Tous les articles par Super Administrateur

Benjamin Caraco

Associé, conservateur des bibliothèques

Qualifié aux fonctions de Maître de conférences en Histoire (section 22) et Sciences de l’information et de la communication (section 71) en 2018.

Contact : benjamin.caraco[at]gmail.com

Thèse

Renouvellement et montée en légitimité de la bande dessinée de 1990 à 2011 : histoire de L’Association et de ses auteurs, soutenue le 10 février 2017.
Directeur : Pascal ORY

Contributions à des ouvrages
  • Avec Simon Bréan, Léopold Dahan, Jessica Kohn, Sylvain Lesage et Côme Martin, « Faire genre », in Benoît Berthou et Jacques Dürrenmatt (dir.), Style(s) de (la) bande dessinée, Classiques Garnier, 2019, p. 295-343.
  • « Naissance de la bande dessinée », in Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie – Electre, 2018, p. 13-20.
  • « La bande dessinée “alternative” », in Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie – Electre, 2018, p. 29-38.
  • « La perception culturelle de la bande dessinée », in Maël Rannou (dir.), Bande dessinée en bibliothèque, Éditions du Cercle de la Librairie – Electre, 2018, p. 47-62.
  • « L’Association en toute indépendance : distribuer, diffuser, distinguer la bande dessinée en France », in Oliver Alexandre, Sophie Noël et Aurélie Pinto (dir.), Culture et (in)dépendance. Les enjeux de l’indépendance dans les industries culturelles, 2017, Peter Lang, p. 69-85.
  • « L’Association, une aventure éditoriale en bande dessinée. De la majorité à la maturité d’un “art mineur”. », in Christophe Gauthier, Laurent Martin, Julie Verlaine, Dimitri Vezyroglou (dir.), Histoires d’O. Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, Publications de la Sorbonne, 2017, p. 259-268.
Articles dans des revues à comité de lecture
Communications
  • « Renouvellement et montée en légitimité de la bande dessinée : histoire de L’Association et de ses auteurs de 1990 à 2011 », Demi-journée du Centre d’histoire sociale (CHS), Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, 5 décembre 2016, Paris.
  • « Les sources orales, quelles méthodologies pour quels témoignages ? », Journée des doctorants du Centre d’histoire sociale, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, 13 juin 2016, Paris.
  • « Ecrire l’histoire d’un éditeur de bande dessinée : une nécessaire approche plurielle », La bande dessinée : quelles recherches ?, Université Paris-Sorbonne et Université Paris-13, 10 juin 2016, Paris.
  • « L’influence des espaces de sociabilité sur la création en bande dessinée », Les lieux de sociabilités artistiques et littéraires (XVIIIe-XXIe siècles), Septièmes journées d’études du groupe COnTEXTES, 14 mai 2016, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles.
  • « Diffuser et distribuer en toute indépendance : un enjeu pour les éditeurs alternatifs de bande dessinée »,Culture et (in)dépendances.
  • « Marcel Schwob en bande dessinée : un hommage en forme de désacralisation », Styles et figures d’auteurs : quelle autorité pour la bande dessinée ?, GRENA, Université Paris-Sorbonne, 20 novembre 2014, Paris.
  • « L’étude socio-historique de la bande dessinée : de la convergence des problématiques à la collaboration méthodologique ? », La « Sociologie des arts et de la culture » et ses frontières. Esquisse pour une auto-analyse, Association Française de Sociologie (RT14), 7 novembre 2014, Paris.
Comptes rendus
  • « Thierry Groensteen, La bande dessinée au tournant », Le Temps des médias, 29, 2017, p. 234-236.
  • « Thierry Groensteen, Un art en expansion », Le Temps des médias, 26, 2016, p. 299-300.
  • « Christophe Dony, Tanguy Habrand et Gert Meesters (dir.), La bande dessinée en dissidence : alternative, indépendance, auto-édition / Comics in Dissent : Alternative, Independence, Self-Publishing », Belphégor, 13-1, 2015,
  • « Compte rendu de Berthou (Benoît) (dir.), La bande dessinée : quelle lecture, quelle culture ? », COnTEXTES, Notes de lecture, 2015,
  • « Thierry Groensteen, M. Töpffer invente la bande dessinée », Le Temps des médias, 22, 2014, p. 239-240.

Comptes rendus de livres en histoire culturelle pour le Bulletin des Bibliothèques de France, Esprit, Lectures et Nonfiction.

Responsabilités éditoriales
  • Co-responsable de la rédaction de Nonfiction.fr
  • Membre du comité de rédaction de la Revue d’histoire culturelle et responsable de la rubrique comptes rendus
  • Coordination avec Jessica Kohn de la thématique « Représenter l’auteur de bandes dessinées » pour la revue Comicalités
Valorisation de la recherche

Octobre 2018 21ème Rendez-vous de l’histoire de Blois. Participation à la table ronde « Histoire et Bande dessinée : perspectives de la jeune recherche ».

Projet PALiBr lauréat du CollEx Persée

PALiBr (Pensée Anarchiste et Libertaire en Brochures)
Projet Collex Persée
Porteur(s) : GED Condorcet et CHS
Équipe : Alicia Léon y Barella (GED Condorcet), Barbara Bonazzi (CHS Mondes Contemporains) et Paul Boulland (CHS Mondes contemporains)
Financement : GIS CollEx Persée
Période et Durée du projet : 2020-2022  (2ans)
Mené au sein du CODHOS par le CHS depuis plusieurs années, le projet PALiBr,  porté par le Grand équipement documentaire du Campus Condorcet et par le CHS, vise à mettre à la disposition de la communauté scientifique un corpus numérisé et océrisé d’environ 1200 brochures anarchistes francophones publiées de 1880 à 1918 en France, mais également en Suisse ou en Belgique, terres d’accueil d’anarchistes en exil. Ce corpus dispersé au sein de différents établissements partenaires du CODHOS sera consultable sur la plateforme dédiée aux sciences humaines et sociales, celle de la bibliothèque numérique du Campus Condorcet. Au-delà de l’intérêt patrimonial, ce corpus virtuel offrira une vue exhaustive de la production anarchiste de la période permettant d’explorer de nouvelles pistes de recherche, en croisant les points de vue disciplinaires. Les données produites seront exploitées à moyen terme, dans le cadre d’un projet d’édition numérique en TEI (CELLF et CHS) et à plus long terme dans un projet de cartographie des réseaux anarchistes en Europe (CHS et CODHOS). Le projet PALiBr sera mis à profit pour permettre la montée en compétences des partenaires concernés, en particulier autour de l’encodage en XML-TEI, des outils de cartographie, de data visualisation et de l’élaboration des plans de gestion de données