Tous les articles par Jean Barthélemi Debost

Jean-Barthélemi Debost

Contact : djib93@free.fr

Membre associé

Je suis titulaire en 1985 d’un doctorat en histoire africaine contemporaine : « L’Afrique des Blancs; Images africaines et propagande coloniale dans la presse française de la fin du XIX° siècle » (Université de Paris I -Sorbonne).

Au fil de mes différents emplois au sein d’établissements privés ou publics, j’ai développé plusieurs thématiques :

  • mobiliser et mettre en synergie des acteurs de différentes natures (collectivités, praticiens, associations, institutions, chercheurs…) ;
  • participer au développement de territoires en matière d’inclusion culturelle et sociale en mobilisant l’histoire, la mémoire, le patrimoine, … dans une dynamique de projets articulant science et société, échelle locale et échelle internationale ;
  • favoriser la transversalité des disciplines et l’inter culturalité des acteurs (institutions, associations, universités, collectivités, …).

Parcours professionnel

Pour mémoire  j’ai travaillé au sein de l’association Thécif (Coordinateur du dispositif d’éducation des jeunes à l’image Cinéville  en Ile de France), du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis (Responsable de la médiation au sein du Service du patrimoine culturel puis co concepteur du projet européen « WELDI » [Welcome and Empowerment for Local Dignified Integration] au sein de la Direction Europe et international), du Musée national de l’histoire de l’immigration (Responsable de la Direction  du réseau et des partenariats), de l’Institut Convergences migration (Responsable de la Médiation scientifique et des partenariats locaux).

J’ai été cofondateur et animateur du GIS Ipapic (Institution patrimoniale et pratiques interculturelles) 2008-2015
Je suis membre du Conseil d’administration et du Conseil scientifique de Profession Banlieue (Centre ressources de la politique de la Ville en Seine-Saint-Denis) et membre du Conseil d’administration de Ancrages (Centre ressources sur les cultures et mémoires d’exils à Marseille).

Projet de recherche 

Emergence, on non, d’un personnel politique immigré ou issu de l’immigrations dans les conseils municipaux en Seine Saint Denis.
Il s’agit de dresser un tableau historique, géographique et politique de la présence de conseiller.ère.s municipaux.ales immigré.e.s ou issu.e.s de l’immigration, dans les équipes municipales des 40 villes du département de la Seine-Saint-Denis. Quand et où, l’électorat séquano dyonisien porte son choix sur des candidat.e.s dont le nom est d’origine étrangère. Cette recherche s’inscrit dans une réflexion plus large sur la notion de territoires tremplin[1]. Ou comment sur les deux dernières générations, la Seine-Saint-Denis est ou non une « machine à intégrer ».

[1] Comment les migrants changent le monde, Doug Saunders, Editions du Seuil, 2012, 440p.

Publications, interventions, enseignements, participation …