Des radios de lutte à Internet

Françoise Blum (dir.), Des radios de lutte à Internet. Militantismes médiatiques et numériques, Publications de la Sorbonne, 2012  coll. «Histoire contemporaine, n°7»  272 p.

Progressisme social et progressisme technique vont-ils de pair ? Quels sont les rapports entre technique et politique ? Comment de nouveaux outils s’insèrent-ils dans la panoplie militante ? Comment les militants inventent-ils de nouveaux usages d’outils existants ? L’outil peut-il devenir l’objet même de la pratique militante ? Après la radio et la télévision, Internet n’est-il pas aujourd’hui l’outil par excellence de production de la rupture et d’invention d’un nouveau langage ?

Telles sont quelques-unes des questions posées par cet ouvrage. À travers l’analyse des pratiques militantes de mouvements sociaux ou de réseaux militants, d’associations et partis, il s’agit de mieux comprendre la dialectique à l’oeuvre entre innovation technique et formes de l’engagement, entre appropriation des technologies et modalités de l’action collective, des radios de lutte à Internet. Les analyses ici proposées s’intéressent à l’adoption, à l’adaptation – voire au détournement – par le monde militant, de dispositifs techniques variés : radio, télévision, ordinateur, Minitel, Internet, listes de diffusion.

Ont contribué à cet ouvrage : Martina Avanza, Céline Barthonnat, Françoise Blum, Axelle Brodiez-Dolino, Giuseppe Caruso, Sylvie Célérier, Valérie Colomb, Stéphane Couture, Caroline Frau, Isabelle Hare, Ingrid Hayes, Jeffrey S. Jurys, Lorenzo Mosca, André Narritsens, Irène Pereira, Michel Pigenet, Valérie Schafer, Bastien Sibille, Isabelle Sommier, Danielle Tartakowsky, Benjamin Thierry, Franck Veyron