Archives de catégorie : Livres 2022

Liens familiaux à l’épreuve des institutions disciplinaires

Lola Zappi et alii., « Liens familiaux à l’épreuve des institutions disciplinaires » : Le Mouvement social,n° 279.

Ce dossier constitue le premier bilan d’une réflexion menée collectivement au sein du Groupe de recherche sur les institutions disciplinaires (GRID) consistant à proposer une histoire comparée des institutions aux finalités aussi éloignées que l’asile, la prison, l’armée, l’hospice, l’hôpital et l’école, en interrogeant à travers elles, et quelque quatre décennies après son énonciation, la pertinence du concept foucaldien d’« institution disciplinaire ». Ce décloisonnement historiographique s’est arrimé au parti pris de faire l’histoire des populations instituées en sortant du seul face-à-face entre une administration et des individus.

Continuer la lecture de Liens familiaux à l’épreuve des institutions disciplinaires

Les visages de l’État social. Assistantes sociales et familles populaires durant l’entre-deux-guerres

Lola Zappi, Les visages de l’État social. Assistantes sociales et familles populaires durant l’entre-deux-guerres , Paris, Presses de SciencesPo, paru le 22 septembre 2022.

L’ouvrage remonte à la source d’une profession née durant l’entre-deux-guerres : assistante sociale. Il analyse la rencontre entre les familles des milieux populaires et les jeunes femmes de la bourgeoisie qui se donnent pour mission de leur venir en aide.

Continuer la lecture de Les visages de l’État social. Assistantes sociales et familles populaires durant l’entre-deux-guerres

Les prisonniers de guerre français en 40

 Fabien Théofilakis (dir.), Les prisonniers de guerre français en 40, Fayard, septembre 2022.

À l’été 1940, des millions de Français se mettent à écrire, à leurs maires, sous-préfets et préfets, mais aussi à des organismes internationaux et jusqu’au pape, pour savoir ce que sont devenus leur père, leur époux, leurs enfants. En six semaines à peine, entre le 13 mai et le 22 juin 1940, la défaite militaire se transforme en débâcle et la captivité concerne désormais presque deux millions de soldats détenus par les Allemands en territoire français. Captivité transitoire, première étape d’un emprisonnement long, parfois douloureux, dans le Reich, captivité fondatrice aussi et mémoire oubliée de la Seconde Guerre mondiale.

Continuer la lecture de Les prisonniers de guerre français en 40

Prisoners of War and Local Women

M., Feltman, B.K. (eds) Prisoners of War and Local Women in Europe and the United States, 1914-1956. Genders and Sexualities in History. Palgrave Macmillan, Cham, 2022.

Avec un article de  Fabien Théofilakis, “Helmut Can Be a Worker, Not a Lover”: Relationships Between Germans POWs and French Women in Postwar France (1944–1948), p. 169-198. Continuer la lecture de Prisoners of War and Local Women

Le campus-monde

Guillaume Tronchet et Dzovinar Kevonian , Le campus-monde. La Cité internationale universitaire de Paris de 1945 aux années 2000, pref. de Christophe Charle, Presses universitaires de Rennes, 2022

Fondée dans les années 1920 à la confluence de l’impérialisme culturel français et de l’internationalisme pacifiste, la Cité internationale universitaire de Paris connaît une nouvelle phase de son développement dans la seconde moitié du XXe siècle, marquée par la décolonisation, la guerre froide et la politisation de la génération du baby-boom. Continuer la lecture de Le campus-monde

Il controllo del pallone

Fabien Archambault, Il controllo del pallone. I cattolici, i comunisti e il calcio in Italia (1943-anni Settanta), Mondadori Education,  2022.

La cultura italiana del calcio si è costruita nel dopoguerra, quando il calcio sostituisce il ciclismo come sport nazionale preferito dagli appassionati. Una delle ipotesi del libro è che il legame tra sfera calcistica e sfera politica sia all’origine di questa ascesa del calcio nella cultura italiana di massa.

Continuer la lecture de Il controllo del pallone