Archives de catégorie : Non classé

Véronique Servat

photo de profil

Docteure en histoire

Contact : veronique.servat(at)gmail.com

Axes de recherche : 
  • Histoire des musiques populaires
  • Histoire de la presse magazine
  • Histoire des médias et médiations musicales
  • Histoire du très contemporain
  • Histoire des pratiques culturelles
Parcours universitaire : 

2016-2022 : Thèse de  doctorat d’histoire contemporaine sous la direction de Pascale Goetschel, à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne : Les Inrockuptibles, 1984-2010 : contribution à l’histoire sociale et culturelle des médiations musicales. Thèse soutenue le 10 décembre 2022 sous la présidence de Laurent Martin, devant un jury composé de Claire Blandin, Solveig Serre, Florence Tamagne, Frank Georgi.

2014-2016 : Master 2 d’histoire contemporaine sous la direction de Pascale Goetschel : La fabrique d’un nouveau paysage musical autour des Inrockuptibles (1986-1998).

1991 : Maitrise d’histoire moderne, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne,  sous la direction de Nicole Lemaître : L’image du captif chrétien dans les ouvrages de propagande trinitaire (1580-1660)

Parcours professionnel : 

2021- 2023 : Enseignante mise à disposition au Musée national de l’histoire de l’immigration en charge de la coordination des ressources pédagogiques

2019-2021 : Enseignante d’histoire-géographie au collège Solveig Anspach de Montreuil (93) – Académie de Créteil

2007-2019 :Enseignante d’histoire-géographie au collège Paul Eluard de Montreuil (93) – Académie de Créteil

1993-2007 : Enseignante d’histoire-géographie au collège Claude Debussy d’Aulnay sous Bois (93) – Académie de Créteil

Publications :
  • Once upon a time Les Inrockuptibles, a French zine like no other, Zines, issue 1, juillet 2021
  • « Le jour où Les Inrockuptibles sont devenus un news magazine culturel », Le Temps des médias, vol. 35, no. 2, 2020, pp. 183-198 (en ligne)
Journées d’études et communications :  
  • Les Inrockuptibles : du fanzine au magazine, université d’été de la fanzinothèque de Poitiers, 21 aout 2021
  • Journée d’études : la presse musicale (1980-2020),  co-organisée avec Claire Blandin (USPN), 27 mai 2021, Campus Condorcet ; Communication : CQFD, la star académie des Inrockuptibles.
  • Les Inrockuptibles, la fabrique d’un titre de presse hybride – Séminaire d’histoire Sociale du Rock, 2016.
Diffusion de la recherche :
  • Conférence – Table ronde : « Ecrire les luttes » : la lutte s’écrit dans la lutte coordonnée par Mathilde Larrère, BPI centre Pompidou, 18 septembre 2023
  • En lutte ! Carnet de chants, E. Augris, J. Blottière, J.-C. Diedrich, V. Servat, Ed. du Détour, 2022
  • Fanzinat, passion et histoire du fanzine en France, documentaire de Laure Bessi, Guillaume Gwardeath et Jean-Philippe Putaud-Michalski, 2022
  • Les Inrockuptibles, fanzine ou magazine, zines journal, 2020

Souscription : Nouvelle histoire de la Commune de Paris, 1871

De longue date, la Commune de Paris a fait l’objet de travaux d’importance. Et le cent-cinquantième anniversaire de l’évènement a apporté sa belle brassée de recherches et ouvrages nouveaux. Le Livre de Jean-Louis Robert, travers une recherche d’une ampleur exceptionnelle, apporte à l’histoire de la Commune une somme de connaissances érudites et inédites, issues d’un travail de quinze années, et propose une lecture profondément renouvelée de l’évènement.

Commune [Souscription]

Continuer la lecture de Souscription : Nouvelle histoire de la Commune de Paris, 1871

Décès de René Lemarquis

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de René Lemarquis, auteur du Maitron depuis les origines, fidèle membre du bureau de l’Association des Amis du Maitron,  auditeur et intervenant de nos séminaires.

Le documentaire de Michèle Rollin, Le Maitron, mémoire de l’histoire ouvrière (Hibou production) lui est dédié. Il sera projeté le mardi 30 novembre 2021 à 17h au Centre des colloques, Campus Condorcet.

Le lendemain, mercredi 1er décembre, lors de la deuxième Journée Maitron, nous lui rendrons un hommage à 14h avec notamment des images qui n’ont pas été retenues dans le film et des documents d’archives (lettre, notes) venant de Archives de Jean Maitron.

FULMEN 3 : Sanctions spirituelles et politique dans la catholicité

Le troisième colloque international du cycle de recherches FULMEN aborde un aspect thématique majeur de l’histoire du « glaive spirituel » : sa place et ses usages dans la sphère politique à travers les âges, aussi bien dans les relations internationales que dans la vie intérieure des collectivités nationales ou locales.

Organisé conjointement par l’École française de Rome, l’Université Paris Panthéon-Sorbonne, l’ Université Lumière et l’ENS de Lyon, l’Université de Bordeaux et l’Université de Bologne, le colloque se tient à Rome du 24-26 novembre 2021.

Voir le programme complet en PDF.

Continuer la lecture de FULMEN 3 : Sanctions spirituelles et politique dans la catholicité

Nadia Biskri Berkane

Contact: nad_bis@yahoo.fr

Travaux universitaires

Thèse de doctorat

Prison et enfermement punitif en Algérie coloniale, de la conquête au tournant des années 1930, sous la direction de Sylvie Thénault.

Résumé de la thèse

Importée en Algérie dès les premières années de la conquête française, la prison désigne à la fois le lieu d’exécution de la peine privative de liberté et l’institution incarnant l’Etat colonial. Placée au cœur du dispositif répressif introduit dans la colonie, elle résulte de l’application du code pénal de 1810 qui fait de l’enfermement le socle de la pénalité en France puis en Algérie colonisée. Abordée par le biais du terrain algérien, cette recherche interroge le lien entre les pratiques métropolitaines de l’enfermement carcéral et les pratiques coloniales, dans l’objectif de saisir les continuités entre les unes et les autres et de s’interroger sur les spécificités de la situation coloniale.  Il s’agit ainsi de s’intéresser à une politique coloniale, conçue par ses acteurs, comme l’exportation outre-Méditerranée de l’institution pénitentiaire française ; une politique qui ne consiste pas cependant en une simple reproduction, dans la colonie, du modèle métropolitain. Elle connaît des ajustements au terrain algérien. S’agissant d’une politique mise en œuvre avec la conquête de l’Algérie, cette histoire de la prison algérienne commence avec le début de la colonisation, en 1830, bien qu’il faille la replacer dans le contexte des pratiques antérieures. Après en avoir reconstitué le processus de formation, ses transformations sur le temps long seront saisies jusqu’aux premiers emprisonnements politiques au tournant des années 1930, qui marquent un tournant majeur dans l’histoire de la prison coloniale française en Algérie.

Publications

Articles et ouvrages collectifs

« Un établissement pénitentiaire singulier dans « l’archipel punitif » de l’armée française en Algérie : l’établissement des fers de Douera puis Bône (1855-1858) », in L’ Année du Maghreb n°20, CNRS Editions, 2019/1, p. 35-57.

« Pour une histoire de la prison pénale en situation coloniale : le cas de l’Algérie, de la conquête au tournant du siècle », in Jean-Manuel Larralde, Benjamin Levy et Anne Simon (dir.), Privations de liberté, Paris, éditions Mare et Martin, 2018, p. 269-279.

Communications

« Des messalistes dans la Bastille de Barberousse: la prison algérienne à l’épreuve des politiques sous le Front populaire », 4e Congrès du GIS MOMM, juin 2021 (reporté)

« A l’épreuve de la « Bastille de Barberousse » : trajectoire carcérale d’Arezki Kehal et des messalistes du PPA au cours des années 1930 », Nocturnes de l’Histoire, L’ Alcazar, Marseille, 1er avril 2020 (reporté)

« Sur l’établissement des fers de Douera puis Bône en Algérie coloniale», communication à l’occasion de la journée d’études « Le Maghreb et les prisons coloniales françaises », Université de Rouen, 19 septembre 2019

« L’idéologie carcérale et sa mise en pratique en Algérie coloniale au XIXe siècle : l’exemple d’une expérience pénitentiaire singulière dans l’établissement des fers de Douera puis Bône (1855-1858) », communication au CESDIP (Paris), 4 décembre 2018

« Transposer la prison pénale en situation coloniale : le cas de l’Algérie, de la conquête au tournant du siècle », Journée d’étude sur le monde carcéral organisée par l’EHESS (Paris), 2 juin 2016

« Pour une histoire de la prison pénale en situation coloniale: le cas de l’Algérie, de la conquête au tournant du XIXe-XXe siècle », Colloque Jeunes Chercheurs organisé par l’Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne de l’Université Paris 1 et le Centre de Recherches sur les Droits Fondamentaux et les Evolutions du Droit de l’Université de Caen-Normandie, mars 2016

« Ecrire l’histoire de la prison pénale en situation coloniale : le cas de l’Algérie », séminaire de Doctorat « Histoire sociale de l’Algérie coloniale », Centre d’Histoire Sociale, Paris 1 – Panthéon Sorbonne, mars 2016

« Prison et enfermement punitif dans l’Algérie coloniale », Colloque international à Constantine consacré au « Maghreb au XIXe s : approches historiographiques comparées », février 2016

Le CHS aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2021

La 24ème édition des Rendez-vous de l’histoire se tiendra du 6 au 10 octobre 2021, sur le thème « Le Travail ».

Retrouvez le programme complet ici

Jeudi 7 octobre

14h15-15h45 : Carte blanche à l’AFHMT : « Négocier, résister, contourner, s’émanciper : les enjeux politiques du travail », Conseil Départemental dans la salle Capitulaire, avec  Michel PIGENET.

14H15–15H45 : Africaines et travailleuses en contexte colonial : regards croisés sur les luttes de femmes dans les mondes du travail, salle du conseil municipal, Hôtel de Ville, Table ronde, carte blanche à l’Institut des Mondes africains, avec Françoise BLUM et Sara PANATA.

14h30 – 16h00 : Écrire les crimes au travail (XIXe-XXIe siècles) : quelles enquêtes ? Quelles écritures ?, Hôtel de ville, Salle Malfray, avec Judith RAINHORN.

Continuer la lecture de Le CHS aux Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2021