Archives de catégorie : Annuaire

Sara Panata

Contact : sarapanata@gmail.com

Je suis  chercheure postdoctorale, sur un projet intitulé  « Devenir(s) féministes. Une socio-histoire de trois générations militantes du Nigéria global (1940-2020) », financé d’abord par une bourse postdoctorale ATLAS 2020 (FMSH/ IFRA Nigéria) et ensuite par le Prix « Jeunes Chercheur.e.s » de la Fondation des Treilles (lauréate 2021). Dans ce cadre je suis chercheure affiliée au Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS – UMR 8058) de l’Université Paris 1 (associée à titre principale) et à l’IFRA Nigeria (UMIFRE 24 – associée à titre secondaire). Je suis, par ailleurs, jeune docteure associée à l’Institut des mondes africains (IMAF – UMR 8171).

Les champs de recherche investis recoupent :

  • Histoire contemporaine de l’Afrique de l’Ouest
  • Etudes de genre
  • Histoire sociale et culturelle
  • Histoire transnationale et connectée
  • Sociologie des mobilisations politiques et sociales

Recherche doctorale

Thèse intitulée : « Le Nigéria en mouvement(s) : la place des mouvements féminins et féministes dans les luttes sociopolitiques nationales (1940-1990) », thèse d’histoire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IMAF/IFRA Nigéria)

Cette thèse a été préparée sous la direction de Mme Anne Hugon et soutenue le 11 septembre 2020. Ella a reçu la mention spéciale du jury, section Humanité, pour le Prix de thèse PSL SHS 2021.

Résumé

Le Nigéria en mouvement(s) revient sur le parcours de onze mouvements féminins et féministes nigérians au fil d’un demi-siècle de mobilisations (1944-1994), et tend ainsi un autre miroir à l’histoire sociopolitique du pays, habituellement écrite au masculin, ainsi qu’à l’histoire du féminisme, souvent écrite à partir des pays des Nords. À la croisée entre histoire africaine, études de genre et sociologie des mouvements sociaux, ce travail se penche sur la place que ces mouvements ont envisagée pour les femmes au sein du pays (colonie puis Nigéria indépendant), sur les droits qu’ils ont réclamés, et sur les chemins collectifs empruntés pour les obtenir.

Cette étude propose ainsi une analyse inédite de contestations pour des réformes économiques en faveur des femmes (1940-1980), d’engagements pour l’éducation des filles (1940-1990), de combats suffragistes (années 1950-1970), de demandes liées aux quotas de genre (1950-1990), de luttes pour une réforme du droit familial et du planning familial (1980) et de revendications pour la légalisation de l’avortement (1980-1990). Ainsi, cet ouvrage propose la première histoire longue de mouvements féministes au Nigéria et vient battre en brèche l’historiographie de mobilisations féminines en Afrique, centrée sur les grands événements et acteurs historiques, tels que les mouvements nationalistes pour l’indépendance ou les moments de démocratisation. Il renouvelle également l’histoire mondiale des féminismes, en invitant à un décloisonnement géographique de la littérature féministe qui peine encore à prendre en compte les histoires, modes d’actions, revendications et apports intellectuels des mouvements féminins d’Afrique subsaharienne.

Pour un long résumé de ce travail voir : « Sara Panata, Le Nigeria en mouvement(s) : la place des mouvements féminins et féministes dans les luttes socio-politiques nationales (1944-1994) », Genre & Histoire [En ligne], 27 | Printemps 2021, mis en ligne le 08 octobre 2021.

Qualifications aux fonctions de maîtresse de conférences en histoire (CNU Section 22) et en sociologie (CNU Section 19)

Enseignements

  • 2021 : Chargée d’enseignement vacataire, Institut d’Études Politiques, Paris (collège Europe-Afrique, Reims)  
  • 2019-2020 : Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UFR d’histoire
  • 2018-2019 : Chargée d’enseignement vacataire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UFR d’histoire
  • 2017-2018 : Mission d’enseignement, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UFR d’histoire
  • 2016-2017 : Mission d’enseignement, Université d’Ibadan (Nigéria), Département d’études de genre  

Publications

Articles scientifiques dans des revues à comité de lecture
Chapitres d’ouvrages et contributions à des projets collectifs

« Quand les femmes se rebellent contre l’ordre colonial », in « L’Atlas des Femmes », Hors-Séries Le Monde, octobre 2021, pp. 104-105.

« À l’écoute des voix des marchandes nigérianes : les chants militants yoruba comme source historique », in Nathalie Kouamé, Eric Meyer et Anne Viguier (dir.) Encyclopédie des historiographies. Afriques, Amériques, Asies. Volume 1. Sources et genres historiographiques, Presses de l’Inalco, Paris, 2020, 9 p. 

Élodie Apard, Éléonore Chiossone, Aurélie Jeannerod, Bénédicte Lavaud-Legendre, Cécile Plessard, Vanessa Simoni, Precious Diagboya, Cynthia Olufade, Sara Panata, Sam O. Smah, « Groupes religieux, sociaux et criminels dans la traite des filles et femmes nigérianes. » rapport collectif de recherche, IFRA-Nigeria, COMPTRASEC–CNRS, 181 p.
Comptes-rendus d’ouvrages

« When Sex Threatened the State: Illicit Sexuality, Nationalism, and Politics in Colonial Nigeria, 1900-1958, by ADERINTO Saheed », Le Mouvement Social, n°255, 2016/2.

Valorisation de la recherche

« Fabrique et circulation des savoirs sur le genre dans les pays du Sud », avec Emmanuelle Bouilly, Virginie Dutoya et Maire Saiget, LibérationAfrica4, mis en ligne le 27 février 2019.

« Les Nigérianes en marche pour le droit de vote », LibérationAfrica4, mis en ligne le 18 janvier 2018.

« Chère Ijeawele : le féminisme de Chimamanda Ngozi Adichie », Terrain, « BlogTerrrain », mis en ligne le 19 janvier 2018.

« Chère Ijeawele : pourquoi faut-il (re)lire le manifeste féministe de Chimamanda Ngozi Adichie en 2018 »,The Conversation, mis en ligne le 18 janvier 2018.

Notices biographiques de militantes nigérianes pour l’exposition photographique « Femmes sur tous les terrains », Maison de l’International, Grenoble. Exposition organisée à l’occasion de la coupe féminine de football, 2019.

Co-organisation de l’exposition photographique et historique du National Councilof Women’s Societiesavec la Professeure Felicia Ogunsheye, Samonda, Ibadan.Titre : « NCWS. Les mères fondatrices, leur vision et leurs réalisations 1957- 1966 ».

Résumé de mémoire « Des mobilisations féminines à la construction de l’“être-femme” à Ibadan entre 1947 et 1960 », Genre & histoire, n° 17,2016.

Notices biographiques de militantes nigérianes : « Alaga Humuani », « Adekogbe Elizabeth », « Tanimowo Ogunlesi », « Felicia Ogunsheye »,Maitron Afrique, Dictionnaire biographique des mobilisations africaines.

Communications scientifiques

Congrès nationaux et internationaux 
  • « Repenser les assignations de genre au Nigéria : l’action militante de la WIN dans les années 1980 », 5ème Rencontres des études africaines en France(REAF 2018), Marseille.Panel « Féminités et masculinités en recomposition », juillet 2018.
  • « Archives et mémoires du mouvement féministe nigérian, un dialogue compliqué (1982-1992) », colloque international «Les féministes et leurs archives (1968-2018), militantisme, mémoire et recherche », Angers. Panel : « La place des archives dans les recherches sur la mémoire », mars 2018.
  • « Nigerian Women Tackle the State : Women Paths to Constitutional Rights (1947-1960) », colloque international 60th Annual Meeting, African Studies Association, Chicago. Panel : « (Dis)engaging the state: the enterprise of petitioning in colonial West Africa », novembre 2017.
  • « Le congrès “La femme africaine trace son avenir” de 1960 : un pas ouest-africain vers un “panafricanisme au féminin” », 4ème Rencontres des études africaines en France (REAF 2016), Paris. Panel : « Définir le panafricanisme. Acteurs, événements et pratiques sociales (XIXe – XXIe siècles) », juillet 2016.
  • « Les femmes yoruba se mettent en scène : la représentation de soi au travers de la photographie dans le sud-ouest du Nigéria », intervention au colloque international 3èmerencontre des Jeunes Chercheur.e.s en Études africaines (JCEA 2016), Paris, janvier 2016. 
  • « A women’s movement through a collective autobiography: from life history to political struggle. The Women Movement of Nigeria », 6th European Conference of African Studies, Paris.Panel : « Autobiographies of women activists or the writing of the self as a political expression », juillet 2015.
Colloques et journées d’étude 
  • « Des marchés en marche : quand la violence des market womennigérianes fait trembler l’ordre genré (1963-1966) », intervention à la journée d’étude internationale « Penser le genre des expériences de la violence politique en Afrique », Sciences Po Bordeaux, octobre 2019.
  • « Mobilizing different sororities: Nigerian women international mobilizations during the Cold War period (1947/1963) », intervention à la journée d’étude internationale « International mobilizations on women’s rights issues during the Cold War », EHESS, Paris, juin 2019.
  • « “Nigerians do gender” : discussing gender in Nigeria 1980 - 1990 », intervention à la journée d’étude internationale « Production & circulation des savoirs sur le genre au Sud », CEIAS (CNRS/EHESS), Paris, juillet 2019.
  • « Routes et déroutes des militantes nigérianes à l’international : les relations internationales complexes des mouvements féminins nigérians (1947/1966) », intervention à la journée d’études « Interconnexions [post]coloniales XXe-XXIsiècle »,Université Panthéon-Sorbonne, Paris, mai 2017.
Séminaires, conférences, évènements grands publics 
  • « L’association Women in Nigeria (WIN), une approche intersectionnelle avant l’heure ? », intervention au séminaire « Genre, féminisme et mobilisations collectives », EHESS, décembre 2020.
  • « Perspectives historiques sur les organisations féminines au Nigéria » intervention au séminaire mensuel de la Mission d’intervention et de sensibilisation contre la traite des êtres humains(MIST), Paris, décembre 2020.
  • « Sortir des archives ? Les sources des mouvements féminins et féministes au Nigéria 1940 – 1990 », intervention au séminaire « Genre et histoire »,Université Paris 1, décembre 2019.
  • « Les mouvements féministes nigérians de 1940 à aujourd’hui et les clubs des femmes impliqués dans la traite des êtres humains », intervention au séminaire des partenaires du Dispositif National Ac.Sé(dispositif national d’accueil et de protection des victimes de la traite), Paris, décembre 2019.
  • « Urban space and women’s mobilisation in Ibadan (1945/1960) », intervention au séminaire Urban History,Université de Cambridge, février 2016
  • « Collective Women Mobilisations in South-Western Nigeria from the 1940s till Date: An Overview », communication à la conference « Women on the move: in Nigeria and Beyond. Mobilisations of Women, Mobilisations of Ideas », University of Ibadan, octobre 2016.
  • « Gender and colonialism in Nigeria », conférence grand public avec Jules Falquet et Ifeoma Fafunwa, Institut Français d’Abuja, octobre 2016.
  • « Clichés coloniaux : corps, postures et vêtements des femmes yoruba (1920-1960) », intervention au séminaire, Dynamiques de genre : corps, corporéités incorporationInstitut des Mondes Africains, Paris, novembre 2015
  • « Women’s Mobilisations in Ibadan Between 1945 and 1960 », communication au séminaire mensuel de l’IFRA Nigéria, University of Ibadan, Nigéria, septembre 2014.

Participation à des projets de recherche collective

  • 2021 -> Naija Archives, IFRA Nigéria Co-ordination du projet avec Vincent Hiribarren et Cyrielle Maingraud-Martinaud. 
  • 2017-2019. Projet Packing, European Commission (EIDHR). Chargée de recherche Projet européen sur la traite d’êtres humains (Projet pour la prévention et l’éradication de la violation des Droits de l’Homme contre les enfants et les femmes nigérianes victimes du trafic en Europe), coordonné par ECPAT France. Recherche « nethnographique » sur les clubs de femmes edo en France et à Benin City (Nigéria).
  • 2013-> Maitron Afrique, Centre d’Histoire Sociale. Membre du projet. Dictionnaire biographique sur les personnalités et organisations militantes africaines ainsi que sur des événements protestataires en Afrique, accessible en ligne. 

Alain Quillévéré

Chercheur associé
Contact : enez.du@yahoo.fr

Thèmes de recherches

Après avoir travaillé sur la déportation de répression dans le département des Côtes-du-Nord (aujourd’hui les Côtes-d’Armor), mes recherches actuelles portent sur les bals clandestins en France pendant la Deuxième guerre mondiale, phénomène de grande ampleur peu étudié jusqu’à présent, qui lie histoires politique, culturelle, sociale et économique.

Publications

  • Mémoire retrouvée d’un jeune Patriote, Landebaëron – Flossenbürg 1917 – 1945, Préface de Denis Peschanski, Morlaix, Skol Vreizh, 2008, 301 p. (texte de ma maîtrise d’histoire)
  • « Écrire la vie d’un oublié de l’histoire : Alfred Bihan », Le Banquet, 2010, n° 27, p. 43-55.
  • Bals clandestins pendant la Seconde guerre mondiale, Préface de Pascal Ory, Morlaix, Skol Vreizh, 2014, 287 p. (texte de mon master 2)
  • « Les Bals clandestins dans les Côtes-du-Nord », Mémoires du Bulletin de la société d’Émulation des Côtes-d’Armor (année 2014), Saint-Brieuc, 2015, p, 489-524.
  • « Danser en temps de guerre, une affaire de morale ? », European Drama and Performance Studies. Danse et morale, une approche généalogique, 2017-1 n° 8, Paris, Classiques Garnier, p. 262-289
  • Notice biographique : Alfred Bihan, in Thomas FONTAINE (dir), Cheminots victimes de la répression 1940-1945, Mémorial, Paris, Perrin / SNCF, 2017, p. 182-183.
  • Participation à un ouvrage collectif : Vous n’irez plus danser ! Les Bals clandestins 1939-1945, Rennes, Éditions Ouest-France, 2021, 111 p.

Documentaire

  • Itinéraire d’un jeune Breton mort en déportation, avec Dominique Philiponska (réalisateur), 2013.

Gabrielle Chomentowski

Illustration pour Sovetskij Ekran [L’Écran soviétique] 20 mai 1927, Savitskij

Chargée de recherche au CNRS depuis le 1er octobre 2019

gabrielle.chomentowski@univ-paris1.fr

Thèmes de recherches

  • Histoire culturelle transnationale XXe-XXIe siècles
  • Espaces géographiques : Union soviétique, Afrique, France
  • Champs historiographiques : Décolonisations et Guerre froide
  • Écoles de cinéma et mobilités internationales étudiantes (voir à ce propos ces deux liens 1 et 2)
  • Circulations cinématographiques
  • Histoire du cinéma soviétique

Projets de recherche

Affiche pour la journée d’étude du 24/11/20
  • Circulations artistiques, sociabilités politiques, réseaux professionnels dans les écoles de cinéma du second XXe siècle : Le cas des étudiants africains. Il s’agit d’étudier à travers le parcours d’étudiants africains partis étudier le cinéma en dehors de l’Afrique, les circulations de savoir-faire, de pratiques esthétiques et idéologiques et de mieux appréhender comment les imaginaires se sont nourris parmi une génération de jeunes cinéastes par-delà les frontières géographiques et politiques.
  • Une histoire transnationale des écoles de cinéma au XXe siècle avec Caroline Moine (UVSQ et Max Planck Institute), Stefano Pisu (Università degli studi di Caglari), Gesine Drews-Sylla (Universität Würzburg).
  • L’enseignement du cinéma dans les écoles artistiques avec Stéphanie Louis (École nationale des Chartes), Barbara Turquier (FEMIS) et Dimitri Vezyroglou (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) (voir https://hpca.hypotheses.org/category/4-animations-scientifiques/ateliers/2021-2022-atelier-condorcet-enseignement-du-cinema-dans-les-ecoles-artistiques)
  • Mobilités étudiantes à la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP): anciennement post-doctorante (2019-2019) dans le projet ANR GlobalYouth in the Making: 200 000 residents in 20th Century Paris, dirigé par Guillaume Tronchet à l’ENS, voir https://globalyouth.hypotheses.org/a-propos

Publications

Ouvrage

Filmer l’Orient : politique des nationalités et cinéma en Union soviétique 1917-1938, Editions Petra, collection « Centre-Asie », 2016

Coordination de numéro thématique dans des revues à comité de lecture

Médias et décolonisations en Afrique (années 1940-70), avec Thomas Leyris, Revue d’Histoire contemporaine de l’Afrique, 1, 2021.

Articles parus dans des revues à comité de lecture
  • « Au cœur des réseaux africano-soviétiques : archives et trajectoire de l’écrivain-cinéaste sénégalais Ousmane Sembène« , coécrit avec Françoise Blum et Constantin Katsakioris, Sources. Material & Fieldwork in African Studies, IFRA Nairobi, dec 2021, n°3: 99-135.
  • Filmmakers from Africa and Middle East trained at VGIK during the Cold War”, Studies in Russian and Soviet Cinema, vol 13, issue 3, 2019, pp. 189-198.
  • «Da Sud a Est per diventare cineasta: il caso degli studenti africani in Urss negli anni 1960-1970 » [Partir se former aux métiers du cinéma : le cas des étudiants africains en URSS dans les années 1960-1970], Cinema e storia, Rivista di studi interdisciplinari [Cinéma et histoire, revue d’études interdisciplinaires], numéro intitulé « La storia internazionale e il cinema. Reti, pratiche, transfer » [Histoire internationale et cinéma. Réseaux, pratique, transfert], 2017.
  • « L’expérience soviétique des cinémas africains au lendemain des indépendances », Le Temps des médias, numéro intitulé « Afrique(s), les médias entre histoire et mémoire » dirigé par François Robinet et Jamil Dakhlia, n°26, printemps 2016, pp. 111-125.
  • « Du cinéma muet au cinéma parlant : La politique des langues dans les films soviétiques », Cahiers du monde russe, 55/3-4, Juillet-décembre 2014, pp. 295-320.
  • « Un cinéma pour tous ! Politique des nationalités et cinéma en URSS à la fin des années 1930 », La Revue historique, 2014 / 2 n° 670, pp. 342-368.
Contributions à des ouvrages collectifs
  • « Implanter le socialisme par le cinéma ? La diffusion des films soviétiques en Afrique au début des années 1960 », in collectif (dir.), Socialismes africains, African Socialism, Paris: FMSH, juin 2021
  • « D’Est au Sud, les États font leur cinéma. La coopération cinématographique entre les États communistes et les États africains dans les années 1960 », Claude Forest (dir.), États et cinéma en Afrique francophone. Pourquoi un désert cinématographique?, Paris, L’Harmattan, collection Images plurielles, pp. 71-84, 2020.
  • « Les Chercheurs de bonheur (1936) : un film sur la terre promise aux Juifs en Union soviétique », in Dominique Samson de Chambourg & Dany Savelli (dir.), La Sibérie comme paradis, Paris : Centre d’études mongoles et sibériennes, collection Nord-Asie, 2019
  • « L’assistance cinématographique de l’Union soviétique aux pays d’Afrique nouvellement indépendants (fin des années cinquante – années soixante) », In Augustin Lefèvre et Judit Maar, Sociétés plurielles contemporaines : crises et transferts culturels. Regards sur l’espace euro-méditerranéen, Cahiers de la Nouvelle Europe, Paris : L’Harmattan, 2016, p. 187-196.
  • « Le Parti communiste et l’Orient à travers l’activité cinématographique d’URSS : Vostokkino, studio de cinéma oriental (1928-1935) », In Cloé Drieu (dir.), Ecrans d’orient : Propagande, innovation et résistance dans les cinémas de Turquie, d’Iran et d’Asie centrale (1897-1945), Paris : Karthala, 2014, p. 171-200.
  • « Vostokkino and the foundation of Central Asian Cinema», In Michael Rouland, Gulnara Abikeyeva, Birgit Beumers (dir.), Cinema in Central Asia: Rewriting Cultural Histories, New-York: I.B. Tauris, p. 33-44. « Sovyet Miti Olarak Kosova » (Le mythe soviétique de Moscou), In Mehmet Ôztürk (dir), Sinematografik Kentler (Villes et cinémas), Ankara : Kabalci, ouvrage publié en collaboration avec l’Université Sorbonne Paris III et l’Université d’Ankara, 2007, p.129-147.
Articles et présentations animées dans des revues universitaires et sites Internet
Contributions à des dictionnaires
  • « Les écoles de cinéma en Europe au XXe siècle: révolutions politiques et artistiques« , Encyclopédie d’histoire numérique de l’Europe, 2021
  • Martine Cerf et Marc Horwitz (dir.), Dictionnaire de la laïcité, Paris : Armand Colin (2011), rédaction des entrées Chine, Communisme, Cuba, Russie.
  • Pascal Cauchy (dir.) Dictionnaire de la Russie, Paris : Larousse, 2008, rédaction des entrées Cinéma, Cirque de Moscou, Sergueï Eisenstein, Rudolf Noureev, Andreï Tarkovski, Pavel Lounguine, Nikita Mikhalkov, Docteur Jivago, Alexandre Nevski, Les Chœurs de l’Armée rouge, le Théâtre Bolchoï, Patronyme.

Guillaume Roubaud-Quashie

Chercheur associé ; docteur

Né le 6 septembre 1986 à Paris (XXe).

Adresse électronique : groubaudquashie@gmail.com

Domaines de recherche

Histoire de la jeunesse ; histoire du communisme.

Diplômes et concours
  • 2003 Baccalauréat général (série littéraire).
  • 2006 Licence d’histoire.
  • 2008 Master d’histoire contemporaine.
  • 2009 CAPES externe d’histoire-géographie.
  • 2010 Agrégation externe d’histoire [6e].
  • 2020 Doctorat en histoire.
Travaux universitaires
  • 2007 Mémoire de M1 « Les organisations de jeunesse communistes en France. 1945-1968 » Sous la direction de Michel Dreyfus, Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris-1 Panthéon-Sorbonne).
  • 2008 Mémoire de M2 « L’Union de la jeunesse républicaine de France. 1945-1956. Entre organisation de masse de jeunesse et mouvement communiste d’avant-garde » Sous la direction de Michel Dreyfus, Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris-1 Panthéon-Sorbonne).
  • 2020 Thèse de doctorat « Les jeunes communistes en France (1944-fin des années 1970). Les mutations d’une expérience politique en milieux juvéniles et populaires » Sous la direction de Michel Pigenet, Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (Paris-1 Panthéon-Sorbonne).
Publications
Ouvrages
  • 2009 L’Union de la jeunesse républicaine de France. 1945-1956. Entre organisation de masse de jeunesse et mouvement communiste d’avant-garde, Paris, L’Harmattan.
  • 2011 Avec François-Xavier PETIT et Jean-Baptiste LE CAM, Les Épreuves d’histoire et l’ESD aux concours. Comprendre, préparer, réussir, Paris, Sedes, coll. « Pour les concours ».
  • 2018 Direction avec Dimitri MANESSIS, Empreintes rouges. Nouvelles perspectives pour l’histoire du communisme français, Rennes, PUR, coll. « Histoire ».
  • 2019 Direction, Les Lettres françaises. 50 ans d’aventures culturelles, Paris, Hermann.
  • 2020 Direction, Cent ans de parti communiste français, Paris, Cherche-Midi.
Articles dans des revues à comité de lecture
  • 2011 « La jeunesse dure longtemps. Quarante ans d’historiographie des organisations de jeunesse communistes françaises », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n°116-117, pp. 195-227.
  • 2013 Avec Marion Fontaine, « Introduction », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n°120, 2013, pp. 11-18.
  • 2014 « Les jeunes communistes en cartons : les archives centrales des organisations de jeunesse communistes françaises », La Gazette des archives, n°235, pp. 59-74.
  • 2015 « Et l’acier fut trempé ou les dirigeants de l’Union de la jeunesse républicaine de France saisis par la prosopographie », Hypothèses, n°18, pp. 319-334.
  • 2018 « La sexualité des « jeunes filles » communistes : du puritanisme à la libération ? Le cas de la région havraise de 1944 à 1975 », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », n°20, 2018, pp. 179-197.
  • 2019 « Jeunesses de Mai du quai Malaquais. Pour une histoire polychrome des mobilisations à « l’ex-École nationale supérieure des Beaux-Arts » au printemps 1968 », Siècles. Revue du CHEC, n° 47, 2019. [en ligne : http://journals.openedition.org/siecles/5592]
Direction de numéros de revue à comité de lecture
  • 2013 Avec Marion Fontaine, « Quel autre sport ? », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n°120.
  • 2015 Avec Pierre-Marie Delpu, « La prosopographie, une ressource pour l’histoire sociale », Hypothèses, n°18.
Contributions à ouvrages collectifs
  • 2015 « Les jeunes de l’UJAF, passeurs ou héritiers du communisme rural ? », in Julien Bouchet, Côme Simien (dir.), Les Passeurs d’idées nouvelles au village. De la Révolution aux années 1930, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2015, coll. « Histoire croisées », pp. 233-249.
  • 2016 Notices biographiques de Pierre Sotura (avec Paul Boulland) et Philippe Robrieux dans le Maitron. Dictionnaire biographique. Mouvement ouvrier, mouvement social, 5e période (1940-1968), tome 11.
    Notices biographiques de Mauricette Vanhoutte et Jacques Varin dans le Maitron. Dictionnaire biographique. Mouvement ouvrier, mouvement social, 5e période (1940-1968), tome 12.
  • 2018 Introduction et conclusion, in Dimitri Manessis, Guillaume Roubaud-Quashie (dir.), Empreintes rouges. Nouvelles perspectives pour l’histoire du communisme français, Rennes, PUR, coll. « Histoire », pp. 7-17 ; 231-234.
  • 2019 Avec Jedediah Sklower, « « Une seule espérance » ? La musique des délégations françaises aux Festivals mondiaux de la jeunesse et des étudiants (1955-1973) », in Romain Ducoulombier, Jean Vigreux (dir.), Le PCF, un parti global (1919-1989). Approches transnationales et comparées, Dijon, EUD, coll. « Histoires », pp. 265-281.
    « Introduction générale » et « Un journal de combats », in Guillaume Roubaud-Quashie (dir.), Les Lettres françaises. Cinquante ans d’aventures culturelles, Paris, Hermann, pp. 9-13, pp. 727-734.
    « L’expérience politique de dirigeants de la CGT (1972-1995). La pépinière des Jeunesses communistes en question », in Sophie Béroud, Elyane Bressol, Jérôme Pélisse, Michel Pigenet (dir.), La CGT (1975-1995). Un syndicalisme à l’épreuve des crises, Nancy, L’Arbre bleu, coll ; « Le corps social », pp. 207-215.
  • 2020 Participation à l’édition critique dirigée par Jean-Numa Ducange et Jean Vigreux de Maurice Thorez, Journal (1952-1964), Paris, Fayard.
    Années 1920, 1948, 1951, 1965, 1967, 1968, 1974, 1975, 1980, 1987, 1989, 2003, 2011 in Guillaume Roubaud-Quashie (dir.), Cent ans de parti communiste français, Paris, Cherche-Midi.
Communications
  • Avril 2010 Participation au séminaire « Territoires et militants communistes : approches plurielles et comparées » (Centre d’histoire sociale du XXe siècle – Paris-1 Panthéon-Sorbonne) animé par Bruno Groppo (CNRS/Paris-1), Claude Pennetier (CNRS/Paris-1) et Bernard Pudal (Paris-X). Communication : « Un essai d’élargissement des Jeunesses communistes entre Libération et Guerre froide. »
  • Octobre 2010 Direction de la journée d’étude « Sur les chemins des jeunes communistes » organisée dans le cadre du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris-1 Panthéon-Sorbonne). Communication : « Pensées communistes de la jeunesse au temps de l’Union de la jeunesse républicaine de France. Les cas de Maurice Thorez et d’André Marty. »
  • Avril 2011 Participation au colloque « Communism and Youth in the XXth century » organisé dans le cadre de l’Université de Reading (Royaume-Uni). Communication : « Between Dance and Demonstration : Union de la jeunesse républicaine de France 1945-1956. »
  • Juin 2013 Participation au colloque « Les passeurs d’idées politiques nouvelles « au village », de la Révolution aux années 1930 », organisé dans le cadre de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.
  • Communication : « Les jeunes de l’UJAF, passeurs ou héritiers du communisme rural ? »
  • Mars 2014 Participation à la demi-journée d’étude « La prosopographie : une ressource pour l’histoire sociale » organisée dans le cadre de l’École doctorale d’histoire (ED 113 – Paris-1 Panthéon-Sorbonne/École nationale des chartes). Communication : « Et l’acier fut trempé. Les dirigeants de l’Union de la jeunesse républicaine de France saisis par la prosopographie. »
  • Mai 2016 Participation au colloque international « Un parti global. Le PCF dans une perspective transnationale. 1917-1991 » organisé dans le cadre de l’ANR P@prika2f. Communication (avec Jedediah Sklower) : « Une culture musciale communiste mondiale ? Les délégations françaises aux Festivals mondiaux de la jeunesse et des étudiants (1955-1973) ».
  • Juin 2016 Participation à la journée d’étude « La jeunesse s’engage ! Art et politique en France (XVIIIe-XXIe siècle) » organisée dans le cadre de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Communication : « Engagements étudiants à « l’ex-Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts » en Mai et Juin 1968 : pour une approche polychrome des pratiques de mobilisation ».
  • Octobre 2016 Participation au séminaire « Histoire sociale et économique du politique, histoire politique du social et de l’économie » organisé dans le cadre de l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Communication : « Approcher les jeunes communistes par en bas (1944-1978 ».
  • Novembre 2016 Participation au colloque « La CGT à l’épreuve des crises. Milieu des années 1970-1995 » organisé dans le cadre de l’IHS-CGT, des universités Paris-1 Panthéon-Sorbonne, Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, de l’ENS-LSH et de Sciences-Po. Communication : « La direction de la CGT (1972-1995) : un massif toujours issu d’une pépinière communiste ? »
  • Février 2019 Séminaire « Histoire des communismes : entre histoire globale et histoire nationale (Paprik@2f) » organisé dans le cadre de l’Université de Bourgogne et de la fondation Gabriel-Péri. Communication : « Les communistes et le « modèle soviétique » (1956-1976) : la marche à l’abandon ? »
  • Avril 2019 Séminaire « Histoire des communismes : entre histoire globale et histoire nationale (Paprik@2f) » organisé dans le cadre de l’Université de Bourgogne et de la fondation Gabriel-Péri. Communication : « Aragon, directeur des Lettres françaises (1953-1972) »
  • Mai 2019 Journée d’étude « Les Lettres françaises » organisée dans le cadre du Centre de recherche et de création Elsa-Triolet – Aragon. Communication : « 1968 ».
  • Février 2020 Journée d’étude « Le PCF à travers ses archives locales (1944-2000) » organisée aux Archives nationales.
    Communication , avec Corentin Lahu : « Le cas de la fédération de Paris du PCF ».
  • Mars 2021 Journée d’étude  « Les communistes à l’épreuve du genre » organisée dans le cadre du Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie (université de Poitiers).
    Communication, avec Élise Abassade : « La non-mixité au bénéfice du contact au féminin ? Les Unions des jeunes filles du Havre et de Tunis : une comparaison (1945-fin des années 1950) »
Valorisation de la recherche
  • Hiver 2013 Fiches de présentation de 17 films militants touchant la « banlieue rouge » parisienne, pour Ciné-Archives.
  • Été 2014 Comptes rendus de Florence Regourd, Ludovic Clergeaud (1890-1956). Métayer. 50 ans d’engagement en Vendée, La Crèche, Geste, 2013 dans Le Mouvement social, n°248 et de Jean Vigreux, La Faucille après le marteau. Le communisme aux champs dans l’entre-deux-guerres, Besançon, PUFC, 2012 dans la Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°61-2.
  • Octobre 2014 17e Rendez-vous de l’histoire de Blois. Participation à la table ronde « Jeunes rebelles en politique dans le second XXe siècle ».
  • Janvier 2015 Présentation de la séquence « Banlieues rouges » de la soirée de projection organisée autour des nouvelles numérisations de Ciné-Archives. Forum des images, Paris.
  • Été 2015 Compte rendu de Jean-Numa Ducange, Julien Hage, Jean-Yves Mollier (dir.), Le Parti communiste français et le livre. Écrire et diffuser le politique en France au XXe siècle (1920-1992), Dijon, EUD, 2014 dans Histoire@Politique. Politique, culture, société.
  • Octobre 2015 Compte rendu de Michaël Attali, Evelyne Combeau-Mari (dir.), Le Sport dans la presse communiste, Rennes, PUR, 2014 dans Passato e Presente, n°96, pp. 185-187. Organisation d’une demi-journée de présentation des archives du MJCF, à l’occasion de leur dépôt aux archives départementales de Seine-Saint-Denis. Avec la participation de Pascal Carreau (AD93), Robi Morder (GERME), Jean-Philippe Legois (CME), Valère Milot (FONJEP-PAJEP), Paul Boulland (CNRS), Mathieu Dubois (Paris-4), Vincent Flauraud (Clermont-Ferrand-2), Jedediah Sklower (Paris-3).
  • Septembre 2019 Documentaire produit par le CHS réalisé à l’occasion de la parution du livre collectif Empreintes rouges (sous la dir. de Guillaume Roubaud-Quashie et Dimitri Manessis) Guerre d’Espagne, retour sur l’histoire, des Brigades Internationales au Secours Populaire.
  • Novembre 2019 Documentaire produit par le CHS réalisé à l’occasion de la parution du livre collectif Empreintes rouges (sous la dir. de Guillaume Roubaud-Quashie et Dimitri Manessis) Algérie. Genèse du communisme et indépendantisme.
  • Octobre 2020 Avec Corentin Lahu, catalogue de l’exposition de la Fondation Gabriel-Péri : Cent ans d’histoire de France et du PCF sur les murs, Villejuif, Helvétius.
  • Novembre 2020 Participation à la journée « Autour d’un centenaire » organisée par la Fondation Gabriel-Péri.
Activités pédagogiques
  • 2010-2011 Examinateur (« khôlleur ») en histoire contemporaine en Lettres supérieures et Première supérieure. Lycée Lakanal (Sceaux – Hauts-de-Seine).
  • 2011-2014 Contrat doctoral avec mission d’enseignement à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.
  • Décembre 2011-janvier 2012 : Cours de préparation à l’ESD pour le CAPES d’histoire-géographie 2012.
  • Second semestre 2011-2012 : Travaux dirigés (L1) d’histoire des relations internationales contemporaines.
  • Décembre 2012-janvier 2013 : Cours de préparation à l’ESD pour le CAPES d’histoire-géographie 2012.
  • Second semestre 2012-2013 : Travaux dirigés (L2) d’histoire des cultures politiques dans l’Europe du XIXe siècle.
  • 2014-2015 Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.
  • Premier semestre 2014-2015 : Travaux dirigés (L1) d’histoire contemporaine politique de la France.
  • Second semestre 2014-2015 : Travaux dirigés (L1) d’histoire contemporaine économique et sociale du monde.
  • 2015-2016 Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.
  • Premier semestre 2015-2016 Travaux dirigés (L1) d’histoire contemporaine économique et sociale du monde.
  • Second semestre 2015-2016 Travaux dirigés (L1) d’histoire contemporaine politique de la France.
  • 2016-2017 Professeur titulaire en zone de remplacement : lycée Léonard-de-Vinci (Levallois-Perret – académie de Versailles).
  • Depuis 2017 Professeur au lycée Albert-Camus (Bois-Colombes – académie de Versailles).
  • 2019- Chargé de travaux dirigés à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.
  • Premier semestre 2019-2020 Travaux dirigés (L1) d’histoire contemporaine sociale de l’Europe.
  • Deuxième semestre 2019-2020 Travaux dirigés (L1) « écriture numérique de l’histoire » et (L2) historiographie.
  • Premier semestre 2020-2021 Travaux dirigés (L1) d’histoire contemporaine sociale de l’Europe.
  • Deuxième semestre 2020-2021 Travaux dirigés (L2) d’historiographie.
  • 2020– Chargé de cours et de travaux dirigés à l’université Paris-8 Vincennes – Saint-Denis.
  • Premier semestre 2020-2021 Cours (L1) d’introduction à l’histoire des civilisations.
  • Deuxième semestre 2020-2021 Travaux dirigés (L2) d’histoire du mouvement ouvrier français (XIXe-XXe siècles)
  • 2021- Chargé de cours au Cycle pluridisciplinaire d’études supérieures (CPES – PSL)
  • Deuxième semestre 2020-2021 Cours (L3) d’histoire politique de la France depuis 1870.
Responsabilités administratives
  • 2014-2016 Représentant des doctorants au Conseil de laboratoire du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris-1 Panthéon-Sorbonne).
  • 2015-2018 Membre du Conseil d’administration de l’Association française d’histoire des mondes du travail.
  • Depuis 2018 Directeur du Centre de recherche et de création Elsa-Triolet – Louis-Aragon.

Jeanne Menjoulet

Réalisatrice audiovisuel et multimedia
Documentariste

Mon activité consiste en la réalisation de films documentaires en ligne consacrés aux recherches menées dans le laboratoire d’histoire sociale CHS. Cette réalisation comprend :

  •  Écriture synopsis puis réalisation d’entretiens filmés (sur fond bleu, pour incrustation chromatique au montage) avec les historien-ne-s du laboratoire. Je réalise aussi d’autres types d’entretiens filmés, archivistes ou témoins selon les sujets
  •  Recherches d’archives audiovisuelles (auprès d’archives départementales ou associatives par exemple) et négociations pour l’utilisation gracieuse de ces archives dans le cadre d’une réalisation sans but lucratif, à vocation de diffusion de la connaissance (service public). Les images appartenant au domaine public ou sous licences creative commons sont un apport par ailleurs important
  •  Construction d’un documentaire d’une durée de 52 mn en moyenne ; j’effectue moi-même le montage, avec le logiciel Sony Vegas pro (mais j’envisage de passer au logiciel libre Kdenlive) et Gimp pour travailler sur les images, Audacity pour travailler sur le son.
  •  Organisation des traductions (anglais, allemand, portugais, espagnol…), adaptation sous-titrage et voice over quand cela est nécessaire.

Tous les films sont mis en ligne sur Internet.

Contact pour projections ou autres diffusions de films du CHS

e-mail – jeanne.menjoulet[at]univ-paris1.fr
Adresse postale – Jeanne Menjoulet : CHS Réalisation audiovisuelle
CNRS, Campus Condorcet. Aubervilliers

Dernières réalisations :

Une histoire du salariat (troisième partie) du 20ème au 21ème siècle

Une histoire du salariat (deuxième partie) du salaire aux pièces au salaire au temps

Une histoire du salariat – 19ème siècle – un travail sans contrat de travail

Durée : 1h02

Au lendemain de 1945, entre reconstruction et construction de la sécurité socialeLes retraites, trois siècles d’histoire (2ème volet)

Durée : 55 mn

Descriptif, film et crédits

Les retraites, trois siècles d’histoire (1er volet)

Durée : 52 mn

Descriptif, film et crédits


Algérie, genèse du communisme et indépendantisme

Durée : 54 mn

Descriptif, film et crédits


Guerre d’Espagne, retour sur l’histoire, des Brigades Internationales au Secours Populaire

Durée : 1h03

Descriptif, film et crédits


De la colonisation au code de l’Indigénat (Histoire de l’Algérie)

Descriptif film et crédits


Une histoire du Patrimoine au présent

Une histoire du Patrimoinie au présent durée : 1 heure

Descriptif film et crédits


Une démocratie au travail est-elle possible ? L’autogestion en chantier (l’expérience yougoslave)

Durée : 1h05

Descriptif, film, et crédits



Une histoire du Conseil National de la Résistance

Durée : 58 mn

Descriptif, film et crédits


Ivry, une histoire de la banlieue rouge

Durée : 1h05

Descriptif film et crédits


Histoire de l’économie sociale et solidaire

Durée : 41 mn

Descriptif, film, et crédits


La guerre sous terre (1ère guerre mondiale)

Durée : 33 mn

Descriptif, film, et crédit

Histoire de l’Algérie des années 1968

Descriptif film et crédits

Afrique, histoire des années 1968

Descriptif film et crédits

Nogent, Histoire d’une banlieue résidentielle aux XIXe-XXe siècles

Descriptif film et crédits

Locataires et propriétaires, une histoire française

Descriptif film et crédits

Des vies en rouge

Descriptif film et crédits

En finir avec les bidonvilles – Immigration et politique du logement dans la France des Trente Glorieuses

Descriptif film et crédits

Le retour à la terre – L’utopie néo-rurale en Ardèche depuis les années 1960

Descriptif film et crédits

L’ Internationale situationniste – De l’histoire au mythe (1948-2013)

Descriptif film et crédits


Histoire Et Conflits De Mémoire En Espagne

Descriptif film et crédits


Jean-Jacques de félice, avocat militant des droits de l’homme

Descriptif film et crédits


CFDT, l’identité en question

Descriptif film et crédits


La Commission Vérité au Brésil, 30 ans après la fin de la dictature militaire

Descriptif film et crédits

(2) Brésil, du coup d’Etat de 1964 à la CNV

Cette seconde partie vise à apporter quelques éclairages sur le contexte brésilien des années de la dictature (1964-1985).

Descriptif film et crédits

Une version en langue portugaise a ainsi été réalisée, sur la base des traductions de Maitê Peixoto, avec les voix additionnelles de RFI, et mise en ligne sur le site des Archives Nationales du Brésil


Filmer les grands ensembles


« Prisonniers du FLN » (Raphaëlle Branche)


Cette liste n’est pas exhaustive, les 35 derniers « films du CHS » sont visualisables directement sur Youtube:

Lien page visionnage


Sinon, l’ensemble de mes réalisations sont visualisables sur la chaîne Canal U du centre d’Histoire sociale des Mondes contemporains; outre les « films du CHS », on y retrouve des interviews d’historiens et de témoins/acteurs de l’histoire sociale, des vidéos consacrées à des questions mémorielles, etc.

Lien chaîne canal U


Valorisation multimédia : Carnet Hypothèse
« Parcours et archives de militants » http://chsprod.hypotheses.org/
A l’occasion de l’inventaire du fonds d’archives Jean-René Chauvin au Centre d’Histoire Sociale, en 2012, j’ai créé un carnet hypothèse sur lequel j’ai inséré des documents d’archives de ce fonds (et leur conversion en OCR). J’ai ajouté à ces pages des vidéos que que j’ai réalisées à partir de films d’archives et de documentaires pour les quels un droit de diffusion en ligne a été accordé. J’ai par la suite ajouté au carnet des documents correspondant à des parcours croisés de militants, après avoir filmé un entretien avec une figure militante comme Michel Lequenne (ami de Chauvin) ou Jenny Plocki (compagne de Chauvin) ou bien concernant d’autres personnalités politiques dont les fonds sont conservés au CHS (Jean Zyromski).

Cheikh Ahmadou Tidiane Mané

Sujet de thèse : Les Assassinats Politiques en Afrique Francophone postindépendance : Analyse des représentations médiatiques de la mort de certains leaders

Directrice de thèse :Pr Françoise Blum (Paris 1)

CourrielCheikh-Ahmadou-t.Mane[at]etu.univ-paris1.fr

Publications:

  1. [Tribune] Thomas Sankara, la construction médiatique d’un mythe, dans Jeune Afrique en ligne.
  2. [Article] Ernesto Che Guevara et Thomas Sankara, deux révolutionnaires que tout unissait, dans le site Thomas Sankara.
  3. [Article] La mort de Sankara et de la presse révolutionnaire au Burkina, dans le site Thomas Sankara.
  4. [Article] SAS Putsch à Ouagadougou, un livre de Gérard Villiers, dans le site Thomas Sankara.
  5. Communication sur le Panafricanisme à la Sorbonne, le 1 juillet 2019.
  6. « Le mouvement social de Mars 2021 au Sénégal : l’assaut des rappeurs contre le pouvoir » Actualités de la recherche à l’IMAF 7-8 juin 2021, salle 100, Campus Condorcet, Aubervilliers
  7. « La mort de Lumumba dans la presse écrite sénégalaise des années 60 » in Colloque Lumumba et la décolonisation du Congo, 2 et 3 juillet 2021, Campus Condorcet.

Thaís Tanure

Doctorante

Contact: Thais.Tanure@etu.univ-paris1.fr

Recherches en cours:

Thèse de doctorat (depuis 2020) « Les enjeux de la mémoire: la patrimonialisation de l’esclavage et de la traite atlantique à Nantes et à Rio de Janeiro (1983-2020) ».

Directrice de thèse: Pascale Goetschel

Travaux universitaire précédents:

Mémoire de master «“En terres lointaines, le diable se promène” : bannissement, Inquisition et esclavage dans le monde atlantique portugais (XVIème -XVIIIème siècles) » sous la direction de Adriana Romeiro à l’Université Fédérale du Minas Gerais – Brésil (2018). Cette recherche a donné lieu à l’exposition « Voix atlantiques » à l’affiche au Musée Mémorial Minas Gerais entre novembre 2019 et mars 2020.

Parcours universitaire et situation professionnelle

  • 2020 – Doctorante contractuelle à Paris 1 – Panthéon Sorbonne. Membre du LabEx Dynamite
  • 2019-2020 – Organisation et conception de l’exposition « Voix atlantiques » au Musée Mémorial Minas Gerais (Brésil)
  • 2019 – Chercheuse à l’Institut National de Science et Technologie en Politiques Publiques Urbaines et Développement Territorial (Brésil)
  • 2019 – Chercheuse dans le cadre du projet « Guide de l’architecture moderne et contemporaine de la ville de Belo Horizonte » (Brésil)
  • 2016-2018 – Réalisation des recherches de master a l’Université Fédérale du Minas Gerais (Brésil), financés par la CAPES – Ministère de l’Enseignement / Gouvernement brésilien
  • 2016 – Chercheuse invitée à l’Université d’Évora (Portugal)
  • 2015 – Professeure stagiaire d’Histoire, lycées Casa Viva et Collegium (Brésil)
  • 2015 – Licence en Histoire à l’Université Fédérale du Minas Gerais (Brésil)

Publications

  • « Entre mers et altérités : un mourisco caché dans les galères portugaises du XVIIème siècle », Revue Faces de Clio, vol. 6, nº. 11, juin 2020. ISSN : 2359-4489 [en ligne].
  • « L’Inquisition ou la captivité ? La trajectoire de deux esclaves bannis par le Saint Office portugais », Revue Temporalidades, v. 9, p. 132, 2017. ISSN : 1984-6150 [en ligne].
  • « Culture matérielle : perspectives méthodologiques pour l’enseignement de l’histoire» In : LIMA, P. (dir.). Fontes e reflexões para o Ensino de História Indígena e Afrobrasileira: uma contribuição da área de História do PIBID/FAE/UFMG. Belo Horizonte : LABEPEH, FAE UFMG, 2012, p. 10-29.

Communications

  • « Mémoires transatlantiques : les patrimoines des esclavages », Université de Rouen, Master Patrimoines, sept. 2021.
  • « La patrimonialisation de l’esclavage dans deux ports atlantiques : Nantes et Rio de Janeiro », Symposium National d’Histoire ANPUH, Rio de Janeiro, juil. 2021.
  • « La patrimonialisation de l’esclavage à Nantes et à Rio de Janeiro : esquisse de recherche comparative », Séminaire du groupe de travail Patrimoines : savoirs et circulations du Labex Dynamite, Laboratoire d’Excellence Dynamiques Territoriales et Spatiales, mai 2021.
  • « L’ordre à l’envers : la trajectoire de deux personnes mises en esclavage », Séminaire Dialogues atlantiques, déc. 2019, Musée Mémorial Minas Gerais Vale.
  • « Le bannissement des esclaves », conférence d’ouverture de l’exposition Voix atlantiques, nov. 2019, Musée Mémorial Minas Gerais, Brésil.
  • « Esclaves bannis : circulation et mobilité dans l’espace atlantique », Séminaire Frontières, mobilités et Inquisitions ibériques, Université d’Évora, Portugal, 2017.
  • « Pénitence, utilité et contradiction : considérations sur le bannissement d’esclaves par l’Inquisition portugaise », Séminaire Ruptures et Continuités à l’Époque Moderne, Rencontres de Recherches en Histoire de l’Université Fédérale du Minas Gerais, 2017.
  • « Tecendo novelos : Penser l’histoire des personnes mises en esclavage en circulation dans le monde atlantique au travers de procès manuscrits », Séminaire de l’Atelier de paléographie, Université Fédérale du Minas Gerais, 2016.
  • « Le bannissement atlantique de personnes mises en esclavage dans l’Empire portugais : mouvement et captivité », Séminaire Le gouvernement des peuples à l’Époque Moderne, Rencontres de Recherches en Histoire de l’Université Fédérale du Minas Gerais, 2016.
  • « Culture matérielle et enseignement de l’Histoire », Séminaire de l’Association Nationale de la Recherche Universitaire en Histoire, Université Fédérale d’Ouro Preto, 2012.

Organisation de colloques et journée d’études

  • Organisation et coordination du Séminaire « Dialogues atlantiques », Musée Mémorial Minas Gerais, Belo Horizonte, Brésil (2019).
  • Coordination du séminaire « Ruptures et continuités à l’Époque Moderne (XVème-XIXème siècles) » au sein des Rencontres de Recherches en Histoire de l’Université Fédérale du Minas Gerais (2019) avec Ana Tereza Toledo, Lívia Roberge et Natália Ribeiro.
  • Coordination du séminaire « Ruptures et continuités à l’Époque Moderne (XVème-XIXème siècles) au sein des Rencontres de Recherches en Histoire de l’Université Fédérale du Minas Gerais (2018) avec Ana Tereza Toledo, Lívia Roberge et Natália Ribeiro.
  • Coordination du séminaire « Le gouvernement des peuples dans les Empires Ibériques à l’Époque Moderne » au sein des Rencontres de Recherches en Histoire de l’Université Fédérale du Minas Gerais (2017) avec Ana Tereza Toledo et Natália Ribeiro.

Responsabilités administratives et scientifiques

Éditrice de la Revue Mulheres do fim do mundo (Femmes de la fin du monde), publication en ligne, depuis mai 2020.