Présentation

Direction du CHS :
Emmanuel Bellanger (DU)
Isabelle Lespinet-Moret (DA)

Laboratoire : Unité mixte de recherche (UMR 8058)
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – CNRS : 

  • section 33 « Mondes modernes et contemporains » : rattachement à titre principal
  • section 39 « Espaces, territoires et sociétés » : rattachement à titre secondaire

Fondé en 1966 par Jean Maitron avec le soutien d’Ernest Labrousse, le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS) s’intitulait à sa création Centre d’histoire du syndicalisme. Il se distinguait par son ouverture aux principales confédérations syndicales françaises représentées au sein de son conseil d’administration. Ce choix témoignait d’une pratique de l’histoire distincte d’une histoire militante mais liée à des collaborations scientifiques durables avec les acteurs et les représentants des mondes du syndicalisme.

Les thématiques fondatrices du CHS reposaient sur l’histoire du travail et des travailleurs en France aux XIXe et XXe siècles. Sa bibliothèque d’histoire sociale participe du rayonnement du laboratoire en raison de la richesse exceptionnelle des fonds d’archives qui lui ont été donnés par nombre de militants et d’organisations ainsi que des travaux de recherche inédits qu’elle conserve depuis les années 1960. Depuis septembre 2019, la bibliothèque Maitron a rejoint le Grand équipement documentaire du Campus Condorcet où le CHS a élu domicile. 

Les recherches du CHS, depuis sa fondation, étaient affiliées à une entreprise éditoriale remarquable « Le Maitron », dictionnaire biographique et international du mouvement social, qui rassemble aujourd’hui plus de 190 000 notices. Au fil des décennies et à la faveur du renouvellement des questionnements en histoire sociale, la vocation initiale du laboratoire a été élargie.

Le CHS est aujourd’hui un laboratoire de recherche soucieux d’éclairer l’histoire sociale, culturelle, politique des sociétés urbaines et des mouvements sociaux. Depuis les années 1990, notre Unité mixte de recherche CNRS-Université Paris 1 (UMR 8058) a accordé une importance considérable à la question des territoires et s’est aussi engagé dans le renouvellement, d’une part, de l’histoire culturelle et patrimoniale et, d’autre part, de l’histoire coloniale et postcoloniale.

De grandes thématiques irriguent les champs de recherche du CHS : l’histoire du travail, l’histoire des sociétés urbaines et des politiques publiques, l’histoire sociale des conflits, des guerres et des organisations internationales, l’histoire des migrations et des sociétés coloniales et postcoloniales, l’histoire sociale des représentations, l’histoire des mouvements sociaux, de la militance et de la politisation des mondes populaires.

Les questionnements historiographiques et épistémologiques liées aux dimensions du genre et à la diversité des groupes sociaux et de leurs organisations, aux transformations des territoires, aux enjeux environnementaux, aux mobilisations collectives et aux formes de socialisation, au travail et dans la ville, forment le terreau des recherches des membres du laboratoire.

Quatre axes de recherche structurent l’activité scientifique du laboratoire :

  • Pouvoirs, contre-pouvoirs, engagements et conflits 
  • Environnement, ville et sociétés urbaines 
  • Travail, santé, loisirs 
  • Sociétés culturelles, média(tisa)tions, diffusions 

Le CHS est restée un laboratoire d’intervention sociale et de diffusion de la recherche auprès d’un large public. Il continue ainsi à travailler non seulement avec les syndicats mais aussi avec de nombreuses organisations et institutions couvrant le vaste domaine des politiques publiques et des actions sociales et culturelles.

Au fil des ans, et grâce à l’investissement des équipes de direction successive (Jacques Droz, Antoine Prost, Jean-Louis Robert, Annie Fourcaut et Danièle Voldman, Michel Pigenet et Philippe Rygiel, Pascale Goetschel et Sylvie Thénault) et de celui qui en fut longtemps son secrétaire scientifique (Jacques Girault), le Centre a connu une évolution considérable portée par toute une équipe dans un laboratoire soudé où se distinguent les doctorant.e.s et les personnels d’accompagnement de la recherche et de l’enseignement très investis dans la vie du CHS.

Programmes, projets et collectifs de recherche liés au Centre d’histoire sociale des mondes contemporains.