Archives par mot-clé : banlieue

Histoire d’une université en banlieue

Jacques Girault, Jean-Claude Lescure, Loïc Vadelorge (dir.), Paris XIII. Histoire d’une université en banlieue (1970-2010), Berg International, 2012, 303 p

Université née en 1970 de la transformation de l’Université de Paris en treize unités, l’Université Paris XIII s’est penchée, en 2010 et 2011, sur ses quarante années d’existence. Continuer la lecture de Histoire d’une université en banlieue

Bâtisseurs de banlieue

Charlotte Vorms, Bâtisseurs de banlieue. Madrid : le quartier de la Prosperidad (1860-1936), Créaphis Éditions, 2012, Coll. « Lieux habités – Histoire urbaine », 368 p.

Berceau du socialisme madrilène dans les années 1920, bastion républicain pendant la guerre civile et centre d’ébullition culturelle et politique dans les dernières années du Franquisme et la Transition Continuer la lecture de Bâtisseurs de banlieue

Figures militantes en Val-de-Marne

Claude Pennetier et alii (dir.), Figures militantes en Val-de-Marne. Dictionnaire biographique Maitron : un siècle de militantisme sur le territoire de l’actuel Val-de-Marne, 1870-1970, Les éditions de l’Atelier, 2009, 461 p.

Le Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social, qui se décline en un grand dictionnaire biographique français,  Continuer la lecture de Figures militantes en Val-de-Marne

Villes de banlieues

Emmanuel Bellanger et Jacques Girault (dir.), Villes de banlieues. Personnel communal, élus locaux et politiques urbaines en banlieue parisienne au XXe siècle, Créaphis, 2008, 221 p. ill.

La municipalité est en France une institution de proximité, de recours et de régulation. En banlieue parisienne, dans les quartiers populaires, elle assure – peut-être plus qu’ailleurs – une mission de protection et de cohésion sociale.  Continuer la lecture de Villes de banlieues

La mort une affaire publique

Emmanuel Bellanger, La mort une affaire publique. Histoire du syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne, Éditions de l’Atelier, 2008, 287 p.

Au tournant du XIXe et XXe siècles, la mort est devenue une affaire administrative, politique, financière et technique. L’activité funéraire donne lieu à un mouvement de professionnalisation, celle des croque-morts à l’évidence, mais également celle des élus locaux. Continuer la lecture de La mort une affaire publique