Archives de catégorie : Livres 2022

Prisoners of War and Local Women

M., Feltman, B.K. (eds) Prisoners of War and Local Women in Europe and the United States, 1914-1956. Genders and Sexualities in History. Palgrave Macmillan, Cham, 2022.

Avec un article de  Fabien Théofilakis, “Helmut Can Be a Worker, Not a Lover”: Relationships Between Germans POWs and French Women in Postwar France (1944–1948), p. 169-198. Continuer la lecture de Prisoners of War and Local Women

Le campus-monde

Guillaume Tronchet et Dzovinar Kevonian , Le campus-monde. La Cité internationale universitaire de Paris de 1945 aux années 2000, pref. de Christophe Charle, Presses universitaires de Rennes, 2022

Fondée dans les années 1920 à la confluence de l’impérialisme culturel français et de l’internationalisme pacifiste, la Cité internationale universitaire de Paris connaît une nouvelle phase de son développement dans la seconde moitié du XXe siècle, marquée par la décolonisation, la guerre froide et la politisation de la génération du baby-boom. Continuer la lecture de Le campus-monde

Il controllo del pallone

Fabien Archambault, Il controllo del pallone. I cattolici, i comunisti e il calcio in Italia (1943-anni Settanta), Mondadori Education,  2022.

La cultura italiana del calcio si è costruita nel dopoguerra, quando il calcio sostituisce il ciclismo come sport nazionale preferito dagli appassionati. Una delle ipotesi del libro è che il legame tra sfera calcistica e sfera politica sia all’origine di questa ascesa del calcio nella cultura italiana di massa.

Continuer la lecture de Il controllo del pallone

Algérie coloniale

Giulia FABBIANO, Abderahmen MOUMEN, sous la dir., Algérie coloniale. Traces, mémoires et transmissions, Paris, Le Cavalier Bleu, 2022.

La colonisation et la guerre d’indépendance sont une séquence centrale dans la construction nationale et étatique aussi bien de la France que de l’Algérie. Dans une éclosion révolutionnaire, l’Algérie héroïse le peuple levé comme un seul homme, tandis que la France peine à accueillir ceux qui ont fait l’expérience de l’Algérie coloniale.

Continuer la lecture de Algérie coloniale

Le président est-il devenu fou ?

Patrick Weil, Le président est-il devenu fou ? Le diplomate, le psychanalyste et le chef de l’État, Paris, Grasse, 2022.

Quand Le président T.W. Wilson : portrait psychologique, paraît en 1966, co-signé par le Viennois Sigmund Freud et William Bullitt, un diplomate originaire de Philadelphie, beaucoup crient au faux et mettent en doute la participation du père de la psychanalyse à ce livre entièrement consacré à un chef d’État américain. L’ouvrage fait scandale. La polémique enfle puis s’éteint sans que la vérité sur ses auteurs ait été démontrée. Le livre imprimé n’était en fait que l’ombre du manuscrit achevé en 1932. Le texte avait subi de nombreuses amputations et corrections – plus de trois cents – opérées par Bullitt  sans l’aval de Freud, décédé depuis presque trente ans. Une fois le diplomate américain disparu à son tour, on crut le manuscrit princeps perdu. Patrick Weil  l’a retrouvé. Continuer la lecture de Le président est-il devenu fou ?

Les Ratonnades d’Alger, 1956

Sylvie Thénault, Les Ratonnades d’Alger, 1956
Une histoire de racisme colonial
, Paris, Seuil, 2022

Alger, samedi 29 décembre 1956. L’Algérie française porte en terre l’un de ses meneurs, Amédée Froger, tué la veille alors qu’il sortait de son domicile. La nouvelle de l’assassinat fait grand bruit, en Algérie mais aussi à Paris, en raison de la personnalité de la victime, haute figure locale de la défense de la cause française. Ses obsèques à Alger  rassemblent des milliers de personnes. Surtout, elles sont l’occasion de violences racistes, que les contemporains nomment « ratonnades ». Elles visent les « musulmans », comme sont appelés les Algériens dans cette société-là.

Continuer la lecture de Les Ratonnades d’Alger, 1956