Archives de catégorie : Projets

Projet « ÉtAmiante »

L’amiante comme problème d’État : responsabilités publiques, santé au travail et mobilisations dans la fonction publique

Lauréat de l’AAP Amorçage 2021 du GIS Gestes.

Responsables scientifiques : Anne Marchand (CHS) et Clémentine Comer (INRAE-IRISSO)

Équipe du projet, sous le nom de « Collectif 350 tonnes et des poussières » : Renaud Bécot (PACTE et CHS), Clémentine Comer (INRAE-IRISSO), Michel Héry (INRS), Gabrielle Lecomte-Ménahès (CENS), Anne Marchand (CHS), Pierre Rouxel (CERAPS)

Durée du projet : 18 mois (juin 2021/novembre 2022)

Continuer la lecture de Projet « ÉtAmiante »

Patrimoines et mobilités au XIXe siècle (PATMOB)

Les membres du projet 

  • Thibault Bechini
  • Catherine Brice
  • Antonin Durand
  • Emanuela Fugazza
  • Nancy Green
  • Luigi Lorenzetti
  • Mario Rizzo
  • Arianna Arisi Rota

Projet porté par Thibault Bechini (CHS).

Projet bénéficiant du soutien financier de l’Institut Convergences MIGRATIONS porté par le CNRS, portant la référence ANR-17-CONV-0001.

En concentrant ses travaux sur la péninsule italienne, la France et la Suisse comme régions de départ, cette enquête s’intéresse aux affects matériels qui relient les migrant.e.s à leurs familles. Par affects matériels, on entend l’ensemble des considérations patrimoniales qui façonnent les rapports familiaux en contexte migratoire. Outre les cadres juridiques qui régissent la propriété, ce sont les pratiques d’administration à distance des biens, avec les formes de solidarités et de conflits qu’elles suscitent, qui sont au coeur de la réflexion.

Les études comparatives entre régions de départ sont replacées dans le contexte plus large des migrations transatlantiques. Deux entrées sont privilégiées : celle des séquestres et confiscations patrimoniales qui accompagnent les exils politiques ; et celle des opérations successorales qui établissent un lien singulier entre les migrant.e.s et leurs familles restées au pays.

En partenariat avec l’UMR 8168 Mondes Américains (EHESS/CNRS/Paris 1/Paris Nanterre), l’Università degli Studi di Pavia et l’Università della Svizzera italiana.
 

Projet PALiBr lauréat du CollEx Persée

Mené au sein du CODHOS par le CHS depuis plusieurs années, le projet PALiBr,  porté par le Grand équipement documentaire du Campus Condorcet et par le CHS, vise à mettre à la disposition de la communauté scientifique un corpus numérisé et océrisé d’environ 1200 brochures anarchistes francophones publiées de 1880 à 1918 en France, mais également en Suisse ou en Belgique, terres d’accueil d’anarchistes en exil. Ce corpus dispersé au sein de différents établissements partenaires du CODHOS sera consultable sur la plateforme dédiée aux sciences humaines et sociales, celle de la bibliothèque numérique du Campus Condorcet. Au-delà de l’intérêt patrimonial, ce corpus virtuel offrira une vue exhaustive de la production anarchiste de la période permettant d’explorer de nouvelles pistes de recherche, en croisant les points de vue disciplinaires. Les données produites seront exploitées à moyen terme, dans le cadre d’un projet d’édition numérique en TEI (CELLF et CHS) et à plus long terme dans un projet de cartographie des réseaux anarchistes en Europe (CHS et CODHOS). Le projet PALiBr sera mis à profit pour permettre la montée en compétences des partenaires concernés, en particulier autour de l’encodage en XML-TEI, des outils de cartographie, de data visualisation et de l’élaboration des plans de gestion de données