lycée Condorcet, Paris.

Communications

« Les sépultures collectives du cimetière parisien de Bagneux. Histoire des liens entre les migrants juifs d’Europe de l’Est en France et leurs morts au 20e siècle ». Présentation du Lab Jeunes Chercheurs des Rendez-vous de l’Histoire, Blois, avec Inès Baude (ENS-EHESS) dans le cadre de l’ERC Lubartworld, sous la responsabilité de Claire Zalc (IHMC-CNRS), 7 octobre 2023.

« (Ré)uni.e.s dans la mort ? Une enquête autour des caveaux collectifs de l’association des originaires de Lubartow au cimetière de Bagneux ». Séminaire « Migrations et Persécutions dans la première moitié du XXe siècle », Paris, Mémorial de la Shoah, avec Inès Baude (ENS-EHESS) dans le cadre de l’ERC Lubartwolrd, sous la responsabilité de Claire Zalc (IHMC-CNRS), 13 janvier 2023.

« Enterrer ses mort·e·s, commémorer ses disparu·e·s : une enquête autour du caveau collectif des Amis de Lubartów au cimetière de Bagneux ». Participation à la journée d’études de l’Atelier d’Enquête : « Enquêter sur les migrations et les persécutions : histoire, quantification, ethnographie » encadré par Anton Perdoncin (CNRS-CENS) et Claire Zalc (IHMC-CNRS), Paris, Centre Malher, avecec Inès Baude (ENS-EHESS) dans le cadre de l’ERC Lubartworld sous la responsabilité de Claire Zalc (IHMC-CNRS), 1er juin 2022.

Valorisation de la recherche 

« LES CIMETIÈRES DE LUBARTÓW ET DE BAGNEUX, UNE HISTOIRE CROISÉE ». Épisode 17 de la série « OpCit ! » – Avec Claire Zalc et Inès Baude, octobre 2023.

Jean-François Bonhoure

Docteur en histoire

Courriel : jean-francois-m.bonhoure[at]ac-versailles.fr

Axes de recherches
  • Histoire culturelle
  • Histoire sociale
  • Histoire politique
  • Historiographie
  • Épistémologie
  • Histoire de l’édition
Parcours universitaire

2014-2020 : Thèse de doctorat d’histoire contemporaine, sous la direction de Pascal Ory, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, intitulée Les historiens à l’épreuve du temps : la production historique éditée en France des années trente au début des années cinquante. Thèse soutenue sous la présidence de Pascale Goetschel, jury composé d’Olivier Dard, Pim den Boer, Patrick Garcia, Benoît Marpeau et Pascal Ory.

2012-2013 : Agrégation externe d’histoire et CAPES d’histoire-géographie, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2010-2011 : Master 2 Recherche d’histoire culturelle et politique des sociétés contemporaines, sous la direction de Pascal Ory, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Expériences professionnelles

2019-2021 : Professeur d’histoire-géographie au Lycée Louis Armand (Eaubonne, 95) et chargé de conférences de méthode à l’Institut d’Études Politiques de Saint-Germain-en-Laye.

2018-2019 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’École nationale des sciences de l’information et des bibliothèques.

2017-2018 : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2014-2017 : Doctorant contractuel à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2013-2014 : Professeur d’histoire-géographie au Lycée Van Gogh (Eaubonne, 95).

2011-2013 : Assistant bibliothécaire à l’Université Paris VII Diderot (Site Villemin).

Responsabilités scientifiques et programmes de recherches

Membre du comité de rédaction et coresponsable de la rubrique « Épistémologie en débats » de la Revue d’histoire culturelle, XVIIIe-XXIe siècles.

Membre du comité de lecture de Retronews, Bibliothèque nationale de France.

Membre de l’ANR Histinéraires « La fabrique de l’histoire telle qu’elle se raconte », 2014-2020, IHTP/TELEMME/LARHRA, sous la coordination de Patrick Garcia.

Organisations et fonctions administratives

Représentant des doctorants du CHS (Centre d’Histoire Sociale XXe siècle), UMR 8058, 2016-2018.

Co-organisateur de la Journée de l’École doctorale d’Histoire de Paris I Panthéon-Sorbonne (ED 113), Paris : La transmission des informations : acteurs, vecteurs, significations, 28 novembre 2015.

Articles et chapitres d’ouvrage

« Le commerce du passé. Éditeurs et historiens en France, de l’entre-deux-guerres à l’après-guerre », Hypothèses 2016, travaux de l’École doctorale d’histoire, 1, 20, 2017, p. 143-156.

« Avoir vingt ans en 1914 », Jean-François Sirinelli et Yann Potin (dir.), Générations historiennes, Paris, CNRS Éditions, 2019, p. 75-85.

« L’histoire contrefactuelle, au risque de la dérive », Revue d’histoire culturelle, XVIIIe-XXIe siècles, 1, 2020.

« “Tout ce qui inquiète me rassure” : jouer avec l’histoire, du contrefactuel à l’uchronique. Entretien avec Pascal Ory », Revue d’histoire culturelle, XVIIIe-XXIe siècles, 1, 2020.

Communications

« Être historien en France (1940-1944) : libertés, alternatives, contraintes », Faire de l’histoire sous des régimes dictatoriaux, Casa Velázquez / Universidade de Lisboa, Lisbonne, 18-19 mai 2017.

« L’Institut français d’histoire sociale, du fonds d’archives à la forme institutionnelle », Aux « sources » de l’histoire sociale, entre collecte et enquêtes, Atelier Condorcet, 2e session, Centre Malher, 27 avril 2017.

« Appréhensions du présent, compréhensions du passé : écrire l’histoire en France pendant la Seconde Guerre mondiale », Les Mémoriales, Mémorial de Caen, Caen, 1er décembre 2016.

« L’histoire et les historiens en France, de l’entre-deux-guerres à l’après-guerre : de l’objet culturel au groupe social », Séminaire doctoral de l’IHTP (Institut d’Histoire du Temps Présent), Paris, 23 mai 2016.

« Faire l’histoire de la société française sous l’Occupation : approches et méthodes », Atelier Lectures sociales de la guerre, Journée d’études doctorales, Paris, 12 décembre 2015.

« Vendre l’histoire : les mises en scène de l’information savante chez les éditeurs et les historiens, en France, des années 1930 aux années 1940 », La transmission des informations : acteurs, vecteurs, significations, Journée de l’École doctorale d’Histoire de Paris I Panthéon-Sorbonne (ED113), Paris, 28 novembre 2015.

« Les historiens comme groupe social : essai de prosopographie », Faire de l’histoire sociale avec la prosopographie, Journée des doctorants du Centre d’Histoire Sociale, Paris, 15 juin 2015.