Guerre d’Espagne, retour sur l’histoire

DES BRIGADES INTERNATIONALES AU SECOURS POPULAIRE

Ce documentaire aborde l’histoire de la guerre d’Espagne et plus particulièrement l’histoire des Brigades Internationales, mais pas seulement. Les « volontaires internationaux» qui s’engageaient pour l’Espagne Républicaine n’étaient pas isolés. Un vaste réseau militant a mené, en France en particulier, une action constante de solidarité par le biais de collectes d’argent et de vivres pour l’Espagne Républicaine, il s’agit donc de croiser l’histoire des Brigades Internationales avec celle d’organisations comme le Secours Populaire pour avoir une vision générale de l’engagement international pour l’Espagne Républicaine durant ces années de front populaire et de montée du fascisme en Europe.

Un soldat des Brigades Internationales, Charles Munier (dans les archives de Moscou
http://sovdoc.rusarchives.ru/ )

Il s’agit aussi dans ce film de se pencher sur un pan de l’histoire du Parti Communiste, au temps de Staline et du Komintern. Il s’agit enfin d’appréhender la façon dont s’est construite cette histoire, ce « grand récit », en particulier l’histoire « officielle » construite par le Parti Communiste. Sans oublier la présence importante des femmes dans cette histoire, des femmes écartées rapidement du front, des femmes dont l’engagement a été gommé de l’histoire telle qu’elle a commencé à être construite dès 1937 (année de leur éviction du front en Espagne).

Documentaire produit par le CHS.
Réalisatrice : Jeanne Menjoulet

Les historiens et doctorants interviewés dans ce documentaire sont

Guillaume Roubaud-Quashie (CHS)
Dimitri Manessis
Edouard Sill
Corentin Lahu

Brigades Internationales – Photo d’un brigadiste, Jean Murer, dans les archives de Moscou
http://sovdoc.rusarchives.ru/ Jean Murer

Ce film du CHS a été produite à l’occasion de la parution du livre collectif « Empreinte rouge » dans lequel de jeunes historien-ne-s renouvellent l’histoire du parti communiste dans des contextes aussi variés que la guerre d’Espagne, le colonialisme, l’indépendance Algérienne, etc.

Crédits et sources concernant les images utilisées dans le film du CHS :

– Archives Nationales Russes
www.sovdoc.rusarchives.ru
(dossiers personnels et photos de volontaires des Brigades Internationales)

– Ciné-Archives
http://cinearchives.org
Fonds audiovisuel du Parti Communiste Français
Extraits des films
L’Espagne vivra (réal. Cartier-Bresson, 1938)
Levés avant le jour (réal. Bertrand Dunoyer, 1948)

– Centre d’Histoire Sociale des Mondes Contemporains (CHS)
http://chs.univ-paris1.fr/
Fonds André Marty

– Fonds Archives du Secours Populaire
https://www.secourspopulaire.fr/les-a…

– Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social, le Maitron
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/

– Bibliothèque Nationale de France
https://gallica.bnf.fr/

– Internet Archives Non Profit Library
https://archive.org
Universal newsreel (films d’actualité)
Spain in revolt – Public domain newsreel

– Collections photographiques privées
Marie-Claude Hugues (Claudine Chomat)
Muriel Le Bouedec (Edouard le Penne)

– PANDOR (Portail Archives Numériques et Données de la recherche)
https://pandor.u-bourgogne.fr/

– Images du RGASPI filmées par Corentin Lahu
(bâtiment des archives d’Etat russes pour l’histoire politique et sociale)

– Les images des historiens ont été filmées par jeanne Menjoulet lors d’interviews menés par elle au CNRS, dans les locaux du CHS rue Pouchet à Paris

– Le montage a été fait par Jeanne Menjoulet

– Musique
Piano El Quinto regimiento
– Monsieur Jack
https://www.youtube.com/channel/UCzs9…

Los cuatro Generales/viva la Quince Brigada
Free music archive
http://freemusicarchive.org/


Le livre « Empreintes rouges – Nouvelles perspectives pour l’histoire du communisme français » est paru aux Presses Universitaires de Rennes (P.U.R.) en 2019 .

L’ESS : quelle Histoire ?

Appel à communications pour le colloque organisé par le CEDIAS avec les soutiens de la COMUE Paris-Lumières, du CHS, du GRHIS, du CHRS-UQAM et de l’ADDES :

« L’ESS : quelle Histoire ? Dynamiques, méthodes et perspectives pour l’histoire de l’économie sociale et solidaire »

qui se tiendra à Paris, Musée social, 7 et 8 février 2020.

Algérie coloniale. La mise en oeuvre du code de l’indigénat

Le « code de l’indigénat » a réglementé pendant 80 ans la vie des Algériens. En quoi consistait-il ? Comment a-t-il été mis en place ? comment s’est-il inséré dans l’histoire du pays ? Et quels étaient les droits civils et politiques des Algériens ?

Durée : 1h01

Dans ce documentaire réalisé par Jeanne Menjoulet, nous retrouvons l’historienne Sylvie Thénault, spécialiste de l’histoire de l’Algérie coloniale.

Les images ont été filmées par Jeanne Menjoulet lors de l’interview de Sylvie Thénault qu’elle a menée dans les locaux du CNRS à Paris, rue Pouchet.

Les films ou photographies intégrées dans ce documentaire appartiennent pour l’essentiel au domaine public, ainsi d’ailleurs que l’œuvre littéraire de Maupassant, notamment « Au soleil », dont quelques extraits peuvent être entendus dans ce film, en guise de témoignage vécu de l’Algérie de l’époque de la mise en place du régime pénal de l’indigénat.

Remerciements à Paul Boulland qui a prêté sa voix aux lectures de Maupassant, ainsi qu’aux énoncés de certains extraits de textes de loi.

Production : Centre d’histoire sociale des mondes contemporains

Une photographie annotée (par des membres des autorités coloniales) de la perception de l’impôt auprès des populations « indigènes » par ces autorités française « dans le bled », par l’entremise d’un « caïd » (« cheik ») :


Ce film du CHS a été réalisé à l’occasion de la publication du numéro de la revue Monde(s), Maghreb-Indochine, comparaisons impériales dont une petite présentation peut-être visualisée ici :